BLOG BMW

BMW M4 Cabriolet (F83) !

BMW nous présente aujourd’hui la déclinaison cabriolet de sa M4 (nom de code : F83). Cette BMW M4 cabriolet s’inspire naturellement des lignes élégantes de la série 4 cabriolet. Sa silhouette dynamique reste gracieuse grâce à des proportions finement équilibrées même lorsque le toit est ouvert. Tout comme le coupé, cette M4 cabriolet conserve en outre le bosselage spécifique du capot, les rétroviseurs extérieurs « twinstalk » et des jantes en 18 pouces (19 pouces en option) spécifiques à la famille M.

Son moteur est identique à celui du coupé, à savoir le nouveau six cylindres en ligne 3.0L sur-alimenté (technologie M TwinPower Turbo) capable d’atteindre des régimes élevés (ndlr : pour un moteur turbo). Sa puissance maximale est de 431 chevaux (317 kW) et son couple maximal de 550 Newton-mètres (406 lb-pi). Le 0 à 100 km/h est effectué en 4,4 secondes avec la boite robotisée M (7 rapports et double-embrayage) disponible en option.

Comme la BMW M3 Berline et M4 Coupé, la BMW M4 Cabriolet utilise le principe de construction légère intelligent. Par exemple, l’arbre de transmission utilise de la fibre de carbone, ce qui lui permet d’être réalisé en une seule partie. Ceci permet un important gain de poids et une réduction des masses en rotation. La barre anti-rapprochement en CFRP (plastique renforcé de fibre de carbone) ne pèse que 1,5kg et permet une rigidité importante. Celle-ci joue donc un rôle important puisqu’elle permet une excellente réponse et une grande précision au niveau de la direction du véhicule.

Le toit en métal en trois parties reçoit un doublage intérieur lui conférant à la fois une excellente insonorisation et protection thermique importante. Celui-ci s’ouvre en moins de 20 secondes sur simple pression d’un bouton – tout en roulant jusqu’à une vitesse de 18 km/h. En complément d’une dotation de série déjà importante, la nouvelle BMW M4 cabriolet peut également être commandée avec une multitude d’options intéressantes pour encore améliorer son attrait esthétique, ses prouesses dynamiques et son niveau de confort.

Article rédigé par Paul Argoud le 4 avril 2014 à 8:12.
  • Nos dernières vidéos...

  • Le BMW ConnectedDrive expliqué en vidéo

  • Essai de la BMW Série 2 Gran Tourer

  • BMW Genève 2016

  • La BMW Série 2 Active Tourer face à la BMW Série 2 Gran Tourer

  • Poursuivez la discussion sur le forum...

    Un commentaire

    Laisser un commentaire