Blog BMW

Pièces M Performance pour la S 1000 RR
Boutique Accessoires
Je réserve un essai
Occasions BMW

Le mode iRace de la S 1000 RR sent le poisson d’avril

On attendait avec impatience le poisson d’avril de BMW. Après nous avoir étonnés l’an dernier avec une option de covering intégral sur le X2, voilà le mode iRace permettant de rouler sur circuit de manière autonome…

La S 1000 RR dans sa version M Performance est une machine à ne pas mettre entre toutes les mains : 193,5 kilos pour une puissance de 207 chevaux dans un look racing qui donne envie, tout en étant en sécurité grâce aux assistances de série, comme l’ABS ou le Dynamic Traction Control (DTC).

La S 1000 RR se dote désormais d’un tout nouveau mode iRace permettant aux coureurs les moins expérimentés de laisser le guidon à la machine elle-même. Il suffit alors de se guider tout en profitant de la puissance et de l’agilité de la moto… 

Le kit iRace développé par BMW Motorrad bénéficie de modules spécifiques permettant d’avoir un tempérament de pilotage très agressif, et des passages de vitesse automatiques. Le système iRace possède la carte GPS des trajectoires sur les circuits mythiques comme le Nürburgring, ou l’île de Man. Il est même possible de sélectionner sur l’écran TFT de la S 1000 RR iRace le temps que l’on souhaite faire, allant de la promenade jusqu’au record du tour. 

Un rêve qui deviendra réalité

Plusieurs modes de pilotage seront disponibles, allant du mode débutant, jusqu’au mode illimité avec des angles de dérive calculés jusqu’à 22,5 degrés. Ce système est rendu possible par la mise en place de deux actionneurs électromagnétiques et d’un système gyroscopique de pointe pour des changements de direction précis. Les passionnés seront ravis, surtout ceux qui aiment le poisson !

Car il s’agirait d’un poisson d’avril plutôt osé, mais qui transcrit quand même une partie de la réalité. Souvenez-vous, l’an dernier, nous avions croisé une R 1200 GS autonome sur le circuit BMW de Miramas. Retrouvez la vidéo et nos informations en cliquant ici.

En attendant que le constructeur confirme son poisson, on peut que dire que l’idée est plutôt bonne pour former les futurs pilotes, ou enregistrer ses données de simulation pour ensuite les reproduire sur un vrai circuit. Ce poisson d’avril risque d’être un jour réalité.

0 ch
Moteur 1000 cc
0 Nm
0
S 1000 RR à partir de
CET ARTICLE VOUS A PLU ? PARTAGEZ-LE !
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
Restez connectés
Facebook
Instagram