Logo BlogBMW

Euro NCAP critères d’évaluation

Article sponsorisé

La marque BMW est attentive à la sécurité de ses modèles. Et les tests réalisés régulièrement par Euro NCAP le démontrent. Cet organisme Européen indépendant qui réalise des crash tests  pour évaluer la sécurité des véhicules à souvent attribué la note maximale de cinq étoiles aux modèles de Munich comme ce fut le cas pour la nouvelle série 1, la série 5 F10, le X1 ou le nouveau X3. Cela veut dire que le niveau de sécurité maximal a été obtenu avec la technologie actuelle.

Mais cela va changer.

Non, BMW ne va pas diminuer la sécurité de ses voitures ! C’est Euroncap qui a décidé de renforcer ses critères car, jusqu’à présent, les résultats sont calculés à partir de 3 essais d’impact différents qui mesurent : la protection des adultes, des enfants, et des piétons. Enfin, l’aide à la sécurité du véhicule est évaluée et prise en compte.

Un véhicule doit atteindre un résultat de 80% pour la protection des adultes (avant c’était 70), 75% pour la protection des enfants (au lieu de 70) et 60% pour la protection des piétons (à la place de 25). De ce fait, il n’est pas possible de comparer le classement « étoiles » de cette année avec celui de l’année dernière.

En comparaison, même si les voitures comparées testées la même année et avec les mêmes 5 étoiles (comme les systèmes de sécurité développés récemment pour les passagers) ont atteint des niveaux extrêmement élevés par presque tous les constructeurs automobiles, il est difficile de différencier les véhicules sans analyser en détail chacun des résultats obtenus sur les différents tests.

Quoiqu’il en soit, avec le nouveau protocole, les systèmes de sécurité des piétons et la sécurité passive seront plus que jamais pris en compte (comme par exemple, l’alarme qui rappelle aux passagers de boucler leur ceinture de sécurité). La plupart des véhicules testés en 2011, et même certains de ceux qui ont obtenu 5 étoiles, n’auraient pas le même résultat avec les critères qui seront appliqués cette année en termes de protection des piétons.

Comment comparer ?

Comme l’a déclaré Michiel van Ratingen, le secrétaire général d’Euro NCAP : « Nous avons identifié la technologie qui est capable de fournir de la sécurité. Nous encourageons les fabricants à la rendre disponible à grande échelle ». C’est plus que la simple évaluation de la protection maximale pour ceux qui choisissent une voiture pour eux-mêmes ou pour leurs familles. C’est un vaste projet qui vise à développer les systèmes de prévention des constructeurs d’automobiles : un véritable défi pour la sécurité routière.

Comparer les 5 étoiles actuelles avec les nouvelles 5 étoiles est une question controversée.

Il faut être prudent quand une entreprise annonce un classement 5 étoiles aux tests Euro NCAP : si vous parlez d’un véhicule qui est entré sur le marché avant 2012, il est probable que s’il devait être testé aujourd’hui, il n’obtiendrait probablement pas le même classement. Euro NCAP l’avait déclaré : « ce qui est bon avec les 5 étoiles d’aujourd’hui ne peut être assez bon pour 2012 ».  En d’autres termes, si une voiture neuve testée l’an dernier devait être à nouveau testée en 2012 avec le nouveau protocole, elle perdrait probablement une à deux étoiles car elle ne pourrait répondre à l’exigence plus stricte de la récompense des 5 étoiles.

Article sponsorisé