Blog BMW

Boutique Accessoires
Je réserve un essai
Occasions BMW

Francfort 2011 – Alpina B6 Bi-Turbo Cabriolet

[flickr_set id= »72157627543292911″ thumbnail= »square » overlay= »true » size= »original »]

Si vous comptez vous rendre au 64e Salon de Francfort, n’oubliez surtout pas de passer sur l’espace réservé à Alpina, dans le Hall 5. Car à quelques centaines de mètres du stand BMW, celui-ci mérite plus qu’un simple détour. Et pour cause, le préparateur allemand y présente sa dernière création, la B6 Bi-Turbo Cabriolet.

Modifications extérieures

La base, vous la connaissez. C’est la BMW Série 6 cabriolet que nous avions testé ici dans sa version 650i. Comme à son habitude, le préparateur allemand a touché avec parcimonie à la robe de la « Béhème ». Sigles Alpina sur le bouclier avant et sur la malle, spoiler avant avec éléments en fibre de carbone, quadruple sortie d’échappement Akrapovic en titane, jantes 20 pouces multibranches Alpina Classic et… c’est tout ! Voilà pour la liste des changements visibles à l’extérieur. Notons également l’apparition de prises d’air NACA intégrées au soubassement avant pour améliorer le refroidissement du système de freinage revu et corrigé.

 Modifications intérieures

Dans l’habitacle du cabriolet retravaillé, nous retrouvons une instrumentation sur fond bleu Alpina. Un bleu que l’on retrouve aussi pour l’éclairage des logos de seuils de porte. Comme sur les autres modèles modifiés par Alpina, le logo du préparateur remplace celui de BMW au coeur du volant cuir cousu main. Privilégiant l’élégance au clinquant, les Allemands utilisent notamment une ronce de bois de la famille des lauracées qui ne pousse que sur la Côte Pacifique des Etats-Unis. Bien sûr, chaque futur acheteur pourra personnaliser à loisir l’intérieur de son exclusive B6 Bi-Turbo Cabrio. De la peinture aux garnitures en passant par la sellerie, rien n’est impossible pour les artisans de l’atelier Alpina. Comme pour tout, c’est juste une question d’argent…

Modifications techniques

Finalement, c’est du côté de la mécanique que les modifs sont les plus importantes. Et les plus attendues. Après être passé entre les mains des ingénieurs maison, le V8 4,4l bi-turbo de la 650i voit sa puissance grimper de 407 à 507 chevaux. Quant au couple, il atteint les 700 Nm entre 3000 et 4750 trs/min. C’est 100 Nm de plus que la série 6 de « base ».

Grâce à ce surplus de puissance, le cabriolet Alpina serait capable d’atteindre les 311 km/h (il n’est bien sûr plus bridé par le constructeur) et d’abattre le 0 à 100 km/h en 4,8 secondes contre 5 secondes pour la 650i. Malgré cette préparation moteur, Alpina annonce une consommation moyenne supérieure de seulement 0,2 l aux 100 km, soit 10,9 l/100 km. Les émissions de C02 ont été mesurées à 255g/km. De son côté, la transmission est assurée par une boîte auto Switch-Tronic à 8 rapports avec palettes derrière le volant. Elle a été adaptée et testée en coopération le spécialiste ZF. L’heureux conducteur de la B6 aura le choix entre les modes Automatic, Sport et Manuel. La suspension a également été revue par le préparateur.

Concernant les projets d’avenir, Alpina va sans doute se concentrer sur le nouveau coupé série 6 qui trône en bonne place sur le stand BMW voisin. Rendez-vous au Mondial de Paris 2012 ?

CET ARTICLE VOUS A PLU ? PARTAGEZ-LE !
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
Restez connectés
Facebook