Logo BlogBMW

« Utilisez vos clignotants », quand BMW se joue des préjugés

Les préjugés ont la vie dure, ce n’est pas nouveau ! Du coup, BMW a décidé de jouer sur l’un d’eux, qui concerne ses voitures et leurs conducteurs qui n’utiliseraient jamais leurs clignotants !

BMW se joue des préjugés sur les clignotants

A l’heure où la communication est très importante et omniprésente, BMW USA a décidé de se jouer des préjugés. Les constructeurs automobiles choisissent toujours les aspects les plus positifs pour mettre en valeur leur gamme, leur savoir-faire afin de fidéliser les clients et en conquérir de nouveaux ! Sauf que le corporatisme est bien trop souvent parvenu, surjoué, use de poncifs et au final ne satisfait pas forcément la cible visée.

Qu’en est-il de ces idées reçues qui ont la vie dure ? On dit souvent qu’on voyage confortablement dans une Citroën, et que les Opel sont plus raides que la justice. Les mécaniciens seront les premiers à vous rappeler leur adage préféré : « tant qu’il y a du Renault, il y a du boulot » ! Les propriétaires des Mustang ont tendance à sortir de la route lors des rassemblements. Ceux qui roulent en Audi ont la fâcheuse habitude de vous coller de trop près.

La bonne communication de BMW

Et quand est-il de ceux qui roulent en Bavaroises ? Si l’époque Mesrine avait jeter une mauvaise réputation sur les BMW qui étaient des voitures de bandits, depuis le discours a changé. Aujourd’hui, la blague d’usage veut que les propriétaires de BMW n’utilisent jamais leurs clignotants. Cela a été si souvent répété et entendu que le constructeur se joue de ce préjugé, c’est malin !

BMW USA a donc posté un tweet, avec simplement trois mots « Use your blinkers ». Littéralement, « utilisez vos clignotants », et sans aucune autre forme de message derrière. Aucune communication concernant un modèle à venir, juste pour le fun et le buzz ! Et ça marche, plus de 13 800 likes et près de 3 000 partages ! Le compte officiel a par la suite ajouté deux autres tweets. Le premier pour indiquer que « les conducteurs de BMW sont les meilleurs sur la route, mais la route peut être un endroit imprévisible ». Le second pour rappeler les fonctions d’aide à la conduite, comme l’avertissement de franchissement de ligne.

De quand date le premier clignotant ?

Au début de l’automobile, les voitures n’avaient pas de clignotants. Au lieu de cela, une simple paire de mains attachées à la voiture brevetée par Percy Douglas-Hamilton en 1909. Puis, 11 ans plus tard, Florence Lawrence a inventé un appareil avec des bras pour signaler un changement de direction. Ce n’est qu’en 1925 qu’Edgar Walz Jr. a conçu un feu avec deux flèches et un feu stop, tandis que le premier appareil à clignoter a été conçu à la fin des années 1930 par Joseph Bell. Enfin en 1939, Buick a été le premier constructeur automobile à standardiser les clignotants.

    Demandez un essai ou une offre.

    Merci de saisir les champs ci-dessous afin que votre concessionnaire puisse vous contacter

    * Champs obligatoires.