Logo BlogBMW

BMW encore maudit pour ce Bol d’Or 2022

La finale du Championnat du Monde d’Endurance FIM EWC n’aura pas sourit à BMW. Comme l’an passé, c’est une nouvelle désillusion pour ce Bol d’Or 2022.

BMW pas vernie au Bol d’Or 2022

L’équipe a été contrainte d’abandonner en raison d’un problème technique, alors qu’elle était en tête du peloton dans les premières heures de la course. Markus Reiterberger, Ilya Mikhalchik et Jérémy Guarnoni se sont à nouveau relayés sur la BMW M 1000 RR n°37. Kenny Foray était le quatrième pilote.

Après avoir réalisé le meilleur temps lors de la séance d’essais libres non officielle de jeudi matin, le BMW Motorrad World Endurance Team a également dominé les deux parties de la séance de qualification et a obtenu sa première pole position dans le FIM EWC avec de nouveaux records de tours. Reiterberger a battu le précédent record dans la première partie des qualifications jeudi.

La BMW M 1000 RR n°37 s’est donc retrouvée en pole position provisoire jeudi soir. La deuxième partie des qualifications, vendredi matin, a vu Reiterberger aller encore plus vite et établir un autre temps record dans son groupe. Ensuite, Mikhalchik a été encore plus rapide ; un temps de 1:51.641 minutes a fait de lui le pilote FIM EWC le plus rapide de tous les temps au Circuit Paul Ricard.

Bol d’Or

Une pole position, des espoirs… et la déception

Partant de la pole, Reiterberger, Mikhalchik et Guarnoni ont passé les premières heures de la course à se battre dans le groupe de tête où les positions changeaient régulièrement. Cependant, un problème technique avec le groupe motopropulseur a ensuite contraint l’équipe à se retirer de la course.

Comme toutes les autres équipes de pointe, le BMW Motorrad World Endurance Team a rencontré des difficultés sur ce circuit techniquement exigeant.

Après 24 heures de course mouvementées, l’équipe BMW la mieux placée au drapeau à damier était l’équipe LRP Poland (BMW S 1000 RR #90), comme en 2021. Dominic Vincon, Bartlomiej Lewandoski et Pepijn Bijsterbosch ont atteint l’arrivée en huitième position de la classe EWC et ont manqué de peu le top 10 du classement général avec la 11ème position.

L’équipe japonaise TONE RT SYNCEDGE 4413 BMW (#85 BMW M 1000 RR) a terminé son premier Bol d’Or en dixième position de la classe EWC (28ème au classement général). Tomoya Hoshino, Takeshi Ishizuka et Shinichi Nakatomi se partageaient le guidon. L’équipe française Seigneur Motorsport Team Mont Blanc (#74 BMW HP4) a dû abandonner en raison d’un problème technique.