BLOG BMW

MINI et BMW partagent leur plateforme et bien plus encore

MINI est aujourd’hui parfaitement intégré au sein du Groupe BMW. De nombreux concessionnaires de la marque bavaroise ont aujourd’hui un MINI Store attenant. La firme allemande croyait vraiment à cette marque. BMW lâche le groupe Rover en 2000 mais gardera la marque MINI et son usine d’Oxford. Depuis 2001, la nouvelle MINI « ultra-personnalisable « , sortie en 2001, est un véritable succès. Pendant que les modèles de compétition (ALL4 Racing) font fureur au Dakar (5 MINI pour l’heure dans les 6 premières places du classement général en auto), il est intéressant de voir l’évolution des futurs modèles de série.

DAKAR 2014: ARGENTINA-BOLIVIA-CHILE

Depuis le rapprochement entre les deux marques est de plus en plus fort.  Nos confrères d’Usine Nouvelle ont pu avoir un entretien lors du Salon de Détroit, avec Jochen Goller, vice-président du groupe MINI, pour évoquer notamment l’arrivée de la seconde génération de la MINI. Il explique que l’on retrouve l’identité de la marque en terme de design mais en revanche, l’habitacle se veut plus haut de gamme en terme d’équipement comme par exemple l’affichage tête haute.

nouvelle-Mini-F56-41-720x479

Une plateforme commune

Mais la vraie révélation de Jochen Goller vient du fait que la nouvelle MINI « inaugure une nouvelle plateforme à traction avant, qui sera pour la première fois partagée avec des modèles du groupe BMW. Nous pouvons ainsi augmenter encore les synergies entre les deux groupes et l’usine d’Oxford a effectué un job énorme pour son lancement. Ce véhicule et les autres modèles de la gamme seront fabriqués sur la même ligne, ce qui en fait une usine ultra-flexible, où chaque moment du processus industriel a été optimisé.« 

Une plateforme en commun avec les futurs modèles traction comme peut-être la Série 2 Active Tourer?

Jochen Goller vice president MINI 1Un développement de motorisation commun

Autre information, le choix de la motorisation. Par le passé, MINI avait opté pour une collaboration avec le groupe français PSA, car les modèles proposés par BMW étaient très différents de la petite bombe. Mais BMW est en pleine mutation actuellement et s’adapte au marché avec des modèles plus petits. Un changement qui a su séduire MINI:  » Aujourd’hui, le groupe a de plus petits modèles comme la Série 1 et donc les moteurs correspondants. Nous partagerons d’ailleurs nos nouveaux moteurs avec BMW. Les coûts de développements et de fabrication sont de plus en plus complexes, il faut des synergies, »  explique Jochen Goller.

Pour rappel, MINI enregistre 305 030 ventes en 2013. Un nombre record qui a fait des envieux avec de nombreux modèles chez ses concurrents utilisant le style néorétro. Mais le vice-président du groupe MINI reste serein face à ses rivaux lors de l’interview accordée à Usine Nouvelle: « Land Rover, Porsche, la Citroën DS3 ou l’Audi A1… Il y a beaucoup de bons challengers. Mais nous n’avons pas vraiment de concurrent direct. La MINI reste une référence (…)« 

Source: Usine Nouvelle.

  • Nos dernières vidéos...

  • Le BMW ConnectedDrive expliqué en vidéo

  • Essai de la BMW Série 2 Gran Tourer

  • BMW Genève 2016

  • La BMW Série 2 Active Tourer face à la BMW Série 2 Gran Tourer

  • Poursuivez la discussion sur le forum...

    Laisser un commentaire