Blog BMW

BMW 330e hybride rechargeable
Boutique Accessoires
Je réserve un essai
Occasions BMW

Hybride ou Thermique : quel moteur choisir sur sa BMW ?

Choisir sa BMW aujourd’hui, c’est décider entre une motorisation thermique, ou hybride (voire même électrique). Sur quels critères ? On vous aide à voir plus clair. 

Les technologies évoluent vite, surtout chez BMW qui suit un programme d’électrification intensif en développant des modèles hybrides rechargeables, hybrides légers ou purement thermiques. C’est sans oublier la citadine i3 et sa variante i3s, que nous laissons de côté ici pour nous concentrer sur ceux qui ont à choisir entre un véhicule hybride, ou thermique. Ce grand choix de motorisations prouve que l’hybride n’est pas une solution miracle, et qu’il faut voir avant tout l’usage que l’on a de son véhicule : c’est le Power Of Choice BMW et le fait de choisir précisément son véhicule selon son usage.

Hybridation rechargeable et hybridation légère

Chez BMW, deux technologies hybrides sont disponibles : d’un côté l’hybridation rechargeable avec sa batterie électrique qui permet de rouler en mode « zéro émissions » sur plusieurs dizaines de kilomètres avec un moteur essence arrêté, et de l’autre les véhicules avec micro-hybridation 48V qui assistent le moteur (en diesel sur Série 6 Gran Turismo, ou en essence comme sur la nouvelle Série 4 M440i).

Ces deux catégories sont complémentaires : là où l’hybride rechargeable permet de s’aventurer plus facilement en ville sans émettre de CO2 grâce aux fonctionnalités eDrive géolocalisées (à lire ici), l’hybridation légère contribue à la baise des consommations et des émissions de CO2, comme cela peut être le cas sur la nouvelle Série 5 qui a préféré miser sur la deuxième solution pour son restylage. En effet, une hybridation rechargeable nécessite davantage de recherche et de développement afin d’intégrer les batteries et la chaîne de traction au châssis, tout en gardant un dynamisme de conduite exemplaire.

Ainsi, le X5 xDrive45e est capable de rouler près de 80 km en 100% électrique, par exemple. Dans les phases de freinage, le véhicule recharge l’électricité des batteries grâce à la technologie de freinage par récupération. Il est également possible de faire le plein de Watts sur une borne de recharge en ville, chez soi par le biais d’une Wallbox BMW i ou bien directement sur le secteur : en fonction du choix réalisé, la charge sera plus ou moins longue. Par exemple, le X1 xDrive25e dont l’essai est à retrouver ici peut se charger complètement en 5h sur le réseau classique, et en 3h35 sur une Wallbox BMW i.

Pour celles et ceux réalisant un kilométrage restreint pour aller au travail ou pour se déplacer quotidiennement, les modèles hybrides rechargeables présentent un avantage non négligeable. Sur le trajet domicile-travail, 80% des français font moins de 50 kilomètres par jour et peuvent donc profiter d’un véhicule hybride rechargeable qui présente l’avantage de ne pas consommer de carburant, et donc de faire des économies. Sur les grands parcours, c’est le moteur thermique qui prend le relais.

Les modes de conduite eDrive permettent également de gérer les deux énergies disponibles et de les adapter au mieux à la situation, et à ses envies : découvrez leur fonctionnement en cliquant ici.

Et la motorisation thermique alors ?

Pas facile de choisir entre hybride et thermique. Sur les modèles les plus sportifs du catalogue comme la BMW M5 Competition et les futures M3 et M4, les moteurs thermiques turbocompressés restent une référence même s’ils pourraient être supplantés dans quelques années par des moteurs entièrement électriques comme l’évoque le concept Vision M NEXT, ou par la Série 5 Power BEV, 100% électrique également avec 720 chevaux sous le pied.

Le thermique pur risque donc de devenir difficile à trouver, et sera assisté, au minimum, d’une hybridation légère 48V. Quoi qu’il en soit, son avantage est de proposer un véhicule qui ne nécessite pas de recharge électrique pour profiter pleinement de sa puissance. En effet, un modèle hybride rechargeable est plus lourd qu’un véhicule classique en raison du poids supplémentaire engendré par les batteries. De ce fait, lorsqu’il arrive à court d’énergie électrique, on se retrouve avec un véhicule plus lourd à manier, et avec une puissance disponible amoindrie et donc des consommations en hausse. 

Un véhicule purement thermique présente donc l’avantage d’être pleinement utilisable sans avoir besoin de se recharger quelque part. On le conseillera donc à celles et ceux ne pouvant recharger à domicile ou sur leur lieu de travail, et qui ont également besoin d’un volume de coffre qui ne soit pas amputé en partie par les batteries. Bien que logées sous le plancher ou sous la banquette, certains modèles comme le X1 que nous avions essayé ici se retrouvent privés d’une partie de son volume de coffre.

Thermique vs. Hybride : le choix à faire

Alors, que choisir entre hybride et thermique ? Ce choix dépendra essentiellement de l’usage du véhicule. Pour celles et ceux travaillant à moins de 50 kilomètres aller-retour de leur domicile et souhaitant tout de même garder un potentiel kilométrique intéressant le week-end ou pour les vacances, un modèle hybride rechargeable comme la Série 3 330e disponible également en Touring et xDrive est un bon compromis. 

Si le trajet quotidien se rapproche des 100 kilomètres, il est possible de faire une partie en électrique et le reste en thermique, à condition d’avoir une borne de recharge à l’arrivée. Car une hybride sans électricité est pénalisée par le poids des batteries, et fait donc pencher la balance du côté des modèles thermiques qui ne dépendent pas d’une infrastructure électrique pas aussi développée que les stations service. Toutefois, l’hybridation légère 48V présente l’avantage de goûter à l’hybride sur les phases d’accélération et de freinage afin de faire baisser la consommation, sans toutefois autoriser une circulation sans bruits et sans émissions de CO2. Quant à celles et ceux qui parcourent de grandes distances, le diesel conservera leurs faveurs notamment en motorisation 6 cylindres avec hybridation légère, comme sur la M340d xDrive. On réservera les modèles essence pour un usage moins fréquent, et pour les sorties plaisir avec un modèle M Performance par exemple.

Actuellement, BMW propose les X1 xDrive25e, X2 xDrive25e, X3 xDrive30e, X5 xDrive45e, Série 2 Active Tourer 225xe et Série 3 330e. L’hybride rechargeable et l’hybridation légère risquent bien de s’imposer au catalogue : à vous le couple instantané et les consommations baissées, sans rogner sur le plaisir de conduire.

Photos - Les BMW hybrides rechargeables

BMW X1 F48
VIDEO : acheter une BMW X1 F48 d'occasion
CET ARTICLE VOUS A PLU ? PARTAGEZ-LE !
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
Restez connectés
Facebook