BLOG BMW

Les M3 e30 e36 et e46 n’ont pas de secret pour Fast-Electrik

DSCN9609

Deauville, Cabourg, leurs plages… une bonne raison pour de nombreux Parisiens d’aller passer un week-end en Normandie. Mais pour les passionnés et propriétaires de BMW M, cela peut-être aussi un bon moyen d’allier l’utile à l’agréable car dans ses contrées se cache un irréductible spécialiste des M3 anciennes générations et des BMW M, Jean-Philippe Naimi, patron de Fast-Electrik.

Seul dans son garage, « Jean-Phi » a une formation de mécanicien et électricien. Amoureux des voitures anciennes, il achète sa première BMW M3 en 1999. Il s’est rendu compte que les mécanos des concessions BMW connaissaient quelques difficultés pour travailler sur les modèles anciens notamment sur les sportives. En 2004, il lance alors Fast-Electrik et se spécialise principalement sur les M3 e30, e36 et e46 et les autres modèles M de cette génération. « Les deux générations sont assez proches et je préfère bien connaître un type de véhicules pour proposer un résultat efficace que ce soit en restauration ou en préparation. » La M3 e92 passe à une autre dimension et si ce dernier peut assurer l’entretien classique de ce type de véhicule il ne se lancera pas dans d’autres démarches.

Ce petit artisan essaie également d’être au plus juste sur le plan tarifaire. « Je suis moi-même passionné et je comprends les attentes de mes clients. En revanche, il faut qu’ils soient conscients que même s’ils ont acheté une M3 e36 d’occasion à un prix correct, cette voiture valait chère neuve et son coût d’entretien et le prix des pièces restent élévés. »

DSCN9601

Choisir une niche aussi spécifique pourrait se révéler risqué pour trouver la clientèle mais ce n’est pas le cas. Sa réputation n’est plus à faire. Alors qu’il doit compter une dizaine de clients à 50 km à la ronde, la majorité des personnes qui viennent le solliciter  n’hésitent pas à faire entre 200 et 500 km. Quand on aime on ne compte pas me direz-vous.

Alors qu’attendent de Jean-Phi les propriétaires de M3 e30, e36 et e46?

« Aujourd’hui la plupart des clients viennent me voir pour restaurer au mieux leur BMW qui est en train de basculer comme voitures de collection. Certains en revanche, veulent une réelle préparation pour en faire une pure pistarde, mais cela devient de plus en plus rare.« 

DSCN9602

Train avant triangulé type STW ou BTCC

Sur le forum de Motorsport-Passion, le gérant de Fast-Electrik vient de dévoiler un train avant triangulé type STW ou BTCC pour les personnes qui souhaitent faire de la piste ou du rallye avec leurs vieilles BMW M3 e30 ou e36. Il a développé un prototype puis a finalement décidé de faire travailler un petit artisan italien pour ce produit, dont il garde secret le nom. Ce train a été testé et utilisé à plusieurs reprise dans des championnats de rallye italien. « L’avantage en travaillant avec cet artisan italien est la réduction du coût de fabrication car il travaille également pour de nombreuses marques transalpines. De plus, je lui commande à la demande. »

DSCN9605

Alors qu’offre réellement de plus ce train avant. Comme nous l’explique le spécialiste, sur les version d’origine il est possible de régler le parallélisme mais pas le carrossage ni la chasse. Un gros problème lorsqu’on veut utiliser sa M3 dans un but plus sportif. Ainsi, si on parle un peu plus technique, il est possible pour le carrossage de le régler entre 0 et 5 degrés et la chasse de 2 à 8 degrés. Lorsqu’on utilise une voiture pour de la course, la première des choses est de rabaisser le véhicule pour qu’il colle plus à la route et offre une meilleure aérodynamique. Mais cela a une incidence sur la réduction de la chasse. Avec ce train avant il est ainsi possible de trouver un angle plus rationnel.

Autre avantage de ce train avant, le gain de poids d’environ 2,5 kg. « C’est une masse non suspendue qui sollicite les amortisseurs et donc le travail des suspensions. Le gain de poids est donc toujours une bonne chose.

Si le confort n’est pas remis en question en revanche il nécessite une précision dans sa conduite et surtout une surveillance des points de fixations des rotules. Etant un produit purement « sportif », il nécessite un entretien rigoureux type racing.

Alors combien coûte ce produit? Il faut compter 1 290 € TTC la pièce et entre 150 et 300 euros de pose selon les réglages que vous voulez.

Pour plus d’informations, retrouvez le site de Fast-Electrik: http://fast-bmm.com/

  • Nos dernières vidéos...

  • Le BMW ConnectedDrive expliqué en vidéo

  • Essai de la BMW Série 2 Gran Tourer

  • BMW Genève 2016

  • La BMW Série 2 Active Tourer face à la BMW Série 2 Gran Tourer

  • Poursuivez la discussion sur le forum...

    Laisser un commentaire