Blog BMW

campus de conduite autonome
Boutique Accessoires
Je réserve un essai
Occasions BMW

450 jours au campus de conduite autonome BMW

Cela fait plus d’un an que le campus de conduite autonome BMW est opérationnel. Nous revenons sur ses 450 premiers jours avec Elmar Frickenstein, vice-président sénior de la branche des aides à la conduite chez BMW Group.

Inauguré en septembre 2017, le campus de conduite autonome est situé à Unterschleissheim, en Allemagne, à une vingtaine de kilomètres de Munich.

Pour Elmar Frickenstein, ce campus dédié est une formidable structure permettant de relever les défis de demain, en fonctionnant en synergie avec les différents partenaires : « les développeurs peuvent directement tester leur programme sur un véhicule d’essai. Tout est pensé sur une base commune« , précise le vice-président des aides à la conduite.

Ces 450 premiers jours sont l’occasion de dresser un premier bilan d’activité. L’environnement de travail créé permet de motiver davantage les développeurs, qui voient dans la synergie un moyen de travailler plus efficacement. Elmar Frickenstein compare le campus de conduite autonome BMW à l’effervescence de la Silicon Valley, montrant à quel point le campus marque un tournant dans la volonté de créer dès maintenant les solutions technologiques de demain.

Grâce à cette toute nouvelle synergie de travail, le Groupe BMW se donne les moyens d’avancer en matière de conduite autonome. Les solides bases ainsi créées grâce à l’organisation des recherches et du développement devrait permettre d’intensifier le développement de l’intelligence artificielle et des simulations en atelier, ou directement sur le terrain. 

BMW Campus Conduite Autonome

Aujourd’hui, 80 véhicules sont alloués aux essais de conduite autonome : ils sont éparpillés dans plusieurs pays afin d’être mis dans des conditions réelles : vous pouvez les croiser en Europe, en Chine et aux USA.

Le calendrier BMW prévoit une application dès 2021 grâce à la BMW iNEXT, dont les essais se déroulent en ce moment en Suède. Les conducteurs gagneront en sérénité grâce au pilote automatique : Elmar Frickenstein nous promet que l’on pourra profiter du temps de conduite pour lire un journal, ou profiter du paysage par exemple. Ce niveau 4 de la conduite autonome sera d’abord disponible sur des régions spécifiques avant d’être étendu à tous les pays. En attendant, le campus de conduite autonome BMW continue ses développements, et ils devraient donc porter leurs fruits très prochainement.

CET ARTICLE VOUS A PLU ? PARTAGEZ-LE !
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
Restez connectés
Facebook
Instagram