Logo BlogBMW

BMW M3 CS : une berline extrême de 550 ch !

Vous connaissez déjà les traits de la M4 CSL, la déclinaison extrême du coupé lui servant de base, la M3 CS en est l’interprétation « familiale ». Empruntant la même mécanique, la BMW M3 CS est la version la plus énervée de ce modèle, une radicalité affirmée !

M3 CS : 550 ch pour la famille

Si la M3 CS évoque beaucoup la M4 CSL, c’est qu’elle en emprunte sa face avant. Et avec ce faciès, elle prend également le meilleur des matériaux employés. En effet, l’ennemi c’est le poids, et BMW a entrepris une diète drastique pour ses modèles M.

Ainsi, c’est grâce à l’emploi massif du CFRP (plastique renforcé de fibres de carbone) que les éléments en tôle sont remplacés. La face avant avec son bouclier, le splitter avant, le capot, le bouclier arrière adoptent également le CFRP. Le toit, lui, est en carbone. A l’intérieur, l’allégement se poursuit avec l’utilisation comme la M4 CSL des mêmes sièges baquets M Carbon, en fibres de carbone.

Contrairement à la M4 CSL qui ne dispose pas d’une baquette arrière, ici la berline 4 portes se devait de conserver les assises arrières. Avec un silencieux en titane qui permet de gagner 4 kg et les différents gains intérieurs et extérieurs, la M3 CS est plus légère de 20 kg par rapport la M3 Competition M xDrive.

Une M4 CSL, plus lourde et 4 portes ?

Pour différencier les deux monstres de la firme de Munich, il suffira de compter les portes pour distinguer le coupé de la berline. Les plus attentifs auront remarqué la calandre « flottante » (sans bordure) identique aux deux modèles. En revanche, la M3 CS n’a pas l’aileron arrière en queue de canard si caractéristique de la M4 CSL. Mais, il y a bien une lame d’aileron taillée en son centre, discrète mais efficace.

La M3 CS reçoit également de nouvelles teintes par rapport au coupé M4. Elle sera disponible en Brooklyn Grey, Black Sapphire Metallic, Frozen White Metallic et Signal Green. Petite déception à l’arrière, pas de sièges baquets comme dans la M5 CS. Ils n’étaient pas spécialement pratiques et accueillant mais offraient un véritable caractère à part. BMW aurait pu éventuellement les proposer en option, il n’en est rien.

Mais les similitudes avec la M4 CSL s’arrêtent à l’aspect extérieur, car à l’intérieur, le tableau de bord est radicalement différent. En effet, dans le coupé, on a encore l’agencement des anciens tableaux de bord scindés en deux parties, avec néanmoins des écrans numériques.

Ici, la M3 CS adopte les nouveaux écrans incurvés iDrive BMW, basés sur le système d’exploitation BMW OS 8.0. Constitué d’un écran d’information de 12,3 pouces et d’un écran de commande de 14,9 pouces de diagonale, le tableau de bord imite le reste de la production. Une seule couleur est disponible pour l’habitacle : le noir avec des accents de rouge Mugello.

Page 2 : le moteur, le châssis, le prix !

    Demandez un essai ou une offre.

    Merci de saisir les champs ci-dessous afin que votre concessionnaire puisse vous contacter

    * Champs obligatoires.