BLOG BMW

Succès pour BMW aux USA et note salée en Chine

BMW ne peut pas gagner sur tous les tableaux. Alors que la firme bavaroise reprend sa place de leader de marque premium sur le sol américain au détriment de Mercedes Benz, elle doit dans le même temps apporter une subvention importante aux concessionnaires chinois qui souffrent du ralentissement du marché automobile chez eux.

BMW X5M X6M 1

BMW a le vent en poupe « in USA ». Actuellement, le constructeur allemand fait son show à Las Vegas à l’occasion du CES (voir article BMW Las Vegas), avant de présenter un stand bien fourni au Salon de Detroit (voir article BMW Salon de Detroit). De plus la firme munichoise après avoir laissé sa place de leader de marque premium à Mercedes en 2013, revient en force. En effet, BMW USA a vendu 339 738 véhicules en 2014. Une avance de près de 9 000 véhicules sur son concurrent allemand.

Le nouvel an chinois coûte cher

Une nouvelle année qui commence bien à l’Ouest mais qui s’assombrit dangereusement à l’Est. L’Eldorado chinois devient une galère et l’heure est au règlement de compte. BMW a accepté de verser 5,1 milliards de yuans (686 millions d’euros) à ses concessionnaires en Chine pour couvrir leurs pertes subies l’an dernier. Après plusieurs mois de tensions sur les difficultés financières rencontrées par les locaux suite au fort ralentissement du marché automobile chinois, BMW décide d’enterrer la hache de guerre avec cette subvention exceptionnelle.bmw zinoro 1 « C’est la plus forte subvention de ce type que nous ayons eue en Chine. L’année dernière, les concessionnaires ont été confrontés à leurs stocks les plus élevés« , a déclaré Song Tao, secrétaire général adjoint de l’Association chinoise des concessionnaires automobiles, qui représentait les distributeurs dans les discussions avec BMW.

BMW croyait à un réel essor de la marque au sein de l’Empire du milieu. En atteste sa joint-venture avec Brilliance et le lancement de la marque Zinoro (voir article Zinoro).

Mais l’Allemand risque de ne pas être le seul constructeur face à ce dilemme « made in china » à l’instar de Toyota. Ce compromis a eu une conséquence directe sur l’action en bourse. Elle avait perdu 1,53% à Francfort le jour de l’annonce.

  • Nos dernières vidéos...

  • Le BMW ConnectedDrive expliqué en vidéo

  • Essai de la BMW Série 2 Gran Tourer

  • BMW Genève 2016

  • La BMW Série 2 Active Tourer face à la BMW Série 2 Gran Tourer

  • Poursuivez la discussion sur le forum...

    Laisser un commentaire