Logo BlogBMW

Salon de Genève 2012 : BMW M6 coupé et cabriolet

[flickr_set id= »72157629545276235″ thumbnail= »square » photos= » » overlay= »true » size= »original »]

La nouvelle M5 reçoit un V8 (voir ici) en lieu et place du V10. Et pour maintenir la tradition de la génération précédente, la nouvelle M6 (F12/F13) lui emboite le pas et voit le même V8 venir prendre place sous son capot dans le  cadre du salon de Genève.

Cet article a surtout pour but de vous livrer plus de photos ainsi que nos impressions en plus de la présentation que nous avions faite ici.

[flickr id= »6966399279″ thumbnail= »medium_640″ overlay= »true » size= »original » group= » » align= »none »]

La ligne… en vrai ?

La nouvelle M6 qui était présente au salon de Genève donne au coupé série 6 (essayé ici) un air méchant. Certes la recette est maintenant bien connue, mais elle fait toujours son effet ! La BMW M6 Coupé met en valeur son toit en matière synthétique renforcée par fibres de carbone (CFRP) par l’apparition d’un décroché qui le traverse de l’avant vers l’arrière.

La face avant fait un clin d’oeil à la M635 CSI avec l’insertion d’un petit logo M6 (voir photo) sur la calandre dont les doubles barres noires reprennent le design doubles branches caractéristique des roues en alliage léger M. Les prises d’air sont de taille XXL pour renforcer le côté sportif tout comme les phares adaptatifs à LEDs de série qui sont biaisés sur leur bord supérieur par une bande lumineuse contrastante à LEDs. Leurs anneaux lumineux tridimensionnels blancs, également alimentés par LEDs, se distinguent par une partie supérieure et centrale plus aplatie. On a sous les yeux un mélange d’agressivité et d’élégance.

De profil, il est à noter que l’empattement est supérieur de 30 millimètres à celui des autres modèles de la Série 6. De leur côté, les ouïes latérales reçoivent un large jonc de chrome et les barrettes porte-clignotant au logo M ont une ouverture plus grande. Les bas de caisse sont également spécifiques et des jantes en  « M »  en alliage léger de 19 pouces équiperont de série les M6. Mais il est possible d’opter, comme sur le modèle que l’on a sous les yeux, pour des roues en alliage léger de 20 pouces à cinq doubles branches filigranes qui sont plus légères et mettent en valeur le système de freinage.

On finit le tour du propriétaire par l’arrière… Pas d’élargissement en vue mais on note l’arrivée de réflecteurs disposés directement en-dessous des optiques arrière en forme de L. Les doubles embouts d’échappement typiques M situés des deux côtés du diffuseur intégré dans le bouclier arrière reprennent du service.

Enfin, la finition Shadow Line brillant BMW Individual de série utilise la couleur noire et entoure, outre les encadrements des fenêtres latérales et la ceinture de caisse de la BMW M6 Cabriolet, également la partie inférieure des coques de rétroviseurs M.

Une couleur unie et huit couleurs métalliques sont disponibles au choix pour la peinture de la carrosserie, dont 4 exclusives M. La capote en tissu de la nouvelle BMW M6 Cabriolet est proposée en noir et en beige et en option également dans la variante anthracite avec effet argent.

A l’intérieur :

On conserve bien entendu les 4 places du coupé série 6 mais la finition monte d’un cran avec l’emploi de carbone par exemple. Le volant propose les commandes « M » et le sélecteur de vitesses est lui aussi spécifique « M ».

Des touches de commande font leur apparition sur la console centrale pour permettre de personnaliser le setup de la voiture. Les sièges sport M (en option : sièges multifonctions M) sont simplement… superbes avec cette sellerie cuir noire.

Autre petit détail qui fait toujours plaisir :  les caches de marchepied sont éclairés et présentent le logo du modèle. Enfin, le combiné d’instruments M reprend la technique du « black panel » (en gros : il n’y a rien qui s’affiche ou presque une fois le contact coupé).

Moteur :

On commence à le connaître pour l’avoir découvert sous le capot de la M5 (voir ici). Mais on ne se lasse pas de lire sa fiche technique… :

– Moteur V8 4,4 litres tournant à haut régime et doté de la technologie M TwinPower Turbo comprenant la suralimentation Twin Scroll Twin Turbo

– Collecteur d’échappement desservant les deux rangées de cylindres

– Injection directe d’essence du type High Precision Injection et la commande entièrement variable des soupapes VALVETRONIC ;

Au final, on dispose de 412 kW/560 ch à 6 000 – 7 000 tr/mn et d’un couple maximal de 680 Newton-mètres disponible à partir de 1 500 tr/mn (couple maximal : 7 200 tr/mn )…

Tout cela combiné, la M6 passe de 0 à 100 km/h en 4,2 secondes (BMW M6 Coupé) et 4,3 secondes (BMW M6 Cabriolet) et de 0 à 200 km/h en 12,6 (13,1) secondes. La vitesse maximale est bridée par l’électronique à 250 km/h mais peut passer à 305 km/h avec pack M Driver !

    Demandez un essai ou une offre.

    Merci de saisir les champs ci-dessous afin que votre concessionnaire puisse vous contacter

    * Champs obligatoires.