Blog BMW

BMW Tour Auto 2018 Besancon
Boutique Accessoires
Je réserve un essai
Occasions BMW

Tour Auto 2018 : première escale BMW à Besançon

Au terme des 461 kilomètres de la première journée de ce Tour Auto 2018, les équipages sont arrivés à bon port dans la capitale Comtoise. Les premiers tours de roue, sous le soleil, ont donné le sourire à tous les participants.

Le Tour Auto 2018 est lancé ! Les 239 équipages vont sillonner la France, direction Nice, en passant par Megève, Avignon, Aix-en-Provence. Hier, c’est à Besançon que nous avions rendez-vous, en début de soirée, pour accueillir les participants.

Le périple a bien commencé, sous le soleil radieux du Château de Courances, dans l’Essonne. L’astre est resté, bienveillant, au-dessus des véhicules de collection toute la journée durant. A l’Epreuve Speciale (ES1) de 10km à Venoy, puis au circuit de Dijon-Prenois, les premiers chronométrages permirent d’effectuer un premier classement général, sacrant, dans la catégorie historique G1 & G2, troisième et quatrième les BMW 2800CS de Richard Depagneux / Eric Joyau et d’Alexandre Delaye / Jean-Baptiste Repellin, derrière les deux Ford GT 40 mkII à seulement 48 secondes. La BMW 2002 de Jean-Francois Barre / Christophe de Bouet du Portal se placent à la douzième place de ce même classement.

Les BMW 3.0 CSL qui sont à la neuvième et onzième place sont respectivement dirigées par Jean-Claude Basso / Robert Verber pour la #258, et Alexandre Guesdon / Sébastien Seveau pour la #277. Trente-cinquième du classement, la 3.0 CSL de François Lévèque / Rémi Gammal aura encore quelques belles épreuves pour se rattraper, tout comme la BMW 2002 TII de Frédéric Pigassou et David Bottais. Nous leur souhaitons, à tous, de bons moments pour les épreuves des jours prochains !

Si le Tour Auto 2018 (et toutes les autres éditions) fait la part belle aux véhicules anciens ayant marqué le Tour de France Auto entre 1951 et 1973, BMW, en partenaire Officiel, en profite pour mettre en avant sa gamme de véhicules exclusifs et sportifs. Ainsi, sur toute la longueur du parcours, 35 véhicules récents servent d’appui logistique et d’assistance. En bon ouvreur de bal, Ari Vatanen, champion du monde des rallyes et ambassadeur de la Marque, se promène avec la nouvelle BMW M5 développant 600 chevaux. A son arrivée à Besançon, le pilote chevronné nous donne ses impressions sur la M5 :

« Elle est surprenante. Sur les grands trajets, elle est très à l’aise, c’est un régal. Sur les petites routes aussi, elle est géniale. Mais les anciennes sont à préserver, car elles ont une valeur historique inestimable. »

La messe est dite : cette première étape du Tour Auto 2018 nous montre qu’il est possible de concilier les automobiles modernes, et les anciennes. A Besançon, le parc dressé au pied des remparts Vauban a su attirer un public hétéroclite montrant l’intérêt de tous pour la belle automobile, de toutes les époques.

 

CET ARTICLE VOUS A PLU ? PARTAGEZ-LE !
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
Restez connectés
Facebook