BLOG BMW

Première réussie pour Latta et sa BMW 323i sur les 100 Tours

Oser franchir le pas. Hervé Latta est un habitué des circuits mais n’avait jamais participé à une épreuve. Il effectuait des sorties dans la saison avec différents clubs notamment sur le circuit de Dijon.

100-tours-Dijon-2013-240

Le Lyonnais s’est senti prêt à passer à la vitesse supérieure lorsqu’un certain David Wairy (dont nous avons parlé à l’occasion de l’épreuve au Paul Ricard), possédant comme lui une BMW, lui parle de son expérience sur les 100 Tours. Cette épreuve de régularité qui réunissait le week-end dernier uniquement les véhicules historiques sur le circuit de Dijon fut ainsi son baptême du feu. Ses premiers mots trois jours après la course prouvent qu’il a eu raison de se lancer. « Je viens de quitter David (Wairy) au téléphone. J’étais justement en train de lui dire que je me suis régalé et que cette expérience fut très concluante. Je songe déjà à m’organiser pour l’année prochaine, surtout s’il y a les 24H au Paul Ricard.« 

Latta et Gaudy sur le même tempo avec la BMW 323i

100-tours-Dijon-2013-302Passionné par l’univers de l’automobile depuis son plus jeune âge, « je devais avoir deux ans« , il a voué une affection particulière pour les vieux modèles. Au début des années 2000, il s’offre ainsi une BMW 323i de 1978, avec la secrète envie de l’utiliser un jour pour une course. Elle était pourtant vraiment typée urbaine. Quelques années plus tard, il décide de refaire entièrement le moteur pour lui faire gagner quelques chevaux et surtout pour s’assurer qu’elle pourrait répondre à l’appel de la piste si l’envie lui prenait de se lancer dans la compétition. Elle se rôda alors lors de journées de roulage puis ce fut le grand jour à Dijon. Hervé Latta a choisi de partager le volant avec une personne qu’il côtoie de longue date, le responsable du club Horizon2002, Julien Gaudy. « Nous n’avions aucun repère pour cet événement mais, très vite, nous nous sommes aperçus que nous avions le même style de conduite. Notre équipe était homogène et cela s’est prouvé car nous avons réalisé quasiment le même nombre de tours.« 

100-tours-Dijon-2013-84Prudents, Hervé Latta souligne qu’ils ont peut-être un peu trop joué la sécurité. « Lorsque nous avons fait le choix du temps de référence, nous l’avons mis un peu trop bas. C’est la seule erreur que nous avons commise. » Le binôme fonctionne effectivement parfaitement bien car au bout de deux heures de courses, la paire Latta/Gaudy se trouve cinquième au général. « Il faisait chaud et avant la course je me demandais si nous n’allions pas souffrir de la chaleur dans la BMW. Mais dès que j’ai pris le volant, je me suis focalisé sur la course et j’ai oublié tout cela. Lorsque je laissais le volant à Julien au bout d’une heure, j’avais le sentiment d’être parti que depuis 5 minutes. Ce concept d’endurance me séduit vraiment car la vitesse n’est pas le seul moteur de l’épreuve. Il faut surtout se montrer régulier et améliorer sa conduite. » Au final, le duo termine 8e, une très belle place pour une première participation. « Nous avons pris énormément de plaisir sur ces 100 Tours. Je me suis rendu compte que plus on conduit plus on conduit mieux. Nous améliorons nos trajectoires et en fin de course nous économisons plus de carburants. » Et la BMW 323i comment s’est-elle comportée ? « Elle a été parfaite ! Nous n’avons eu aucun problème avec elle. »

Hervé Latta semble avoir pris le virus des 100 Tours et devrait revenir dès l’an prochain avec sa BMW pour de nouvelles aventures sur cette épreuve de régularité.

  • Nos dernières vidéos...

  • Le BMW ConnectedDrive expliqué en vidéo

  • Essai de la BMW Série 2 Gran Tourer

  • BMW Genève 2016

  • La BMW Série 2 Active Tourer face à la BMW Série 2 Gran Tourer

  • Poursuivez la discussion sur le forum...

    Laisser un commentaire