Logo BlogBMW

EUROFAC : 45 années d’expérience 

Dans les années 2000, alors que nous avions lancé le Club BMW.fr avec des amis, dédié aux BMW modernes, j’avais eu le plaisir faire préparer ma petite 323i E30 chez EUROFAC au niveau du châssis : suspensions Bilstein Eibach, barres anti-rapprochement avant et arrière… Le comportement en fut totalement transformé et le plaisir de conduire décuplé. 

Cette 323i étant toujours dans mon garage et les années étant passées, le besoin de revoir le châssis s’est fait sentir. Et bien entendu, c’est de nouveau vers Sébastien GENARD et son équipe que je me suis tourné pour repartir sur un nouveau kit de suspension. L’occasion aussi de faire un bilan, avec le BlogBMW.fr cette fois, sur l’entreprise et ses services.

Les temps changent chez Eurofac

Sébastien GENARD

Quand il entre dans le showroom d’Eurofac, le passionné de BMW n’est pas dépaysé : une M3 CSL noire dédié au Track Day affiche 180 000 km, une M3 E30 215 chevaux et un Z3M Coupé 321 chevaux… et il manque une Alpina B10 Biturbo et d’autres trésors comme une M3 E30 cabriolet ou encore une M3 F80 30ème anniversaire. Bien sûr, les jantes BBS sont de rigueur sur les BMW et les suspensions bénéficient de l’expérience de d’Eurofac.

Il est amusant de constater que les locaux affichent toujours le même look. Le temps ne semble pas avoir d’emprise sur ce lieu. Sauf pour Sébastien, rentré comme magasinier vendeur il y a 28 ans et qui a gravi tous les échelons (chef de produit, responsable chef des ventes etc) Après deux ans de business plans, il a repris EUROFAC avec le titre de Directeur général, en 2011.

Comme l’explique Sébastien, « il y a eu de gros bouleversement en terme de produits depuis que je suis arrivé. Les années 90 étaient celles du tuning, avec des kits carrosserie, des autoradios en seconde monte… aujourd’hui cela ne se fait plus ou nettement moins comme les jantes et les kits carrosserie. Les voitures sont mieux équipées de série ou en option. Pour les suspensions, on a toujours autant de boulot car les voitures modernes sont toujours aussi mal suspendues ! » 

Il ajoute «  Nous avons des demandes différentes. Il y a moins de clients pour le 4×4 car la géopolitique n’incite pas à aller rouler en Afrique ou ailleurs. Par contre on a de nouveaux marchés comme les voitures blindées pour l’Etat ou les Ambassades, le GIGN, le Raid, la Présidence. On travaille aussi sur les cabines de poids lourds ou les plateformes de déminage. On peut aller jusqu’à supprimer des suspensions pneumatiques pour mettre en place des solutions Bilstein traditionnelles. Le freinage (importateur Ferodo Racing) est aussi un gros marché et nous sommes le plus gros distributeur Ferodo en France. »

Le laboratoire ALS

Ce qui fait aussi la renommée d’EUROFAC, c’est son Atelier de Liaison au Sol (ALS) « Nous sommes Bilstein France depuis 1992 et nous avons l’agrément Bilstein Technical Center France depuis 1998 ce qui nous permet de pouvoir fabriquer des amortisseurs sous licence Bilstein  et de diffuser des pièces à des laboratoires en France qui eux mêmes assemblent leurs propres suspension »  explique Sébastien, qui ajoute«  en parallèle, la gamme nous permet de répondre à de nombreuses attentes, et nous pouvons faire des séries spécifiques de 50 à 100 amortisseurs. Et on peut aussi faire des tarages spécifiques. On intervient aussi sur la périphérie de l’amortissement pour les têtes d’amortisseurs ou les Silentblocs qui peuvent être excentrés »

Zainab Sami et Cédric Huchon

C’est Cédric Huchon, accompagné de Zainab Sami, stagiaire de l’ISAT Magny Cours, qui gère ALS. Equipés d’un tour haut de gamme, et sur la base d’une étude de projet réalisée sur place si besoin, ils fabriquent la pièce sur mesure. Ils établissent aussi les lois hydrauliques et choisissent la typologie de ressorts qui permettront au kit de suspension d’offrir le meilleur comportement routier possible.