Blog BMW

Boutique Accessoires
Je réserve un essai
Occasions BMW

Essai BMW 320e : hybride rechargeable accessible

Essai 320e. Le prix peut impressionner à première vue : 47 800 euros. Mais l’offre de loyer (à partir de 440 euros par mois) change la donne. Du coup, faut il signer pour la « petite » hybride rechargeable de la Série 3 ?

La solution retenue pour la 320e

Pour faire de la 320i une version 320e (ce qui n’est pas sans rappeler la 325e E30), BMW opte pour un système hybride rechargeable qui repose sur le moteur essence 4 cylindres 2,0 litres développant 163 ch (contre 184 à la 320i) et un moteur électrique dont la puissance maximale est de 83 kW (113 ch). Les batteries lithium-ion, placées sous la banquette arrière, offrent un rendement énergétique brut de 12,0 kWh et une capacité de 34 Ah. Leur implantation sous la banquette arrière permet de conserver un coffre de 375 litres. Elles assurent environ 45 kilomètres d’autonomie comme nous avons pu le constater lors du test sur 100 kilomètres mixant ville et voies rapides.

Meilleur compromis que la 330e ?

Dès le premier niveau de finition, Lounge, on dispose, tout comme la BMW 330e, de toute la panoplie essentielle à ce niveau de prestation : boite de vitesses automatique à 8 rapports, climatisation automatique 3 zones, démarrage sans clé, feux de croisement et feux de route à technologie Bi-LED, feux de jour, antibrouillard et clignotants avant et arrière à LED, régulateur de vitesse avec fonction freinage et limiteur de vitesse, combiné d’instrumentation numérique 12,3” et écran fixe tactile de 10,3” hotspot Wi-Fi, système de navigation avec mise à jour automatique des cartes de navigation (3 ans), bluetooth / WiFi pour une connexion sans fil des smartphones, conciergerie (3 ans), Apple Car Play / Android Auto (durée illimitée). 

De fait, la différence de prestation entre une 330e et une 320e est une question de puissance. La première offre 272 chevaux, passe de 0 à 100 en 5,8 secondes (contre 7,6 pour la 320e) et pointe à 230 km/h (225 pour la 320e). Elles affichent la même vitesse maximale en 100% électrique (140 km/h) et quasiment la même autonomie. Du coup, pour la différence de prix (4 750 euros / 54 550 euros pour la 330e), il vaut peut-être mieux opter une 320e en finition Luxury à 56 200 euros. 

Au volant de la BMW 320e

Avec une puissance cumulée de 204 chevaux, on apprécie le surplus de couple prodigué par le moteur électrique qui vient effacer le coté un peu creux du 4 cylindres. Malgré un poids en hausse de 270 kilos par rapport à la 320i (1570 kilos contre 1840 à la 320e), le comportement de la 320e reste homogène et sans surprise. De toute façon, ce n’est pas le genre de voiture prévue pour faire un chrono… 

Nous avons parcouru 45 kilomètres en mode « 100% électrique » sur un total de 103 km. SI vous travaillez, rechargez régulièrement et faites de petits trajets au quotidien, il y a fort à parier que vous ne consommerez que les 1,3 litres de carburant annoncé par la norme WLTP. Au-delà, avec un batterie pleine, vous serez à 4,5 litres pour un usage urbain et péri-urbain respectueux des limitations des vitesse, comme nous avons pu le constater. Sur un long trajet autoroutier, vous consommerez plus qu’avec la 320i. Mais nous n’avons pas pu réaliser de mesure assez fiable pour donner un écart.

Pour recharger la batterie, il vous faudra patienter entre 6 heures (0 à 100% sur prise domestique) et 2 heures 30 sur une wall box domestique ou une borne publique pour une charge de 0 à 80%.

Sur ce point, par rapport à la 320i, il convient dès le départ de se demander si l’usage que vous faites de votre voiture est compatible avec les contraintes de la 320e. Ainsi, si votre trajet quotidien pour aller au travail est de moins de 40 kilomètres aller et retour, vous pourrez recharger à votre domicile. Au-delà, l’idéal est d’avoir une borne au bureau pour repartir avec le plein d’électricité. A défaut, le moteur thermique prendra le relai. 

Un non sens !

Rappelons qu’acheter une voiture hybride uniquement pour des raisons fiscales et ne pas la recharger est un non sens écologique.

Sur ce point, BMW sensibilise les clients dès le rendez-vous chez le concessionnaire avec une offre de solutions (The power of choice) qui permet d’adapter la motorisation à l’utilisation.

Ensuite, à l’usage, BMW a mis en place la solution “BMW POINTS”. Il s’agit d’un programme de fidélité qui vous fait gagner des points pour chaque kilomètre parcouru en mode 100% électrique avec votre BMW Hybride Rechargeable. L’application My BMW App les comptabilise afin d’obtenir des recharges gratuites.

Avis essai BMW 320e

La 320e est le « modèle d’accès » à l’hybride rechargeable pour la BMW série 3. Elle nous semble mieux positionnée en terme de rapport prix/prestations que sa grande soeur la 330e. Reste à savoir si les 5 200 euros de plus que la 320i seront rentabilisés. Tout va dépendre de votre usage et de l’économie nette de carburant que vous allez réaliser. 

Texte et photos : P. HORTAIL

GALERIE PHOTOS BMW 320E

CET ARTICLE VOUS A PLU ? PARTAGEZ-LE !
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
Restez connectés
Facebook