BLOG BMW

BMW: Voyage à Moto avec GS Vintage

Aujourd’hui, le voyage, associé aux vacances, peut prendre bien des aspects : du farniente absolu sur une plage des Seychelles jusqu’à la traversée de la Cordillère des Andes en VTT, nous tentons toutes et tous de nous offrir des séjours au plus près de nos rêves. En voilà un qui va parler aux épicuriens, aux curieux et amateurs d’antiques mécaniques sur deux roues.

GS Vintage 1

L’histoire débute par un contact électronique, puis par une sympathique conversation téléphonique histoire de border les derniers points de détails. Je vais donc participer, non sans appréhension, à une randonnée à moto ancienne. Nous allons, car je ne serai pas seul, voyager entre France et Italie en chevauchant des BMW R80G/S, ces fameuses machines qui avaient remporté la célèbre épreuve du Paris-Dakar au début des années 80. Rassurez-vous, il n’est pas question de faire de ce séjour une espèce de course de vitesse, mais de profiter de ces fabuleuses motos dans des décors d’une grande beauté et sur des routes peu fréquentées par le touriste lambda.

GS Vintage 12Le scénario

Mais avant de vous en dire davantage sur notre expédition, une petite présentation s’impose pour comprendre ce que GS Vintage propose à ses clients. Tout d’abord, c’est une histoire d’amitié: celle de deux passionnés qui depuis plus de 15 ans sillonnent les routes des Alpes du Sud au guidon de leurs vieilles 800 cm3. Si leur région n’a que peu de secrets pour eux, ils s’émerveillent comme au premier jour et en parlent avec enthousiasme. J’ai donc voulu enfourcher ces motos de plus de 30 ans et les suivre.

L’esprit de GSVintage est de savourer chaque instant. Car GS Vintage 9l’idée, le concept, ne se résume pas à une “simple” balade à moto mais de redécouvrir la conduite d’une moto sans la moindre électronique : pas d’ABS, d’anti-patinage, de réglage automatique des amortisseurs, bref des motos de plus de 30 ans qui réclament un minimum de concentration et de respect : ce sont de vieilles dames… Ensuite, il y a la découverte, rouler sur des routes particulièrement étroites et torturées et souvent en très mauvais état. C’est là que l’on comprend l’utilité et l’efficacité de ces R80G/S. Elles passent partout sans le moindre effort. Et puis, il y a le terroir. La gastronomie est ici prise très au sérieux. En effet, Frédéric Ruiz, l’un des piliers de GS Vintage, est également un authentique épicurien qui a notamment travaillé durant de longues années dans l’univers du vin. Un monde où le goût est élevé au pinacle.

Au premier jour de l’aventure

GS Vintage 18C’est Fred en personne qui accueille à l’aéroport de Nice Côte d’Azur la petite troupe de journalistes venue vivre ces 4 jours d’émotions. Nous ferons le transfert jusqu’à Cannes (30 km) dans un Combi VW (Doka) des années 80, manière de nous mettre dans le bain dès notre arrivée. Le lendemain matin les motos nous attendent dans le parking extérieur de l’hôtel, alors que nos bagages sont chargés dans une superbe 2CV fourgonnette de 1973, toujours l’esprit vintage. Autour d’un petit déjeuner plus que convivial, Dom nous fait un petit briefing sur cette première journée de roulage. Outre d’avoir été journaliste dans l’univers du luxe pendant plus de 15 ans, Dominique Peltier (allias Dom) a été également “Motard de Presse” à Paris pendant près de 10 ans. Il totalise à ce jour plus d’un million de kilomètres à moto. Alors quand celui-ci explique les règles de sécurité et comment tirer le meilleur parti d’une R80GS, tout le monde l’écoute religieusement. Aujourd’hui, pas plus de 170 kilomètres, mais la promesse déjà de paysages grandioses et de belles sensations au guidon de nos 80GS.

En route

GS Vintage 16Notre petit convoi est constitué de 5 motos, comprenant également celles de nos 2 accompagnateurs. Un chiffre quasi parfait, nous évitant de ressembler à une meute lorsque nous traversons des villages perdus. La journée sera ponctuée de rires, de sourires, de photos et de pauses judicieuses pour se restaurer ou simplement boire un bon café en partageant nos premières impressions. Nous passerons notre première nuit dans une Maison d’Hôtes de montagne située à plus de 1 700 mètres d’altitude : la Ferme des Louiqs. Un lieu que j’ai adoré pour sa simplicité et son authenticité, mais également pour la générosité et la gentillesse de ses propriétaires. Surprise ! Avant le dîner un vigneron (Thomas Merle) du Domaine Bouisse-Matteri situé à Hyères dans le Var est venu spécialement à la demande de GSVintage, nous faire une dégustation. Un moment incroyable où le voyage sensoriel prend encore plus de sens. Après une nuit courte, dès 7h00, Fred était déjà avec Jérémi (le mécanicien) autour des motos. Rapide nettoyage, petite vérification afin de s’assurer que tout est en ordre pour cette grande journée : + de 350 kilomètres au menu du jour.

Inoubliable

GS Vintage 11Nous avons été de surprise en surprise et parfois improbable, comme cette pause gourmande au sommet d’un col italien où l’organisation de GSVintage nous attendait avec pour une pause gourmande préparée par les épouses de Fred et Dom avant de faire un brunch chez un maître affineur ou encore un passage dans le domaine viticole, la Commanderie de Peyrassol. On en oublierait presque que le “moteur” est la moto. Mais pour Fred et Dom, si elle est fondamentale, elle n’est aussi qu’un outil pour vivre cette expérience. Elle est le prétexte pour profiter du séjour.

En 4 jours, nous avons franchi une dizaine de cols à plus de 2 000 mètres, réalisé au guidon de nos motos, terriblement attachantes, près de 1 000 kilomètres. Fred et Dom s’investissent vraiment dans leur petite entreprise. Mais il ne serait pas juste de ne pas citer la petite équipe qui les entoure efficace et sympathique.  En souvenir vous repartez chez vous avec un petit film original du séjour.

Les tarifs

Il faut compter environ pour 4 jours/3 nuits 2 300 euros par personne (pilote) (c’est une moyenne, car tout est à la carte). Cela inclut absolument tout. Sauf votre équipement et votre trajet pour rejoindre la Côte d’Azur. Comptez environ 400 euros pour un passager ou passagère.

Projets en cours

Ils travaillent sur l’élaboration d’un Scrambler, répondant à l’image de leur petite entreprise. Une moto qui selon toutes vraisemblances devrait être conçue sur la base d’une Série 6 ou d’une GS.

Une ligne d’accessoires et de vêtements s’inscrit également dans les projets futurs de Fred & Dom. Ils recherchent du reste des partenaires : alors avis aux stylistes et designers qui seraient tentés par l’aventure…


  • Nos dernières vidéos...

  • Le BMW ConnectedDrive expliqué en vidéo

  • Essai de la BMW Série 2 Gran Tourer

  • BMW Genève 2016

  • La BMW Série 2 Active Tourer face à la BMW Série 2 Gran Tourer

  • Poursuivez la discussion sur le forum...

    Laisser un commentaire