Logo BlogBMW

Nouvelle BMW M4 CSL, un modèle compétition sur routes ouvertes !

Prenez une BMW M4 Competition, habillez-là avec l’ADN de la version compétition GT3 et vous obtenez la réédition d’une légende. Voici la BMW M4 CSL, un modèle compétition sur routes ouvertes !

BMW M4 CSL, les 3 lettres du bonheur !

La nouvelle M4 CSL 2023 est censée être la BMW de série la plus proche de sa sœur de compétition. Le département BMW M a transformé la version M4 Competition en un objet encore plus redoutable.

Si certains sont peu convaincus par le badge « M » (parfois synonyme d’un pack « M »), les lettres CSL ne trahissent pas. Ces trois lettres ne sont apparues que sur deux voitures auparavant. La E9 3.0 CSL « Batmobile » et la E46 M3 CSL.

Pour mériter ces trois lettres magiques « CSL », les ingénieurs de chez BMW M ont sorti la tronçonneuse. Parmi les changements notables, citons l’absence de la banquette arrière. Quant à la carrosserie, le toit, le capot la malle reçoivent, désormais de la fibre de carbone.

La désignation du modèle « CSL » signifie « Competition, Sport, Lightweight », et pour se faire la chasse au poids est lancé. Il n’y a pas de petites économies : un gain de 3,6 kg sur des éléments tels que les grilles de calandre (plastique renforcé CFRP), suppression des tapis de sol et la climatisation automatique. Au total, 109 kg ont été gagnés par rapport à la version plus civilisée, ce qui correspond à ce qui a été réalisé avec la E46 M3 CSL 2003.

Le 6 en ligne pousse la cavalerie

Le 6 cylindres 3,0l M TwinPower Turbo a été boosté de 40 ch par rapport à la M4 Competition. Au total, 550 ch sont présents sous le capot ! De quoi expédié le 0 à 100 km/h en 3″7, le 0 à 200 en 10″7, ou encore de réaliser le tour du Nürburgring en 7’15″677, si le cœur vous en dit !

Les 650 Nm de couple exploitables de 2 750 jusqu’à 5 950 trs/min, donneront de belles sensations au pilote. La M4 CSL est 0″2 plus rapide que la M4 Competition (seulement 0″2 plus lente que la M4 Competition xDrive). La vitesse de pointe culmine à 307 km/h.

Ces performances sont possibles grâce à la cure d’amaigrissement, notre M4 CSL n’accuse que 1 625 kg sur la balance ! Ce qui fait moins de 3 kg/ch… Toute cette puissance est transmisse aux roues arrières avec une boîte M à 8 rapports.

Haro sur les kilos !

L’allègement a toujours été une philosophie de base pour toute CSL. En plus de se débarrasser des sièges arrière, les sièges avant ont été remplacés par des baquets complets M Carbon. Cela représente une économie de 24 kg. Les freins en carbone-céramique, les jantes forgées et les ressorts et jambes de force plus légers permettent de réduire encore le poids de 21 kg. La réduction de l’isolation phonique et l’adoption d’une solution « ultra-légère » permettent de gagner 15 kg.

Toujours pas convaincu ? L’échappement en titane a permis de gagner encore 4 kg. Si le toit carbone n’est plus une surprise depuis la M3 CSL, le capot, le toit et la malle de cette M4 CSL annoncent le traitement de la performance.

Un châssis au point pour la M4 CSL

La M4 CSL dispose d’amortisseurs et de réglages de châssis uniques. La hauteur de caisse est inférieure de 0,8 cm à celle de la M4 Competition. La suspension a été renforcée, avec des rotules sans jeu dans les bras de contrôle.

Le système M Traction Control avec réglage spécifique au modèle et axé sur la performance sur piste permet des dérives contrôlées. Il existe un réglage TC pour une utilisation par temps sec avec des températures de pneus parfaites. Ce mode présente le niveau d’intervention du TC le plus faible. D’autre part, il existe des réglages pour le fonctionnement par temps de pluie, où l’ordinateur sera plus enclin à intervenir.

La puissance est contrôlée par un ensemble de freins à six pistons à étrier fixe à l’avant et à un piston à étrier flottant à l’arrière. La sensation à la pédale peut être réglée via le menu de configuration M, en ajustant la pression de freinage requise.

Et pour faire contact avec la route, on fait confiance aux Michelin Pilot Sport Cup 2 R. Spécialement conçus par Michelin, on a du 275/35 ZR19 à l’avant et du 285/30 ZR20 à l’arrière. Le M4 CSL peut aussi recevoir en option les pneus hautes performances de la M4 Competition.

Ambiance sport à bord…

Contrairement au nouvel intérieur de la M3, la M4 CSL ne recevra pas le dernier écran incurvé de BMW. Les points forts sont les sièges baquets complets M Carbon et la console centrale en fibre de carbone. Ces derniers sont exclusifs à la CSL.

Avec ces sièges baquets, ne vous attendez pas à faire plaisir à votre passager, s’il attendait du confort. Ces baquets ne disposent pas d’un réglage du dossier, la hauteur peut être ajusté uniquement dans un atelier. En revanche, l’appuie-tête peut être retiré facilement si vous avez l’intention de porter un casque !

Si ces désagréments de baquets posent un problème lors de l’achat, BMW a tour prévu. Il existe des baquets M Carbon chauffants avec ajustements entièrement électrique et sont offerts en option.

Le jeu des 7 erreurs avec la M4 Competition…

Il sera quand même facile de distinguer cette M4 CSL avec sa sœur plus civilisée, la M4 Competition. La partie avant laisse apparaître la nouvelle calandre verticale dépouillée d’une grille au nom du gain de poids. Le rouge sur le museau fait son apparition, les feux de jour s’allument en jaune (comme en compétition).

L’arrière de la voiture est équipé de nouveaux feux arrière à LED, avec la technologie « BMW Laser », qui fait ses débuts sur la CSL. On y retrouve également sur la malle, un becquet en queue de canard, rappelant la E46 M3 CSL.

La M4 CSL est disponible en trois couleurs : Gris Brooklyn métallisé, Blanc Alpin standard ou Noir Saphir métallisé.

Cette M4 CSL entrera en production en juillet 2002, avec seulement 1 000 unités dans le monde. Les 29 clients français (chanceux) bénéficieront d’une livraison exclusive dans le courant du 4ème trimestre 2022. Le tarif ? A partir de 178 000 €…