Logo BlogBMW

Nouvelle BMW Série 1 – Urban Line et Sport Line, motorisations…

La voici, la voilà… qui ça ? La nouvelle BMW Série 1 nom de code F20. Après vous avoir dévoilé les photos, voici les détails techniques.

BMW Série 1 Urban Line et Sport Line

La nouvelle BMW Série 1 offre deux choix deux personnalisation : Sport Line et la Urban Line qui se démarquent par des traits de style et équipements exclusifs à l’extérieur comme à l’intérieur.

La Sport Line comprend, entre autres, des sièges sport habillés de garnitures spécifiques, un volant sport gainé cuir arborant des surpiqûres rouges, une bride rouge sur la clé de contact, un accoudoir coulissant, des inserts intérieurs en version noir brillant et des listels contrastant par leur couleur rouge corail mat. Le combiné d’instruments affiche des chiffres imprimés et graduations spécifiques. L’éclairage d’ambiance pour l’intérieur permet de commuter entre deux variantes de couleur, l’orange et le blanc, et comprend des sources lumineuses supplémentaires au niveau de la console centrale et des pieds. Les roues de 16 pouces spécifiques en alliage léger à branches en étoile, un cache noir pour l’embout d’échappement et les caches de marchepied griffés «BMW Sport» sont autant d’autres caractéristiques de la Sport Line. Les lames dans les naseaux ainsi que la barrette traversant la prise d’air centrale et la bordure intérieure des prises d’air latérales ou encore le cache sur le bouclier arrière sont en noir brillant. Options supplémentaires : des coquilles de rétroviseur en version noir brillant ainsi que des jantes de 17 pouces en alliage léger en finition bicolore (18 en option).

Outre des sièges spécifiques habillés de tissu/cuir, un volant sport gainé cuir et un accoudoir coulissant, la dotation de la Urban Line inclut, entre autres, des inserts intérieurs en un verre acrylique d’un nouveau type engendrant un effet de profondeur en trois dimensions et disponibles en blanc ou en noir avec des listels contrastant de couleur gris argent oxyde mat. L’éclairage d’ambiance et d’accueil proposé dans les variantes de couleur orange et bleu royal à LEDs crée des effets pleins de gaieté. Une source lumineuse supplémentaire disposée sur les montants centraux renforce l’effet de l’éclairage. L’extérieur sur lequel on ne saurait se tromper comprend des jantes de 16 pouces spécifiques en alliage léger à branches en V ou bien, en option, des jantes de 17 pouces peintes en blanc avec des surfaces brillantes finies au tour ainsi qu’un cache blanc sur le bouclier arrière. Sur la partie avant, les lames dans les naseaux, de couleur blanche à face frontale chromée, et une barrette également blanche dans la prise d’air centrale ajoutent des touches originales. La bordure des prises d’air latérales est peinte dans la couleur de la carrosserie. La Urban Line est parachevée par les caches de marchepied griffés «BMW Urban» ainsi qu’une clé de contact à bride blanche. En option, cette finition peut aussi se parer de coquilles de rétroviseur blanches.

Les composants des BMW Lines sont accordés les uns aux autres  et pour exaucer les souhaits spécifiques des clients, un choix défini de garnitures de sièges, inserts intérieurs, listels contrastants et jantes en alliage léger est proposé en alternative pour chacune des configurations.

En plus des équipements prévus par les nouvelles BMW Lines, d’autres finitions esthétiques et matériaux sont disponibles pour la nouvelle BMW Série 1. La dotation standard comprend, entre autres, des inserts intérieurs de couleur gris argent satiné et des sièges habillés de tissu Move. En alternative, le client peut opter pour d’autres inserts intérieurs et listels ainsi que des sièges habillés de cuir Dakota dans deux couleurs différentes (options). Toutes les garnitures sont aussi disponibles pour les sièges sport optionnels. Pour le lancement commercial de la nouvelle BMW Série 1, le nuancier pour la carrosserie propose trois teintes unies et cinq coloris métallisés.

La BMW série 1 grandit

Par rapport à sa devancière, la nouvelle BMW Série 1 affiche en effet une carrosserie dont la longueur s’est accrue de 85 millimètres pour atteindre 4 324 millimètres, l’empattement ayant gagné 30 millimètres pour passer à 2 690 millimètres. La largueur gagne 17 millimètres pour en atteindre 1 765 suite, surtout, à l’élargissement de la voie (+ 51 millimètres à l’avant et + 72 millimètres à l’arrière) en présence d’une hauteur inchangée (1 421 millimètres). En même temps, l’espace jambes sur les trois places arrière (plus 21 millimètres) et le volume du coffre à bagages qui a gagné 30 litres pour en atteindre 360, profitent de ces nouvelles dimensions. Le volume de chargement peut-être porté à 1 200 litres en rabattant le dossier de la banquette arrière (fractionnable, en option, dans un rapport de 40 / 20 / 40) et l’habitacle est  doté d’une multitude de rangements, de vide-poches et de porte-gobelet.

Intérieur

À bord de la nouvelle BMW Série 1, le tableau de bord reprend en partie le design vu sur le cabriolet série 6. Les surfaces et lignes sont orientées vers l’avant. Les matériaux et la finition donnent (visuellement, en attendant de constater par nous même) la sensation que l’on aura droit à une meilleure qualité de l’ensemble par rapport à l’ancienne version. L’orientation caractéristique vers le conducteur est renforcée par la disposition des affichages et éléments de commande logés au milieu du tableau de bord et tournés vers le conducteur. Les contours de la console centrale s’ouvrant vers le conducteur contribuent également à une organisation ergonomique optimisée.

Dans l’habitacle de la BMW Série 1, la subdivision des surfaces est déterminée par le principe du layering, une nouvelle approche caractérisée par des couches superposées évoquant une structure parfaitement organique.

En association avec un système de navigation optionnel et la radio BMW Professional, la nouvelle BMW Série 1 reçoit le système de commande BMW iDrive. Celui-ci ne comprend pas seulement le controller logé sur la console centrale ainsi que les touches d’accès direct, mais aussi un écran de bord du type écran plat occupant une position dégagée. Cet écran de contrôle de 6,5 pouces ou de 8,8 pouces en fonction de la dotation de la voiture est entièrement intégré dans le tableau de bord ; offrant des graphiques haute définition, il présente des conditions idéales pour utiliser toutes les fonctions de navigation, d’infodivertissement et de télécommunication.

Des bouteilles d’un litre peuvent être placées dans la partie inférieure des revêtements de porte. Le pack rangements optionnel comprend, entre autres, de grands compartiments de rangement dans les portes arrière et des filets de transport sur le dos des sièges avant.

Techno

La gamme des aides au conducteur et services de mobilité signés BMW ConnectedDrive, proposés en option sur la nouvelle BMW Série 1 comprend, entre autres, les systèmes suivants : assistant pleins phares, éclairage directionnel adaptatif, assistant au stationnement, caméra de recul, alerte de dérive avec avertisseur de collision, régulateur de vitesse avec fonction de freinage et indicateur de la limitation de vitesse Speed Limit Info avec indicateur d’interdiction de dépasser (No Passing Info). BMW ConnectedDrive permet l’accès à Internet, une intégration élargie de smartphones et autres baladeurs numériques ainsi que l’utilisation des services innovants que sont l’info route en temps réel (RTTI) et les applications pour recevoir des webradios et communiquer via Facebook et Twitter.

La direction à assistance électromécanique est de série sur la nouvelle BMW Série 1 et se caractérise par un besoin minimal en énergie. La fonction Servotronic optionnelle assure une assistance asservie à la vitesse de la voiture. La Direction sport variable également proposée en option réduit l’angle au volant requis pour braquer fortement les roues. Sur ce système mécanique, la démultiplication adaptée aux besoins de la direction est assurée par la démultiplication variable de la crémaillère. Ainsi, faire des créneaux et tourner à une intersection sont des manoeuvres qui se font dans le confort et en toute sécurité sans demander beaucoup d’effort au volant.

L’aide à la conduite DSC (Contrôle dynamique de la stabilité) est comprise dans la dotation standard. S’y ajoutent le système antiblocage des roues (ABS), le Contrôle de traction dynamique (DTC), le Contrôle du freinage en courbe (CBC) et le Contrôle dynamique du freinage (DBC). Parmi les autres fonctionnalités, il y a désormais aussi un assistant au freinage, une fonction antifading, une fonction freins secs et un assistant au démarrage.

En mode DTC, les seuils d’intervention du Contrôle dynamique de la stabilité sont relevés. Le démarrage sur du sable meuble ou dans la neige profonde s’en trouve facilité, l’admission d’un léger patinage sur les roues motrices permet de plus un dérapage contrôlé dynamique en virage. En mode DSC Off, la fonction de blocage électronique du différentiel arrière entre en action. Pour optimiser la traction, une roue motrice se mettant à patiner à l’accélération dans des virages serrés est freinée de manière ciblée et adéquate, la motricité étant ainsi assurée par l’autre roue motrice.

Motorisations

La nouvelle  BMW Série 1 est la première voiture du segment pouvant recevoir, en option, une boîte automatique à huit rapports avec fonction d’arrêt et de redémarrage automatiques du moteur associée. Un Mode ECO PRO peut être activé via le Driving Experience Control (dénomination non définitive pour le marché français) intégré de série.

BMW 118i : quatre cylindres en ligne essence doté du pack technologique BMW TwinPower Turbo comprenant un turbocompresseur Twin Scroll (double entrée), l’injection directe du type High Precision Injection, la distribution variable VALVETRONIC et le double VANOS, cylindrée : 1 598 cm3, puissance : 125 kW (170 ch) à 4 800 tr/mn, couple maxi. : 250 Nm entre 1 500 et 4 500 tr/mn, accélération [0 à 100 km/h] : 7,4 secondes, vitesse maxi. : 225 km/h, consommation moyenne* : 5,8 à 5,9 l/100 km, émissions de CO2* : 134 à 137 g/km, norme antipollution : Euro 5.

BMW 116i : quatre cylindres en ligne essence doté du pack technologique BMW TwinPower Turbo comprenant un turbocompresseur Twin Scroll (double entrée), l’injection directe du type High Precision Injection, la distribution variable VALVETRONIC et le double VANOS, cylindrée : 1 598 cm3, puissance : 100 kW (136 ch) à 4 400 tr/mn, couple maxi. : 220 Nm entre 1 350 et 4 300 tr/mn, accélération [0 à 100 km/h] : 8,5 secondes, vitesse maxi. : 210 km/h, consommation moyenne* : 5,5 à 5,7 l/100 km, émissions de CO2* : 129 à 132 g/km, norme antipollution : Euro 5.

BMW 120d : quatre cylindres en ligne diesel doté du pack technologique BMW TwinPower Turbo comprenant un turbocompresseur à géométrie d’admission variable, une injection directe à rampe commune et injecteurs à solénoïde (pression d’injection maximale : 1 800 bars), cylindrée : 1 955 cm3, puissance : 135 kW (184 ch) à 4 000 tr/mn, couple maxi. : 380 Nm entre 1 750 et 2 750 tr/mn, accélération [0 à 100 km/h] : 7,2 secondes, vitesse maxi. : 228 km/h, consommation moyenne* : 4,5 à 4,6 l/100 km, émissions de CO2* : 119 à 122 g/km, norme antipollution : Euro 5.

BMW 118d : quatre cylindres en ligne diesel doté du pack technologique BMW TwinPower Turbo comprenant un turbocompresseur à géométrie d’admission variable, une injection directe à rampe commune et injecteurs à solénoïde (pression d’injection maximale : 1 600 bars), cylindrée : 1 955 cm3, puissance : 105 kW (143 ch) à 4 000 tr/mn, couple maxi. : 320 Nm entre 1 750 et 2 500 tr/mn, accélération [0 à 100 km/h] : 8,9 secondes, vitesse maxi. : 212 km/h, consommation moyenne* : 4,4 à 4,5 l/100 km, émissions de CO2* : 115 à 118 g/km, norme antipollution : Euro 5.

BMW 116d : quatre cylindres en ligne diesel doté du pack technologique BMW TwinPower Turbo comprenant un turbocompresseur à géométrie d’admission variable, une injection directe à rampe commune et injecteurs à solénoïde (pression d’injection maximale : 1 600 bars), cylindrée : 1 955 cm3, puissance : 85 kW (116 ch) à 4 000 tr/mn, couple maxi. : 260 Nm entre 1 750 et 2 500 tr/mn, accélération [0 à 100 km/h] : 10,3 secondes, vitesse maxi. : 200 km/h, consommation moyenne* : 4,3 à 4,5 l/100 km, émissions de CO2* : 114 à 117 g/km, norme antipollution : Euro 5.

Source : BMW Press.

    Demandez un essai ou une offre.

    Merci de saisir les champs ci-dessous afin que votre concessionnaire puisse vous contacter

    * Champs obligatoires.