Blog BMW

Boutique Accessoires
Je réserve un essai
Occasions BMW

Essai Gran Coupé 640d : Le chainon manquant

Dans la famille Série 6, je demande la familiale. Oui, vous avez bien lu, on peut maintenant parler d’une gamme série 6 avec le cabriolet (essai 640i ici et 650i ici), le coupé (essai 650 xDrive ici) et la berline qui se présente sous la forme d’un « coupé quatre portes » qui ne m’a pas laissé indifférent, loin de là !

 

Quelle gueule !

La série 6 nouvelle génération propose une ligne qui, à mon sens, si elle est élégante, manque un peu de « poivre », entendez par là qu’elle pourrait être plus acérée et sportive. Certes ce rôle est réservé à la M6. Mais il est quand même étonnant de voir que c’est la version quatre portes qui apporte cette touche en misant sur des astuces de style comme cette vitre arrière courte, ce feu de stop qui la parcourt sur toute sa largeur, ces deux sorties d’échappement ou encore ces portes sans montant.

Les proportions participent à l’ensemble avec une longueur de 5007 mm (+113 mm par rapport au coupé) une largeur de 1 894 mm (comme le coupé) mais surtout une (faible) hauteur de 1 392 mm (-23 mm) qui ne pénalise en rien l’habitabilité car la garde au toit passe de 927 à 941 mm. Dans le même temps, l’empattement  augmente et bénéficie des 113 mm cités plus haut et la largeur aux coudes à l’arrière gagne 116 mm. Le coffre devient modulable peut passer de 460 à 1265 l.

Notre Série 6 Gran Coupé d’essai recevait le pack Sport Design qui se compose d’un pare chocs avant plus sportif, d’une jupe arrière de la même veine, de très belles jantes etc.

Quelles performances !

Ceux qui me connaissent savent que j’ai un profond attachement pour les moteurs qui consomment ce bon vieux sans plomb et surtout qui comptent 6 cylindres rangés dans le sens de la longueur, les uns derrière les autres et qui respirent à l’air libre. Alors quand on me propose de prendre le volant d’une « berline » de 1 800 kilos dotée d’une six cylindres (là c’est bon) diesel (aie) et turbo ( re aie), j’ai un comme un apriori…

Et là, patratas… Voilà un bloc qui accélère fort avec un 0-100 annoncé en 5.4 seconde et un mille mètres DA en 24.7 secondes… Avec son couple de 630 Nm à 1 500 tr/mn, les reprises sont tonitruantes surtout que la boite automatique à 8 rapports avec commandes au volant de la Gran Coupé n’hésite pas, très rapidement, à rentrer tous les rapports qu’elle juge utile pour obtenir un résultat optimal ! Bref, ça pousse tout le temps avec, en prime, à l’approche de la zone rouge, une sonorité sportive ! Et en plus, eu égard aux chiffres énoncés plus haut, la 640d a un appétit d’oiseau : moins de 9 litres au cent selon l’ordinateur de bord sur un parcours réalisé en mode rapide et seulement 146 g de CO2 au km !

1800 kilos ? ha bon ?

Sur le parcours indiqué (de petites routes de l’arrière pays varois), je dois avouer que le poids annoncé passe (presque) inaperçu. Le châssis est sain, la suspension, en position sport, filtre bien même si ce mode est moins ferme que sur la cousine à deux portes car la philosophie de la Gran Coupé n’est pas la même.

On se dit alors qu’avec 200 kilos de moins, on aurait entre les mains une voiture encore plus agréable et que les freins seraient moins à la peine…

Seule fausse note dans ce tableau, la précision de la direction qui ne remonte pas assez d’information et manque de précision, ce qui nuit au plaisir de conduire.

Intérieur

Une fois en place à bord de la 640d Gran Coupé, on baigne dans le luxe et la technologie. Ainsi, si on retrouve la planche de bord bien connue maintenant et reprises des coupé et cabriolet. Toute la technologie BMW est au rendez-vous : GPS, régulateur auto adaptatif, suspension pilotée, boite auto 8 vitesses, affichage tête haute, BMW Connected Drive, éclairage à LED, surround View, caméra de recul et d’intersection, vision nocturne, aide au stationnement, climatisation 4 zones… Rien ne manque, de série ou en option ! Une d’entre elles, le système Hifi Bang et Olufsen, est à cocher en priorité pour profiter des MP3…

La grosse différence est que, lorsque l’on se tourne, on voit deux belles places confortables occupé par deux passagers qui sont entrés par les portes arrière. Il est possible de faire monter une troisième personne à la double condition qu’elle soit de petite taille et que le trajet soit court. La Gran Coupé est en fait une « 4+1 ».

Conclusion

Un Gran Coupé M6 devrait voir le jour. Ce sera sans doute la version préférée des pères de famille sportifs qui souhaitent à la fois concilier le confort de leurs chérubins (les quatre portes) et le plaisir de posséder un bel objet dans leur garage… En attendant, la 650i, forte de 450 chevaux (contre 407 au coupé !) signe le mille mètres départ arrêté en 22.8 secondes selon BMW. Ha quand même…

J’AIME

Le concept

Le ratio performances /conso

J’AIME PAS

La direction peu précise

Le poids

 A partir de 84 400 euros.

Texte et photos : Philippe HORTAIL

CET ARTICLE VOUS A PLU ? PARTAGEZ-LE !
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
Restez connectés
Facebook
Instagram