Logo BlogBMW

BMW au Bol d’Or / Joie + tristesse + stress = des émotions intenses

Ce weekend avait lieu, sur le circuit Paul Ricard, le Bol d’Or, une course d’endurance moto de 24 heures. BMW alignait plusieurs S1000 RR, la supersportive de la marque, grâce, entre autres, au WEPOL BMW Motorrad Team by penz13.com (N°13) et Voelpker NRT48 Schubert-Motors by ERC (N°48). Mais c’est le team TECMAS-BMW (N°9) qui nous a ouvert ses portes pour assister à l’épreuve. Retour en images et en légendes sur cette épreuve qui a mêlé la joie d’une seconde place, la tristesse d’un abandon et le stress d’une lutte finale pour la troisième place. 

TOUT AVAIT BIEN COMMENCE

Les mécaniciens terminent la préparation de la S1000RR. Dans quelques minutes, elles sera lancée pour 24 heures de course.

Qualifiée en 5ème position, la S1000 RR était bichonnée avant de partir en piste.

Le moindre détail compte avant de prendre la piste. Séance d’équilibrage des pneus. TECMAS-BMW avait choisi de ne pas utiliser trop de pneus lors des essais afin d’en préserver un maximum de neufs pour la course en cas de besoin pour remonter ou défendre une place.

Les carénages sont prêts, au cas où…

La technologie de pointe offre aux pilotes la possibilité de régler au mieux le comportement de leur S1000RR

Entendre passer la S1000RR dans la ligne droite du Mistral ou celle des stands est un pur moment de bonheur…

Romain La Monica est un des plus proches collaborateurs de Michel Augizeau. Il manage le team durant la course.

[nextpage title= »Sur la grille de départ »]

DIRECTION LA GRILLE DE DEPART

De gauche à droite : les pilotes Camille Hedelin, Julien Da Costa et Kenny Foray. Clin d’oeil à Ingrid et à un des membres du team. A droite : le big boss Michel Augizeau.

Michel Augizeau, team manager d’une belle équipe, homme discret et efficace, il observe, prend les décisions importantes et conseille.

Quand Freddy FORAY vient voir son frère Kenny juste avant le départ et le salue « respectueusement » :) :)

Kenny FORAY, tout juste sacré champion de France de Superbike avec le Team TECMAS-BMW, est le pilote désigné pour prendre le départ.

Les grid girls quittent la piste… Les choses sérieuses commencent.

[nextpage title= »Course cruelle »]

QUE LA COURSE PEUT ETRE CRUELLE.

C’est parti pour 24 heures de course.

 

Au premier plan : Camille HEDELIN. Au fond, Julien DA COSTA se concentre.

Kenny FORAY fait quelques assouplissements avant de prendre le guidon de la S1000 RR.

Concentration. Dans quelques secondes, le pilotage va reprendre ses droits pour Kenny FORAY.

Derniers échanges entre Romain LA MONICA et Kenny FORAY. Ci-dessous un ravitaillement en photo et en vidéo :

 

Moment d’inquiétude lorsque le pilote de la N°96 chute de nuit et qu’il manque d’être percuté par une autre moto.

La nuit sera longue. Le ravitaillement des mécaniciens est important pour tenir.

Immense tristesse lorsque, vers 5.50 du matin, le moteur de la S1000 RR lâche. Le team avait misé sur une approche moins axée sur la performance pure par rapport à 2016 afin de privilégier la fiabilité. Comme l’an dernier, la BMW s’arrête au petit matin. 

[nextpage title= »La S1000RR finit deuxième »]

LA S1000RR N°13 TERMINE DEUXIEME DU BOL D’OR

La S1000 RR N°13 se classe seconde de l’épreuve et fête son résultat avec un burn !

MENTION SPECIALE POUR LUCY GLÖCKNER

La fin de la course a été d’une intensité rare car elle a opposé Lucy Glöckner, au guidon de la S1000RR N°48 à Sébastien GIMBERT, pilote de la HONDA CBR N°111. Au prix d’une lutte acharnée, ces deux pilotes ont franchi la ligne d’arrivée avec seulement 989 millième d’écart à l’avantage du pilote Honda… qui termine sur la troisième marche du podium. Mais que ce combat fut riche en émotions !

Merci à tous les acteurs de ce Bol d’Or pour ce spectacle.

(Tous les résultats sont ici.)

Textes, photos et vidéos : Philippe HORTAIL