Blog BMW

Boutique Accessoires
Je réserve un essai
Occasions BMW

Comment BMW gère-t-il les batteries des véhicules électriques ?

Si l’avenir de l’automobile est dans le remplacement des énergies fossiles par l’électricité, alors il faut se poser les questions des batteries des véhicules électriques. Où en est BMW ?

Nous continuons notre virée autour des solutions connectées, pleines d’innovations, au service de l’automobile de demain et de ses utilisateurs. Nos dossiers, tournant autour de l’univers BMW, nous ont permis de présenter les progrès réalisés depuis des décennies dans ce domaine. Et pour cause, cela fait 40 ans que le constructeur innove dans ce domaine, notamment autour des véhicules électriques.

Un véhicule électrique ne rejette pas de particules fines : exit les échappements et leurs filtres à particules hyper sophistiqués. Le problème des émissions de CO2 semble être résolu grâce aux véhicules électriques, mais c’est tout autre souci qui se dresse face à nous : celui de la création et de la gestion des batteries électriques.

Il s’agit de la revalorisation des batteries des véhicules électriques : leur durée de vie n’étant pas infinie, il est nécessaire de les recycler proprement afin de ne pas détériorer les sols à cause des agents chimiques présents dans ces batteries. 

BMW s’engage donc dans la maîtrise de l’intégralité du cycle de vie des batteries des véhicules électriques, de la conception, jusqu’à leur recyclage. Et pour s’assurer de cette traçabilité, BMW va inclure tous ces éléments sous sa responsabilité et limiter l’intervention de sous-traitants.

En gardant la main sur l’ensemble des processus de création et de recyclage des batteries des véhicules électriques, le Groupe BMW sera en mesure de communiquer sur la transparence de son approvisionnement, de gérer sa production, et de proposer un recyclage propre et responsable de ces batteries, qui sont appelées à inonder le marché automobile dans les années à venir.

Ainsi, l’approvisionnement en cobalt en République Démocratique du Congo entre dans un fonctionnement transparent qui vise à améliorer les impacts locaux dus à la recherche de cobalt.

Le Groupe BMW s’associe aussi à des géants du domaine : ces contrats permettent au Groupe d’avoir son mot à dire sur les productions dans les usines Chinoises de batteries des véhicules électriques, avec, en objectif, la production de 650.000 véhicules par an d’ici le début des années 2020.

La suite du programme est prévue en 2019, avec l’ouverture d’un centre de compétences dans les batteries. Les 200 millions d’euros investis permettront de créer 200 emplois, et de développer une nouvelle génération de circuits électriques alimentant un tout nouveau moteur électrique ne nécessitant plus de matières rares. Plus tard, BMW créera une industrie de la batterie en Europe afin de maîtriser tout le processus et de se défaire des productions chinoises, éloignées des sites de fabrications.

CET ARTICLE VOUS A PLU ? PARTAGEZ-LE !
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
Restez connectés
Facebook
Instagram