Logo BlogBMW

La Série 3 Touring débarque enfin !

Il aura fallu attendre huit mois pour que la 6e génération de BMW Série 3 voit enfin sa gamme s’étoffer avec l’arrivée de la traditionnelle version Touring. Point positif, la capacité de chargement est en hausse sans pour autant pénaliser le design élégant de cette variante toujours plus populaire.

Volume en hausse

La belle s’étant enfin dévoilée sous toutes ses coutures, commençons par quelques mensurations. Par rapport à la précédente Série 3 Touring, la nouvelle venue prend 97 mm en longueur et 50 mm au niveau de l’empattement. Du coup, le compartiment de rangement grimpe à 495 litres. Soit une hausse de 35 litres. Il devient même le compartiment à bagages le plus vaste de son segment. Pour rester dans le domaine de l’habitabilité – ce qui est censé être la qualité première de ce type de voiture – notons aussi que la banquette arrière est fractionnable et rabattable de série (40/20/40). Une fois cette banquette rabattue totalement dans le plancher, le volume peut passer à 1500 litres. Le hayon arrière est à commande électrique de série et la lunette peut même être ouverte séparément. De bons points si l’on ajoute à cela le seuil de chargement situé à 62 cm du sol et protégé par un cache en inox.

Trois moteurs pour commencer

Comme sur la berline, on retrouve les finitions Modern, Luxury et Sport. Plus un pack Sport M pour les amateurs de break au look sportif qui est disponible dès le lancement de la voiture. Côté moteurs, ce sont les 328i, 330d et 320d Touring qui ont pour mission d’ouvrir le bal. Tous ces moteurs reçoivent la mention EfficientDynamics gage d’une sobriété record. En série sur la 330d, la fameuse boîte auto à 8 rapports est proposée en option sur les motorisations 4 cylindres. Après l’été, trois autres moteurs (320i, 316d et 318d) viendront compléter l’offre. Au niveau du poids, le constructeur allemand a particulièrement travaillé pour que celui-ci reste contenu entre 1490 kg et 1605 kg selon les versions.