BLOG BMW

BMW: retour aux 24H du Mans avec un modèle hydrogène?

Il y a encore peu BMW n’envisageait pas de s’engager dans une autre compétition. La branche Motorsport se concentrait essentiellement sur le championnat national (qui a pris une envergure internationale), le DTM.

BMW Hydrogen 3

Mais le constructeur allemand évolue sans cesse. Qui aurait pensé qu’un jour la marque développerait des modèles traction en forme de monospaces (voir Active Tourer et Gran Tourer) ou qu’elle aurait une branche électrique avec BMW i (voir i8 et i3).

BMW Hydrogen 4Nous savons que depuis quelque temps aussi BMW s’intéresse sérieusement à l’hydrogène (voir article Hydrogène) et devait d’ailleurs présenté cette année un modèle disposant de la pile à combustible. Une BMW i5 serait attendue pour 2018, sachant que son partenaire sur cette technologie, le Japonais Toyota a déjà commercialisée sa Mirai et son concurrent direct, Mercedes, prévoit le lancement d’une Class B hydrogène pour 2017.

BMW pourrait profiter d’un éventuel retour sur la mythique course des 24H du Mans en 2018 pour mettre un coup de projecteur sur sa technologie, avec une voiture de course utilisant la pile à combustible. L’épreuve de la Sarthe est depuis des années dominée par un de ses concurrents directs Audi. Lors de l’édition 2015 Porsche a réussi un joli coup. Ces deux marques appartiennent au Groupe Volkswagen qui profite ici d’une médiatisation de premier ordre.

BMW Goodwood Festival of Speed 20Alors pourquoi pas BMW? La firme bavaroise s’appuierait sur cette compétition internationale pour partager la lumière d’un tel événement et prouver aux futurs clients la fiabilité  de l’hydrogène. Surtout que la BMW i5, normalement révélée en 2018 ne devrait être commercialisée qu’en 2020.

Une question reste en suspend cependant. Dans quelle catégorie pourrait s’engager la BMW Hydrogène? Logiquement elle ne tentera pas le tour de forces d’intégrer la catégorie reine, la LMP1. Selon une récente interview avec www.autosport.com, Jens Marquardt, patron de BMW Motorsport souligne le fait que BMW ne pourrait pas lutter dans cet univers de l’hybride mais en revanche il ne ferme pas la porte à un retour aux 24H du Mans.

En revanche la catégorie GT pourrait être envisageable avec éventuellement un prototype de course comme une Serie 5 GT, ou simplement être considéré comme un véhicule expérimental  hors compétition. Son partenaire Toyota pourrait aussi être tenté par l’aventure, car actuellement engagé sur le WEC, le Japonais peine face aux deux ogres allemands en LMP1.

BMW Goodwood Festival of Speed 15Pierre Fillon, le président de l’ACO, et Gérard Neveu, le directeur général du championnat du monde d’Endurance (WEC) (voir article sur Sport-Cars) ont su rester ouverts et adapter les règles en fonction de l’évolution des technologies. Ils ne devraient donc pas voir d’un mauvais oeil, le retour du constructeur munichois sur l’épreuve.

Pour rappel, BMW a remporté sa seule victoire au Mans en 1999 avec la BMW V12 LMR Le Mans qui a été construite en collaboration avec l’équipe de Formule 1 Williams. A son bord, on retrouvait Pierluigi Martini, Joachim Winkelhock et un certain Yannick Dalmas. Comme un clin d’oeil, le pilote français est devenu en 2015 l’Ambassadeur de BMW M France et occupe justement un rôle de pilote conseiller en FIA WEC. Il est le lien entre les pilotes et la direction de course.

A noter que celui-ci sera présent sur le ///M Festival organisé par BMW M Club France les 21 et 22 juillet prochains à Magny-Cours.

  • Nos dernières vidéos...

  • Le BMW ConnectedDrive expliqué en vidéo

  • Essai de la BMW Série 2 Gran Tourer

  • BMW Genève 2016

  • La BMW Série 2 Active Tourer face à la BMW Série 2 Gran Tourer

  • Poursuivez la discussion sur le forum...

    Laisser un commentaire