BLOG BMW

Flash-back: La BMW E9 avec ses 3.0 CS, CSL et CSI

Pour les nostalgique retour en 1968. Alors en ces temps politiques particulièrement agités, je ne vais pas vous évoquer la révolution étudiante de mai 68 mais plutôt un joli clin d’oeil aux passionnés de la marque en revenant sur la fameuse BMW E9.

BMW-3l-CSL-2

C’est bien en octobre 1968 que cette BMW arrive sur le marché. Elle fait alors figure de remplaçante de la gamme 2000 C/CS avec un moteur six cylindres en ligne (si cher à la marque jusqu’ici), hérité des 2500/2800. C’est à travers ce modèle d’ailleurs que l’histoire entre le 6 cylindres en ligne (M30) et BMW allait réellement commencer, faisant même la marque de fabrique pour le constructeur allemand. Le dernier modèle a avoir utilisé ce moteur sera la BMW M5 e34.

Pour le châssis, comme la BMW 2000, BMW a choisi de faire confiance à un grand spécialiste, le carrossier Karmann.

Dès 1971, la 2800 CS laisse place à la 3.0 CS avec un moteur de 3000 cm3 qui développe déjà 180 ch. Suivront la version CSL de 215 ch et surtout la BMW 3.0 CSi avec une injection électronique forte de 200 ch.

BMW 3.0 CSL le mans 1La version la plus surprenante de l’époque sera la CSL développée par ALPINA qui allège le modèle de 200 kg grâce à l’apport de l’aluminium pour le capot et les portières. De ce modèle sortira une voiture de compétition qui avec ses 360 ch enregistrera plusieurs victoires.

La 3.0 CSL va même inspirer des artistes comme Alexander Calder, sur l’exemplaire des 24 Heures du Mans 1975 et Frank Stella, pour l’édition suivante de cette compétition.

Avec son look affirmé, et avant de requin indéniable, son 6 cylindres en ligne, tous les passionnés de BMW auraient envie d’en posséder une oui mais voilà, comme tout ce qui semble parfait, elle a un défaut: une forte tendance à la corrosion et la rouille.

Cela n’a pas empêché un homme d’en faire un petit bijou.

Christian Heine et sa sublime 3.0 CSI

BMW E9 Christian Heine (7)

Présentée à l’Essen Motor Show ce modèle est une petit bijou et ne doutons pas que Christian Heine a du passer un certain temps pour rendre ce modèle aussi flamboyant. Si la BMW 507 est souvent reconnue pour son élégance (celle d’Elvis Presley est d’ailleurs en pleine restauration chez BMW), il faut reconnaître que cet exemplaire redonne des lettres de noblesse à l’E9. Une peinture noire, et des touches de chrome avec des jantes de 17″ RS de BBS, un levier de vitesse signé Alpina, la présence de bois sur le planche de bord ainsi que le volant.

L’héritière: la BMW 3.0 CSL Hommage

BMW-30-CSL-Hommage-23Quand des modèles ont eu un tel impact pour la marque, cette dernière n’hésite pas de leur donner une descendance ou de tenter de refaire vivre le mythe. Regarder Citroën avec DS, osant même en faire sa marque premium. Chez BMW, en 2015, le constructeur bavarois a développé une BMW 3.0 CSL Hommage. Une version des temps moderne qui a pu séduire les amoureux de BMW à travers les différents salons mais malheureusement, comme souvent les hommages chez BMW, c’est un coup d’éclat mais pas de commercialisation qui suit. Alors que les modèles avec un 6 cylindres en ligne disparaissent comme neige au soleil, le downsizing étant à la mode, et les 4 cylindres se montrant plus séduisants pour les normes environnementales, pour ceux qui voudraient encore rêver, une nouvelle BMW 3.0 CSL pas pour l’hommage mais pour le plaisir de conduire serait un beau cadeau pour les 100 de la marque en cette année 2016 qui arrive.

A lire aussi:

BMW 3.0 CSL Hommage : toutes les photos !

Pebble Beach: BMW M4 GTS Concept et 3.0 CSL

Les BMW à l’honneur sur le Tour Auto

  • Nos dernières vidéos...

  • Le BMW ConnectedDrive expliqué en vidéo

  • Essai de la BMW Série 2 Gran Tourer

  • BMW Genève 2016

  • La BMW Série 2 Active Tourer face à la BMW Série 2 Gran Tourer

  • Poursuivez la discussion sur le forum...

    Laisser un commentaire