Logo BlogBMW
BMW i8 Safety Car 2018

Formule E : la BMW i8 Safety Car est taillée pour le rôle

Lancée en 2014, la BMW i8 Safety Car de la Formule E a rendu bien des services en s’occupant notamment des interventions d’urgence durant les courses. Reconnaissable à chaque course, elle fait partie, elle aussi, du spectacle d’un genre nouveau.

Cette année, la i8 Safety Car s’est offerte une bonne révision avant de reprendre du service. Certains éléments ont changé en raison de la modification de la réglementation, et d’autres sont issus directement d’un choix de la Marque pour éprouver et tester de nouveaux éléments potentiellement exportables sur un modèle de série.

La i8 Safety Car se charge comme un smartphone

Si elle reprend la dénomination commerciale des modèles de série, la BMW i8 embarque quelques technologies uniques, comme ce système de chargement par induction développé par Qualcomm, leader de la technologie sans fil. Ce prototype de chargement inductif permet aux équipes de s’exempter de raccords électriques entre la borne de recharge et le véhicule. En une heure, la batterie gagne 80% de charge. Cette amélioration apporte aux équipes un gain de temps sur des événements où l’on cherche à optimiser toutes les tâches.

Au menu des autres modifications, on note une suspension améliorée ainsi que des triangles modifiés afin d’abaisser la voiture de 15mm pour un meilleur dynamisme sur les tracés exigeants des différents circuits de la Formule E. Les déflecteurs d’air sont modifiés pour un meilleur aérodynamisme. Le système de freinage a, lui aussi, été revu : il est basé sur la banque de pièces M Performance, avec des étriers 6 pistons, et des pièces en carbone et en céramique. L’avantage de ces matériaux se situe d’abord dans un poids plus contenu pour de meilleures performances, mais aussi la réduction de la poussière s’accumulant sur les jantes, celle-ci pouvant nuire aux performances globales.

Quant aux pneumatiques, Michelin fournit un monte en Pilot Super Sport sur des jantes ATS (avant : 245/35 R20 ; arrière : 285/30 R20).

Les ingénieurs BMW indiquent que d’autres éléments ont été optimisés, ou sont appelés à l’être au fur et à mesure des courses et des remontées d’informations entre deux sessions intenses d’ouverture de course ou de sécurisation. La prochaine course de Formule E se déroulera à Paris, du 26 au 28 avril.

 

Sources : BmwBlog