Logo BlogBMW

PARTAGEZ VOTRE BORNE…

VIVATECH 2022 / Lors de nos tests, il nous arrive souvent de devoir faire plusieurs bornes avant d’en trouver une qui accepte de nous alimenter en électricité. Cela occasionne une perte de temps et un stress lié à la panne sèche. « Partage ma borne » tente d’apporter une solution. Mise en service début 2023.

Partage ma borne : un concept simple

C’est dans le cadre du salon Vivatech que nous avons rencontré Nicolas DERAMECOURT, le fondateur et CEO de Partage ma borne. Il est parti d’un constat simple : « Beaucoup de personnes qui pourraient acheter une voiture électrique ou hybride sont en copropriété. Elles sont souvent locataires et ne souhaitent pas investir pour faire installer une borne. D’autres vivent en zone urbaine avec peu de possibilité de se garer. Tout cela fait qu’elles hésitent donc à acheter des véhicules électriques. » Fort de ce constat, Partage ma borne reposera sur une application communautaire qui permet d’aller se brancher à la borne de son voisin afin de pouvoir, via un agenda partagé, se recharger très facilement.

Sécuriser et monétiser

Cette application repose sur une solution communicante qui est sécurisée grâce à un boitier qui s’installe (par un électricien agréé) sur la borne. « Cela permet de sécuriser la borne, de compter le temps passé et la quantité d’énergie utilisée. Demain, potentiellement, on ira jusqu’à ouvrir le portail pour donner accès à la borne. Il reste les questions de sécurité si la borne est dans un garage. »

Comme il est peu probable que votre voisin vous offre le plein de votre voiture, sa générosité est récompensée par le fait qu’il est rémunéré pour vous autoriser à accéder à sa borne. Toutefois, dans la mesure où il est interdit pour un particulier de revendre de l’énergie, l’algorithme repose non pas sur la quantité d’électricité fournie mais sur le temps passé à recharger. Le propriétaire définit le prix à payer et partage ma borne se rémunère en prenant une commission sur la marge réalisée par ce dernier.

« Notre solution permet aussi, pour le véhicule de fonction du collaborateur qui recharge à domicile, de lui rembourser le prix de son plein d’électricité. »

L’application est gratuite. il vous faudra acheter le boitier qui coûtera autour d’une centaine d’euros. Grâce à cette solution « il sera possible de rentabiliser une borne  en trois ans » explique Nicolas DERAMECOURT.

Le plug de communication est en cours de finalisation, des tests auront lieu dans le courant du second semestre avec pour objectif une commercialisation début 2023 !