Blog BMW

Fin production BMW i8 Coupé I12
Boutique Accessoires
Je réserve un essai
Occasions BMW

Clap de fin pour la BMW i8

Les BMW i8 et i8 Roadster sont sur la fin de leur production : revenons ensemble sur ces modèles iconiques qui sont les premiers du genre à avoir concilié sportivité et motorisation hybride plug-in.

Qui aurait cru, lors de la présentation du BMW Vision EfficientDynamics au Salon de Francfort 2009, que la BMW i8 allait connaître un si grand succès ? Et pourtant : 20 000 exemplaires ont été commercialisés depuis le lancement du modèle de série, en 2014. A titre de comparaison dans le domaine des véhicules plaisir et atypiques, la M1 a été produite à 399 unités, et 5 000 modèles de Z8 ont été vendus.

Inaugurant la branche des BMW i avec la BMW i3, la BMW i8 commence sa carrière lors du Salon de Francfort 2013 pour une commercialisation à partir de 2014. Le coupé 2+2 initie donc, avec la citadine i3, les débuts des véhicules hybrides plug-in avec un tempérament sportif au sein de la gamme BMW, que l’on distingue du reste du catalogue avec le préfixe i.

Avec son allure atemporelle issue de l’esprit des designers BMW, la i8 fait office d’ovni qui ne passe pas inaperçu, et c’était bien le but : il fallait marquer les esprits avec un style en rupture avec ce que l’on avait l’habitude de voir, et de faire. Cependant, la fin de la BMW i8 ne marque pas l’arrêt des modèles originaux, comme le laisse présager la BMW Vision M NEXT

Avec sa structure en fibre de carbone et son châssis en aluminium, la BMW i8 initia également de nouvelles pratiques dans la fabrication en série de véhicules. Aujourd’hui, la Série 8 (par exemple) arbore également des éléments en fibre de carbone.

Une longueur d'avance

Avec ces innovations technologiques et esthétiques, la BMW i8 a su être novatrice dans de nombreux domaines. Sa chaîne de traction est également inédite pour BMW qui intègre une motorisation hybride plug-in sous le capot d’un coupé sportif, et ouvre donc la porte à une nouvelle philosophie au sein de l’automobile sportive.

En effet, la BMW i8 accueillait trois moteurs : un trois cylindres sur le train arrière avec un alterno-démarreur, et un moteur sur le train avant. La puissance cumulée est ainsi de 362 chevaux pour 570 Nm de couple. Avant même que la technologie eDrive soit implantée sur les nouveaux modèles hybrides plug-in, la BMW i8 faisait donc office de précurseure dans le domaine.

Avec sa variante Roadster et son rôle important de Safety Car en Formule E (dans une version Roadster ou Coupé), la fin de la BMW i8 ne passera pas inaperçue. Il faudra désormais se tourner sur les modèles d’occasion pour pouvoir profiter du coupé, que l’on peut déjà considérer comme un best-seller qui a marqué son époque. 

Galerie Photos - Fin de production de la BMW i8

BMW Série 2 Active Tourer F45
Guide d'achat BMW Série 2 Active Tourer F45
BMW X1 F48
Guide d'achat BMW X1 F48
BMW Série 3 Touring F31 occasion achat
Guide d'achat BMW Série 3 Touring F31
Guide Achat BMW Série 4 Gran Coupe F36
Guide d'achat BMW Série 4 Gran Coupé F36
Guide Achat BMW X3 F25 LCI Occasion 2014
Guide d'achat BMW X3 F25
CET ARTICLE VOUS A PLU ? PARTAGEZ-LE !
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
Restez connectés
Facebook