Logo BlogBMW

La première BMW électrique a été dévoilée en 1972, il y a 50 ans !

BMW est un pionner dans de nombreux domaines et l’électromobilité est une idée qui remonte à 50 ans. Aux Jeux Olympiques de Munich en 1972, la firme à l’hélice a présenté sa première itération d’un véhicule électrique.

50 ans d’électromobilité pour BMW

L’histoire visionnaire des véhicules électriques BMW commence avec deux voitures aux Jeux olympiques de 1972. Elles sont le prélude à une recherche et un développement révolutionnaires.

Aujourd’hui, BMW a atteint des normes impressionnantes avec ses véhicules électriques. La firme allemande en compte six dans son catalogue, soit l’offre la plus étendue chez les constructeurs premium. Au premier semestre 2022, l’entreprise a doublé ses ventes sur les modèles électriques sur une année. Et pourtant, il y a 50 ans, cette vision semblait difficile à concevoir de posséder un véhicule familial électrique.

BMW, un esprit de visionnaire

C’est donc en 1972 que BMW décide de franchir le pas avec la 1602 Electric. Ces véhicules électriques ont été prêté au comité olympique comme voiture d’assistance et de caméra mobile pour des compétitions longue distance.

C’est ce qui a marqué le début de l’histoire électrique de BMW, qui s’est ensuite poursuivi pour proposer aujourd’hui des iX3, Grand Coupé i4, iX… Et la firme de Munich ne s’arrête pas en si bon chemin, puisque le concept Neue Klasse (2025) va poursuivre la transformation de ces véhicules électrifiés.

La BMW 1602, une pionnière

Les recherches ont commencé dès 1969, lorsque BMW a construit deux véhicules d’essai basés sur la série BMW 02 pour tester les moteurs électriques. Ils ont marqué le début d’une voie que l’entreprise a suivie avec constance, innovation et confiance jusqu’à ce jour. La BMW 1602 Electric atteint une vitesse de 100 km/h, et son autonomie maximale d’environ 60 kilomètres était encore faible.

Après son utilisation aux Jeux Olympiques de Munich en 1972, BMW continue ses recherches. Ensuite, en coulisses, l’idée était de peaufiner cette technologie et de la proposer une fois plus performante et efficace.

Un progrès frappant est marqué par le mois de juin 1975 concernant la BMW LS électrique. En 14 heures, le véhicule peut être rechargé sur une prise domestique classique. Entre 1987 et 1990, huit BMW 325iX converties de la traction intégrale à la traction avant servent de véhicules d’essai pour une nouvelle batterie sodium-soufre sans entretien.

Présentée au Salon international de l’automobile de 1991, la BMW E1 est une citadine entièrement électrique pour quatre personnes. Ses dimensions sont celles d’une citadine, son autonomie lui permet de rouler pendant 160 km. La batterie est située sous les sièges arrière, et le moteur électrique, y compris la transmission, est intégré à l’essieu arrière. La BMW E1 peut être rechargée en six heures à partir d’une prise de courant.

Les années 90 pour développer l’électrique !

Au début des années 1990, BMW a continué à développer la technologie de la propulsion électrique en vue d’une production en série. Sur la base de la troisième génération de la BMW Série 3, 25 véhicules d’essai sont construits dans lesquels de nouveaux composants sont testés et optimisés. Huit véhicules du projet 25 sont utilisés entre 1992 et 1996.

Le plus grand projet de recherche publique au monde à ce jour se déroule sur l’île de Rugen en Allemagne pour tester différents moteurs, transmissions et batteries dans des conditions quotidiennes. En outre, l’essai fournit des données et des résultats importants pour le développement futur de l’électromobilité par le groupe BMW.

Page 2 : la gamme i, l’électrique rechargeable et la durabilité par BMW !

    Demandez un essai ou une offre.

    Merci de saisir les champs ci-dessous afin que votre concessionnaire puisse vous contacter

    * Champs obligatoires.