Blog BMW

Moteur BMW 20d 25d X1 F48 LCI
Boutique Accessoires
Je réserve un essai
Occasions BMW

Quelle BMW pour le 20d ? Performances, consommation, CO2

Choisir un véhicule et son moteur ne sont pas des choses faciles. Les contraintes environnementales s’ajoutant à la délicate équation du choix entre agrément et budget, nous vous aidons à y voir plus clair. Aujourd’hui, parlons en détail du moteur 20d de BMW.

Le 20d est une motorisation disponible sur de nombreux modèles de la gamme BMW. Elle présente de nombreux avantages qui raviront les gros rouleurs. En effet, si votre choix se porte sur un moteur diesel, c’est que votre potentiel kilométrique dépasse les 15.000 kilomètres annuels plutôt parcourus sur de long trajets. Cela vous permettra de rentabiliser votre investissement et d’exploiter au mieux ses capacités sans l’endommager, car un moteur diesel qui évolue sur de petits parcours aura davantage tendance à s’encrasser, qu’un modèle essence.

Cependant, en fonction du poids et l’architecture de la voiture (SUV, coupé, berline…) les performances, consommation et émissions de CO2 évoluent. Mais dans quelles proportions ? Découvrez-le avec notre comparatif qui vous aidera peut-être à affiner votre choix au moment de signer le bon de commande.

BMW X1 20d F48

Le petit SAV X1 (retrouvez son essai en cliquant ici) ouvre le bal de notre dossier : récemment restylé, le modèle possède le bloc 20d au sommet de sa gamme, aux côtés d’une version hybride rechargeable xDrive25e de 220 chevaux dont la technologie est à découvrir en cliquant ici. Le 20d est un quatre cylindres qui développe 190 chevaux et se trouve uniquement en boîte automatique. Sa consommation annoncée est de 5,6 litres aux 100 kilomètres pour des émissions de CO2 de 147 grammes. Ce sont les plus faibles valeurs dans catégorie des BMW X, et nous verrons que les berlines arrivent à faire mieux, ce qui pourrait faire la différence dans le choix final.

0 ch
BMW X1 20d xDrive
0 s
BMW X1 20d xDrive
0 l/100 km
Consommation BMW X1 20d xDrive

BMW X2 20d F39

Le X2 (notre essai ici) est un SAC compact taillé pour la ville qui bénéficie d’une originalité dans son traitement extérieur, que l’on remarque d’emblée par son logo incrusté dans le montant C. Il est équipé du 20d dans sa version xDrive accouplé avec une boîte automatique. Sa consommation annoncée est identique à celle du X1 avec 5,6 litres aux 100 kilomètres, tandis que les émissions de CO2 arrivent à 146 grammes au kilomètre.

0 ch
BMW X2 20d xDrive
0 s
BMW X2 20d xDrive
0 l/100 km
Consommation BMW X2 20d xDrive

BMW X3 20d G01

Le X3 G01 conserve les attributs de sa lignée avec un style fort et des technologies à la pointe. Comme tous les autres moteurs 20d, les technologies BMW EfficientDynamics et BMW TwinPower Turbo permettent d’optimiser la gestion du moteur et faire améliorer l’efficience du véhicule, sans toutefois réussir à faire mieux que les X1 et X2. Les émissions de CO2 dépassent le seuil des 150 grammes, même si la consommation estimée se place sous les 6.0 l/100 km.

La puissance est inchangée pour le 20d qui hérite également d’une boîte automatique, et affiche une consommation de 5,9 litres aux 100 kilomètres, pour 154 grammes de CO2 émis au kilomètre. 

0 ch
BMW X3 20d xDrive
0 s
BMW X3 20d xDrive
0 l/100 km
Consommation BMW X3 20d xDrive

BMW X4 20d G02

La version sœur du X3 arbore une silhouette de coupé que l’on reconnaît grâce à sa chute de toit prononcée. Si le duo est connu pour ses versions sportives X3M et X4M que vous pouvez retrouver en cliquant ici, le 20d xDrive est également un moteur qu’ils possèdent en commun. Sur le X4, la consommation annoncée est également similaire avec 5,9 litres aux 100 kilomètres et des émissions de CO2 affichées à 153 grammes

0 ch
BMW X4 20d xDrive
0 s
BMW X4 20d xDrive
0 l/100 km
Consommation BMW X4 20d xDrive

BMW Série 1 20d F40

Du côté des berlines, commençons avec la nouvelle Série 1 F40 (notre essai de la M135i) qui inaugure une nouvelle plateforme et une architecture traction lui permettant d’afficher de toutes nouvelles proportions : on aime, ou on aime pas. Proposé uniquement avec une boîte de vitesse automatique, le 20d annonce une consommation de 4,9 litres aux 100 kilomètres, et de 5,3 litres pour la version à transmission intégrale xDrive. Quant aux émissions de CO2, 129 grammes au kilomètre pour le 20d classique, et 138 grammes sur le modèle équipé d’une transmission intégrale.

0 ch
BMW Série 1 20d
0 s
BMW Série 1 20d
0 l/100 km
Consommation BMW Série 1 20d
0 s
BMW Série 1 20d xDrive
0 l/100 km
Consommation BMW Série 1 20d

BMW Série 2 Coupé & Cabriolet

La famille Série 2 est vaste et possède de nombreuses déclinaisons équipées du 20d. Parmi elles, la Série 2 Coupé affiche 5,6 litres aux 100 kilomètres et des émissions de CO2 à 146 grammes. En version à boîte automatique, la consommation baisse à 5,5 litres, et 145 grammes de CO2.

0 s
BMW Série 2 20d Coupé BVM
0 l/100 km
Consommation BMW Série 2 20d Coupé BVM
0 s
BMW Série 2 20d Coupé BVA
0 l/100 km
Consommation BMW Série 2 20d Coupé BVA

La version Cabriolet (notre essai vidéo) se montre légèrement plus vorace en raison du poids du toit rétractable : 5,8 litres aux 100 kilomètres sont annoncés en consommation moyenne et des émissions de CO2 à 152 grammes. Disponible également en boîte automatique, la consommation augmente à 5,9 litres, et le CO2 progresse à 155 grammes.

0 s
BMW Série 2 20d Cabriolet BVM
0 l/100 km
Consommation BMW Série 2 20d Cabriolet BVM
0 s
BMW Série 2 20d Cabriolet BVA
0 l/100 km
Consommation BMW Série 2 20d Coupé BVA

BMW Série 2 Gran Coupé F44

La Série 2 Gran Coupé, récompensée par le titre de Plus Belle Voiture de l’Année (à lire en cliquant ici), possède, derrière sa double calandre, quatre choix de motorisations dont un 20d qui affiche une certaine sobriété : 4,9 l/100 km et des émissions de CO2 contenus à 128 grammes. La conception relativement récente de sa structure et l’utilisation de matériaux spécifiques ainsi que son profil aérodynamique jouent en la faveur de tels chiffres.

0 ch
BMW Série 2 Gran Coupé 20d
0 s
BMW Série 2 Gran Coupé 20d
0 l/100 km
Consommation BMW Série 2 20d Gran Coupé

BMW Série 3 G20

Porte-étendard technologique au coeur de la gamme BMW, la Série 3 (dont la saga est à découvrir ou redécouvrir dans notre dossier en cliquant ici) profite de l’agrément du 20d dans deux versions, que ce soit en propulsion pure ou en transmission intégrale intelligente xDrive (à lire : le fonctionnement du xDrive ici). En propulsion, la 320d associée à l’unique boîte automatique annonce une consommation de 4,6 l/100 km et des émissions de CO2 limitées à 121 grammes au kilomètre. La 320d xDrive gagne en dynamisme de conduite mais le répercute sur une consommation à 4,9 litres aux 100 kms, et 128 grammes de CO2 rejettés. Ce sont les valeurs les plus faibles obtenues avec un moteur 20d,  en plus de celles de la Série 2 Gran Coupé.

0 ch
BMW Série 3 20d
0 s
BMW Série 3 20d
0 l/100 km
Consommation BMW Série 3 20d
0 s
BMW Série 3 20d xDrive
0 l/100 km
Consommation BMW Série 3 20d xDrive

BMW Série 3 Touring G21

La grande Série 3 Touring hérite également du 20d mais voit ses chiffres augmenter légèrement : le 2,0 litres développe toujours 190 chevaux mais affiche une consommation moyenne de 4,9 l/100 km et 128 grammes de CO2 en propulsion pure. La variante xDrive se montre légèrement plus vorace : 5,1 litres aux 100 kms pour un rejet de 134 grammes de CO2. La Série 3 Touring, dont nous vous donnons toutes les informations en cliquant ici, est également disponible en version diesel M340d équipée d’une technologie d’hybridation légère : cliquez ici pour en savoir plus.

0 ch
BMW Série 3 Touring 20d
0 s
BMW Série 3 Touring 20d
0 l/100 km
Consommation BMW Série 3 Touring 20d
0 s
BMW Série 3 Touring 20d xDrive
0 l/100 km
Consommation BMW Série 3 Touring 20d xDrive

BMW Série 5 G30

La grande berline Série 5 propose une gamme de moteurs convenant aussi bien à ceux recherchant une voiture avec du répondant, que quelque chose de plus homogène. Dans sa version 20d associée à une boîte automatique, le quatre cylindres affiche une consommation mixte de 4,9 l/100 km pour 129 grammes de CO2 rejetés. En version à transmission intégrale, la 520d xDrive 5,3 l/100 km et 139 grammes de CO2

0 ch
BMW Série 5 20d
0 s
BMW Série 5 20d
0 l/100 km
Consommation BMW Série 5 20d
0 s
BMW Série 5 20d xDrive
0 l/100 km
Consommation BMW Série 5 20d

BMW Série 5 G31

Dans sa déclinaison Touring, la Série 5 (et son porte gobelets renforcé à retrouver ici) conserve le duo de moteurs 20d. En propulsion, 5,2 litres de consommation aux 100 kilomètres sont promis pour des émissions de CO2 estimées à 137 grammes. Avec le même 0-100 km/h, la déclinaison xDrive affiche 5,5 l/100 km et 145 grammes rejetés

0 ch
BMW Série 5 Touring 20d
0 s
BMW Série 5 Touring 20d
0 l/100 km
Consommation BMW Série 5 Touring 20d
0 s
BMW Série 5 Touring 20d xDrive
0 l/100 km
Consommation BMW Série 5 Touring 20d xDrive

En conclusion : les BMW X plus voraces

Dans cette avalanche de chiffres, que peut-on en conclure sur le 20d et ses compétences dans chacun des véhicules où l’on peut le retrouver dans le catalogue actuel ? Avec ses 190 chevaux, le 20d demeure un choix intéressant au vu de ses compétences en terme d’accélération et de sobriété grâce aux avancées BMW Efficient Dynamics (pour en savoir davantage, cliquez ici). L’ajout en 2017 de la technologie BMW TwinPower Turbo a permis d’améliorer son agrément pour arriver à un bloc abouti. Sur les modèles qui commencent à accuser le poids des années, les émissions de CO2 restent importantes comme sur la Série 2 Coupé. Mais les SUV récents ne font pas mieux : la faute à un gabarit plus massif qui demande davantage d’efforts au bloc pour mouvoir les bolides.

S’il ne faudrait retenir que les modèles offrant le meilleur dynamisme sans grever le portefeuille au moment de payer sa carte grise ou de faire le plein, s’orienter sur une berline semble être le meilleur choix. Dans ce cas, la Série 2 Gran Coupé (en détails ici) fait figure d’exemple en la matière avec des émissions de CO2 contenues et une consommation WLTP en dessous des 5,0 litres sans avoir besoin de recourir à une technologie d’hybridation légère. Mais c’est faire une croix sur l’agrément d’une propulsion : pourquoi ne pas pencher sur le fer de lance, la Série 3 ? Elle affiche le meilleur compromis en terme de consommations et d’empreinte carbone avec un gabarit qui la rend très polyvalente à l’usage. Le 20d serait-il le choix du roi ? Il est, en tout cas, à privilégier sur une berline au châssis léger et à la traînée aérodynamique la mieux optimisée. Voilà qui pourrait permettre d’économiser sur la carte grise, sans pour autant oublier de se faire plaisir !

CET ARTICLE VOUS A PLU ? PARTAGEZ-LE !
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
Restez connectés
Facebook