Logo BlogBMW

LE CHANGEMENT D’AMORTISSEURS

Les amortisseurs jouent un rôle majeur dans la tenue de route de votre BMW, c’est pour cela qu’il faut leur prêter une attention particulière après un certain kilométrage et/ou âge. 

A quoi sert l’amortisseur ? 

Le rôle de l’amortisseur est de diminuer le rebond de votre suspension, notamment sur les dos d’âne ou les routes déformées. Regarder le comportement d’un caddie.. Certes il n’a pas de pneu gonflés à l’air, mais quand vous le poussez, vous ressentez toutes les défauts du sol, même les plus minimes. Alors sur une voiture… si vous n’aviez pas d’amortisseurs, la conduite serait impossible. 
Ils limites les impacts que peuvent avoir les déformations de la chaussée sur votre voiture et 
assurent à la fois le confort et la tenue de roue en permettant aux roues de rester au contact du sol. Il existe des amortisseurs à huile et à gaz. Ils peuvent être bitubes ou monotubes. Ces derniers sont généralement réservés aux véhicules sportifs.

Pourquoi changer ses amortisseurs ?

Avec le temps, on ne perçoit pas toujours la dégradation du confort ou de la tenue de route de sa voiture dus à l’usure des amortisseurs. Petit à petit, on s’y habitue… Sans le savoir, on joue avec la sécurité car les distances de freinage s’allongent et la précision de conduite se perd… 
Le simple fait de les changer, après un certain kilométrage, va vous donner l’impression d’avoir une nouvelle voiture dès le premier virage ou le premier dos d’âne. 

Quand changer ses amortisseurs ?

Certains signent doivent vous alerter… Une première vérification aux alentours de 70 000 kilomètres en souhaitable et un changement est conseillé avant 150 000 km. 
Un coup d’oeil rapide avec une lampe vous permettra de voir si il y a une fuite d’huile (un amortisseur fonctionne grâce à deux chambres. L’une est pleine d’huile, qu’un piston chasse vers l’autre chambre) ou si vous êtes en face d’une accélérée et asymétrique des pneus.
Ensuite, lors de la conduite, soyez à l’écoute ! Un bruit inhabituel de la suspension (grincement sur un dos d’âne ou claquement sur des petites bosses) doit vous alerter. 
Enfin, si vous percevez un allongement des distance de freinage, une perte de confort, un roulis plus important… il est conseiller de faire une vérification. 

Combien ça coûte ?

Changer soit même des amortisseurs nécessite déjà de bonnes connaissances en mécanique. Il faut en plus un équipement spécifique comme des pinces pour les ressorts. Sans elles ou en cas de mauvaise utilisation de ces dernières, vous risquez des blessures graves si le ressort s’échappe de son emplacement. Soyez très prudents. 

Si vous voulez vous lancer, il vous faudra commencer par monter votre voiture à l’aide d’un cric et la sécuriser sur chandelles, démonter les roues, la barres stabilisatrice, la jambe de suspension, comprimer le ressort à l’aide des pinces, monter le nouvel amortisseur et sa coupelle, remonter la jambe de suspension et la barre stabilisatrice… Il vous restera à prévoir une géométrie complète.
Si tout cela vous semble impossible, il vous reste à avoir recours à un professionnel qui vous donnera le prix pour le changement de vos amortisseurs