Blog BMW

BMW M7 Touring
Boutique Accessoires
Je réserve un essai
Occasions BMW

A quoi ressemblerait la BMW M7 Touring ?

Certains ont des idées pas si farfelues que ça : à en croire ces rendus photos, l’imposante calandre de la Série 7 inspire les dessinateurs, qui ont transformé le luxueux break en BMW M7 Touring.

La combinaison du luxe de la Série 7 et de la sportivité des modèles badgés Motorsport tient au fantasme. Alors qu’une M8 est prévue, et que la M5 (surtout en version Competition) met la barre haute, on a tout de même envie de rêver à une M7. Pour compléter l’offre, la M7 Touring serait un parfait compromis. 

Mais le catalogue BMW ne propose rien de mieux que la M760Li xDrive, développant 610 chevaux grâce au V12 bi-turbo de 6,6 litres. Tout droit sortie de la division Motorsport, elle bénéficie d’un traitement spécifique mais encore trop sage pour être une véritable M7.

Une M7 bénéficierait de trains roulants revus avec de meilleures liaisons au sol afin de tenir le rythme dans les parcours sinueux. Elle s’équiperait donc de gros freins afin de suivre le rythme de ce paquebot des routes. Mais il y a bien trop peu de chances qu’une M7 Touring arrive au catalogue.

Qu’importe ! Aksyonov Nikita a décidé de nous faire plaisir avec ces deux rendus qui illustrent ce que pourrait être la BMW M7 Touring. La face avant s’appuie sur le restylage récemment présenté, que l’on reconnaît directement grâce à la grande double calandre. Le bouclier inférieur s’inspire de celui de la M5, avec des écopes surdimensionnées. Pour cette M7, la calandre imposante apporte une dose de sportivité qui ne nous gêne pas.

La partie arrière intègre des feux reliés par un fin bandeau lumineux, comme sur la Série 7 restylée. Le diffuseur arrière gagne en sportivité avec quatre sorties d’échappement rondes qui s’intègrent bien avec le reste du véhicule. 

Le dessinateur a opté pour des jantes entièrement noires qui tranchent avec le bleu choisi pour la carrosserie. On aurait bien aimé voir des jantes diamantées bi-ton afin de faire ressortir l’ensemble. Ce mariage impossible entre une carrosserie touring, et une déclinaison sportive laisse un arrière-goût de frustration. Dommage, car elle nous plaît bien dans ce look, mais l’addition pourrait être très salée. Et puisqu’on est gentils, on vous met aussi les réalisations graphiques de la M7 classique :

CET ARTICLE VOUS A PLU ? PARTAGEZ-LE !
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
Restez connectés
Facebook