BLOG BMW

La traction de Genève: la BMW Serie 2 Active Tourer

A surprendre autant surprendre doublement. BMW n’avait jamais fait de monospace et basait sa réputation sur des voitures à propulsion. En ce printemps 2014, ces deux principes sont totalement remis en cause avec l’arrivée de la Série 2 Active Tourer. Un modèle « familial » qui devient sage avec une traction.

BMW Série 2 Active Tourer 1

Après le concept Tourer Outdoor dévoilé au Salon de Francfort en septembre dernier, la Série 2 Active Tourer  est la version définitive de ce modèle qui va faire beaucoup parler chez les habitués de BMW.

BMW Série 2 Active Tourer 18

La firme bavaroise se lance dans un segment qu’elle ne connaît pas forcément et son concurrent direct semble tout désigné: la Classe B de son meilleur ennemi, Mercedes-Benz. Les deux modèles sont très proches. Voici leurs dimensions :

DimensionsBMW Série 2 Active TourerMercedes-Benz Classe B
Longueur en mm43424359
Largeur en mm18001786
Hauteur en mm15551557
Empattement en mm26702690
Volume de coffre en litre468/1510488/1547

Esthétiquement, la Série 2 Active Tourer ne se distingue pas non plus de ses concurrentes et que dire de la motorisation. Certes, il existe la version 4 cylindres de 231 chevaux pour un peu plus de puissance mais rien de révolutionnaire surtout lorsque BMW décide de faire « comme les autres » avec le choix de la traction plutôt que de la propulsion. Pour un style un peu plus agressif, on a pu découvrir une version avec le pack M sur le Salon de Genève, avec des suspensions abaissées de 10 mm, des jantes M de 18 pouces ou encore un volant et des sièges typés Sport.

Notre avis : Si la Série 4 Gran Coupé est sans nul doute notre coup de coeur, on reste sur notre faim avec cette Série 2 Active Tourer. BMW révolutionne la marque pas le marché. On espérait plus d’imagination et d’innovation de la part de la firme munichoise pour son premier monospace compact. Au lieu de cela, le constructeur allemand vient se positionner dans un segment nouveau pour lui en se conformant au moule de ses concurrents. Pour autant, BMW pourra toujours tirer son épingle du jeu grâce à son efficience et sa qualité de finition.  Il est annoncé pour l’automne prochain une version avec la transmission intégrale xDrive…peut-être la bonne surprise!

Le grand toit panoramique, l’ouverture du hayon automatique, l’affichage tête haute ou encore le système Smart Opener », qui permet d’ouvrir le coffre par détection d’un mouvement de pied sous le pare-chocs arrière seront toutefois des atouts non négligeables pour faire pencher la balance du côté du constructeur bavarois.

 

  • Nos dernières vidéos...

  • Le BMW ConnectedDrive expliqué en vidéo

  • Essai de la BMW Série 2 Gran Tourer

  • BMW Genève 2016

  • La BMW Série 2 Active Tourer face à la BMW Série 2 Gran Tourer

  • Poursuivez la discussion sur le forum...

    3 commentaires

    1. Pierre

      c’est une nouvelle démarche pour BMW., mais un creneau porteur de ventes au meme titre que
      les SUV actuellement,
      la marque a tout de meme de l’expérience « indirecte » du coté « traction » …..faut pas oublier MINI,
      et si cette Série 2 AT. a l’agrément de conduite d’un Countryman, mélée aux motorisations maison, à la finition typique de la marque, sa technologie embarquée ….il pourrait être tout de meme interessant face à un B. !

      je reste impatient de le conduire !

    2. Brigitte

      Quelle chance, on va avoir notre traction! Alors qui va monter derrière le Audi Q3 à la deuxième place du podium des petits SUV? Mercedes ou BMW? Pour moi, je vois BMW deuxième devant Mercedes troisième. Le nouveau BM est plus beau, il a du style (la Mercedes B ressemble trop à une quelconque coréenne) et est très fonctionnel. Oui, je suis une fana de BM, oui, je ne suis sans doute pas impartiale, mais qui l’est vraiment.

    Laisser un commentaire