Blog BMW

BMW Conduite Autonome Intelligence Artificielle Série 7
Boutique Accessoires
Je réserve un essai
Occasions BMW

Conduite autonome : où en est BMW ?

La fiction pourrait bientôt rejoindre la réalité. En tout cas, c’est le souhait de BMW en matière de conduite autonome. Faisons le point avec les avancées actuelles, et à venir, en la matière.

Souvenez-vous : en 1997, la Série 7 se déplaçait toute seule pour James Bond. Ces effets spéciaux ont montré un attrait du public pour cette technologie. 20 ans plus tard, où en est-on ? Chez BMW, les idées fusent, et leurs applications dans les véhicules actuellement commercialisés sont nombreuses.

Depuis 2016, le privilège n’est plus réservé qu’à l’agent secret du MI6, mais à tous les propriétaires de Série 7 : en effet, la grande berline haut de gamme est équipée du stationnement autonome télécommandé ainsi que d’un assistant de maintien dans la voie qui agit automatiquement sur la direction. Et, depuis l’an dernier, 40 Série 7 arpentent les routes, en condition réelle, de façon autonome avec à leur bord une équipe de techniciens et de développeurs.

La conduite autonome est au centre de toutes les attentions, constructeurs et clients, afin de rendre les trajets plus agréables et moins contraignants. Le président du directoire de BMW Group, Harald Krüger, l’affirme avec enthousiasme : « La conduite autonome va porter l’expérience de la mobilité à un tout autre niveau. ». Avec l’augmentation du trafic et le durcissement des législations, conduire devient de plus en plus un fardeau dont on aimerait s’affranchir, notamment sur les ennuyeuses routes rectilignes.

La conduite autonome devient une nécessité

Dans cette optique, BMW intensifie ses recherches en matière de conduite autonome en construisant son campus de recherches près de Munich. L’objectif est d’allonger la liste des assistants déjà disponibles aujourd’hui en tant qu’options au catalogue BMW :

  • Assistant de changement de voie ;
  • Assistant de maintien dans la voie ;
  • Assistant de marche arrière ;
  • Assistant embouteillages ;
  • Avertisseur de collision ;
  • Park Assist ;
  • Régulateur de vitesse actif avec système Stop & Go ;
  • Stationnement autonome télécommandé.

2021 : objectif d’une conduite hautement autonome

Alors que nous sommes dans une ère d’autonomisation de la conduite au niveau 2, c’est-à-dire avec la possibilité de lâcher le volant des mains, le niveau 3 est attendu pour 2021. Cette conduite « hautement autonome » autorisera le conducteur à passer des appels et d’être moins attentif sur ce qui se passe sur la route.

Les prochains niveaux de conduite autonome devraient être possibles à l’horizon de 2030, avec une conduite totalement autonome de niveau 4 permettant au conducteur de faire totalement autre chose sans à se préoccuper de la route. En niveau ultime, le cinquième degré donnera tous les droits à la machine pour laisser le conducteur se reposer, en tournant par exemple son siège dans une autre position.BMW Conduite Autonome

BMW s’associe à des partenaires

Pour arriver à ses fins et développer un véritable réseau de véhicules autonomes, BMW s’associe à différents grands groupes spécialisés dans ces nouvelles technologies : capteurs, modeleurs de routes, cartes en Haute Définition, infrastructure 5G pour le transfert des données entre les véhicules et l’infrastructure (V2X), unification des protocoles de communication entre les différents constructeurs… Autant d’éléments qui nécessitent un important travail avant d’espérer voir la conduite complètement autonome arriver sur les routes.

 

CET ARTICLE VOUS A PLU ? PARTAGEZ-LE !
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
Restez connectés
Facebook
Instagram