Logo BlogBMW

BMW i8 : le coupé sportif de demain selon BMW

Contrairement à la conception tout électrique de la BMW i3 Concept, deux formules d’entraînement différentes s’associent pour jouer leurs atouts sur la BMW i8 Concept. Conçue comme un hybride rechargeable, celle-ci combine le meilleur de deux univers – celui des moteurs électriques et celui des moteurs thermiques – et marie ainsi efficacité maximale et dynamisme des plus élevés.

Un zéro à 100 km/h abattu en moins de 5 secondes et une consommation de moins de 3 litres selon le cycle européen – ce sont des valeurs qu’aucune automobile à moteur thermique de cette catégorie de puissance n’atteint à ce jour.

iNOVA : le grand mix

En fonction du comportement de charge et du parcours emprunté, ces valeurs sont susceptibles de baisser encore. C’est l’association des deux moteurs qui explique ce résultat : sur cette voiture, le moteur électrique n’est pas un système d’appoint, mais un système mis à un pied d’égalité avec le moteur thermique. C’est ainsi que la BMW i8 Concept établit entre les deux moteurs un nouveau rapport, qui plus est idéal, dans lequel efficience et dynamisme riment à merveille.

Alors que le moteur électrique de la BMW i3 Concept  (modifié pour sa mission sur l’hybride de la BMW i8 Concept) est logé sur l’essieu avant, un trois cylindres essence turbocompressé fournissant une puissance maximale de 164 kW et un couple pouvant atteindre 300 Nm entraîne l’essieu arrière. De concert, les deux moteurs portent la voiture à une vitesse de pointe de 250 km/h avant que l’électronique n’intervienne pour la brider. Comme le moteur électrique, le trois cylindres d’une cylindrée de 1,5 litre a été développé complètement en interne par BMW Group et représente le fer de lance technologique du développement de moteurs conventionnels.

Un accumulateur d’énergie taillé sur mesure pour pouvoir se loger entre les modules avant et arrière alimente le moteur électrique sur l’essieu avant de sorte à conférer à la BMW i8 Concept une autonomie d’environ 35 kilomètres en tout électrique. Pour refaire le plein d’énergie sur une prise de courant conventionnelle, moins de deux heures suffisent à l’accumulateur. Le système animant la BMW i3 Concept a été spécialement optimisé pour remplir sa mission sur l’hybride rechargeable de la BMW i8 Concept et, donc, pour s’associer à une batterie plus petite et au moteur thermique supplémentaire.

Le générateur haute tension relié au moteur thermique est une marque distinctive de la BMW i8 Concept. Il permet au moteur thermique de produire du courant et de charger l’accumulateur d’énergie. Cette option ne sert cependant qu’à prolonger l’autonomie pendant le voyage et ne saurait remplacer l’opération de recharge sur la prise électrique.

Conduite

Si la BMW i8 Concept est en mesure de rouler en tout électrique, son attrait particulier réside dans l’association des deux moteurs. La BMW i8 Concept associe le punch coupleux du système d’entraînement électrique avec la puissance du moteur thermique. Sur la BMW i8 Concept, les deux formules peuvent jouer leurs atouts tout en se complétant. C’est ainsi que les deux moteurs peuvent compenser de manière ciblée toute rupture de charge éventuelle lors des passages de rapports.

Les deux moteurs permettent d’entraîner les quatre roues de la BMW i8 Concept, un peu comme sur un véhicule à transmission intégrale. Cette formule réunit ainsi les avantages d’une traction avec ceux d’une propulsion et d’une transmission intégrale. En fonction de la situation donnée, elle peut donc mettre à disposition la configuration optimale en termes de comportement dynamique.

À l’accélération sur le sec, le conducteur dispose ainsi de la traction maximale sur les quatre roues. Le conducteur profite cependant aussi en hiver des deux essieux moteurs indépendants l’un de l’autre : les quatre roues entraînées avec intelligence augmentent la sécurité sur le verglas et rester bloqué dans la neige est pratiquement exclu.

La disposition du moteur électrique sur l’essieu avant permet à la BMW i8 Concept d’assurer une récupération d’énergie optimale, le transfert dynamique des masses lors de la décélération permettant des couples de freinage supérieurs sur les roues avant. À chaque fois qu’il est possible de récupérer de l’énergie, des aides intelligentes à la conduite dynamique veillent à un maximum de récupération en fonction du revêtement routier et de la situation de conduite sans transiger sur la stabilité et le dynamisme du véhicule. Il est ainsi possible d’atteindre des valeurs de récupération élevées même sous la pluie ou en cas de neige.

En fonction des exigences, la décélération est d’abord assurée par le couple de récupération, le système de freinage conventionnel n’intervenant que lorsqu’une décélération plus importante est requise.

Fiches techniques BMW i8

  • Longueur / largeur / hauteur : 4632 mm / 1955 mm / 1280 mm
  • Empattement : 2800 mm
  • Places : 2 + (2)
  • Poids à vide : 1480 kg
  • Puissance / couple : puissance système 260 kW / 550 Nm dont moteur essence : 164 kW / 300 Nm dont machine électrique : 96 kW / 250 Nm
  • Vitesse maximale : 250km/h (bridée)
  • Accélérations : 0 à 100 km/h 4,6 s
  • 80 à 120 km/h : 4,0 s
  • Consommation (cycle européen) : 2,7 l (66 g de CO2)
  • Autonomie en tout électrique : env. 35 km
  • Temps de charge batterie : standard : 1 h 45 pour une charge de 100 pour cent
  • Compartiment à bagages : env. 150 litres