Blog BMW

Boutique Accessoires
Je réserve un essai
Occasions BMW

Rencontres d’Arles 2019 : BMW et Emeric Lhuisset présentent « Quand les nuages parleront »

BMW et les Rencontres d’Arles, c’est une aventure qui dure depuis 10 ans dans le cadre de la politique de mécénat de BMW Art & Culture. Un des évènements phare est l’organisation de l’exposition du lauréat de la Résidence BMW 2018, Emeric Lhuisset, qui souhaite sensibiliser l’opinion publique sur la situation en Turquie. 

<< Il est des évidences que l’on refuse parfois de voir. On les évite… on détourne le regard. Puis, un jour, elles vous rattrapent et vous interpellent. >>
Emeric Lhuisset
Lauréat 2018 Résidence BMW

C’est à partir de ce constat que Emeric Lhuisset a choisi de parler de ce qu’il a vu en Turquie, mais avec un regard métaphorique.

Des nuages, un journal, un pantalon...

Après quinze années passées au Moyen-Orient, dont deux et demi en Turquie, où il a été arrêté à plusieurs reprises, Emeric Lhuisset a observé à quel point la vie sociale était en train de changer d’un point de vue des libertés.  «Le pouvoir est de plus en plus autoritaire… on assiste à un recul de la démocratie, à des arrestations d’intellectuels… » précise celui qui se définit comme un plasticien. Mais dans ces lieux,  faire de l’image peut vous conduire en prison. Alors il a choisi de sensibiliser l’opinion publique à l’aide de plusieurs moyens.

 

 

 

Tout d’abord, il a photographié le ciel dans un journal appelé Bulutlar («  nuage  » en turc). Il parle ainsi de 19 lieux différents sans jamais les montrer. Plus il a creusé ses sujets, plus il s’est aperçu que des choses disparaissaient : peuples, individus, architectures et villes. Certaines ont été détruites… et pour que l’on prenne la mesure des choses, Emeric Lhuisset a choisi, dans le cadre d’un travail d’art plastique représentant des villes en mode « Google Earth » de supprimer les zones qui ont été rasées afin que nous puissions matérialiser cet « urbicide ». 

Pour mieux se rendre compte des destructions

Ensuite, il a choisi d’exposer le pantalon traditionnel Kurde, le Chalouar, car ce dernier n’est plus porté en Turquie. Le simple fait de le revêtir est considéré comme une marque de soutien à la guérilla kurde et vous conduit en prison. 

Enfin, un livre d’un format spécial a été créé. Il comporte une sorte de double fond qui permet de glisser le journal Bulutlar  à l’intérieur, de façon diecrète, à l’image de ce qu’il se faisait par le passé pour faire circuler des livres interdits sous le manteau.

Un sujet politique pour un constructeur de voitures

Quand on demande à Emeric Lhuisset s’il a été surpris que BMW soutienne un projet politique, il répond « Oui, d’une certaine manière » avant d’ajouter « cela m’a surpris et c’est vrai que c’est un sujet qui n’a pas été facile pour BMW. Nous en avons beaucoup parlé pour savoir jusqu’où nous pouvions amener ce projet. Et malgré tout BMW l’a soutenu jusqu’au bout. Et je tiens à les remercier car c’est vraiment courageux de leur part. »

Le Chalouar
Le Chalouar

Le Lauréat 2018 reconnait que ce projet « n’aurait pas pu se faire sans le soutien de BMW. C’est une vraie chance. J’avais commencé à travailler dessus avant la Résidence. Mais c’est cette dernière, au sein de l’école des Gobelins, avec un accompagnements des enseignants et l’assistance d’une étudiante, Jeanne du Bresson, qui m’a permis de le finaliser. BMW finance l’intégralité de l’exposition et offre la visibilité des rencontres d’Arles. »

Livre :

« Quand les nuages parleront » d’Emeric Lhuisset – Résidence BMW à GOBELINS, l’école de l’image. Éditions Trocadéro / BMW Art et Culture. Prix : 29€

Ouvrage composé d’une brochure au format 21 x 25,6 cm de 40 pages comportant 12 illustrations noir & blanc et d’un journal 25,5 x 41 cm de 16 pages comportant 19 illustrations couleur. EAN : 979-10-94965-16-0 Textes : français / anglais.

Ph. HORTAIL

Emeric Lhuisset
CET ARTICLE VOUS A PLU ? PARTAGEZ-LE !
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
Restez connectés
Facebook
Instagram