BLOG BMW

Essai BMW Gran Tourer : le premier monospace 7 places de BMW

Les monospaces compacts représentent 10% du marché français, soit 180 000 unités en 2014. Même si leurs ventes ont diminué de 10% au profit des SUV, le volume reste conséquent et BMW entend bien tirer son épingle du jeu en donnant un grand frère à l’Active Tourer (voir essai et vidéo).

Essai-BMW-Gran-Tourer-5

5 à 7

L’Active Tourer démarre bien en France selon BMW : plus de 3 000 unités ont été immatriculées depuis le lancement et il représente la deuxième meilleure vente. Bien entendu, les puristes font remarquer que BMW aurait pu nous livrer une vision plus personnelle et novatrice en dotant son monospace de roues arrière motrice et pas en traction, surtout qu’il existe une xDrive. Mais force est de constater que le public est séduit.

Pour enfoncer le clou, voici la version 7 places (de série en France). Pour les différencier, il ne faut pas les regarder de face : tout est identique jusqu’au premier montant, y compris le tableau de bord. Par contre, la longueur totale progresse pour atteindre 4,55 mètres, soit 21 centimètres de plus que l’Active Tourer. Ce gain se répercute sur l’empattement (+11 cm) et le porte-à-faux (+10cm) et permet l’installation de deux sièges en plus, au troisième rang. Le pavillon est, dans sa partie arrière, plus haut de 5 centimètres.

Vie à bord

Essai-BMW-Gran-Tourer-13La partie avant de l’habitacle étant commune, nous allons nous intéresser à l’arrière. La banquette arrière coulisse toujours sur 13 centimètres et les dossiers restent rabattables électro-mécaniquement. Petite remarque : il est judicieux de reculer la banquette pour éviter que les appuis-têtes viennent buter dans les sièges avant et bloquent la procédure. Sur notre voiture d’essai, on avait des tablettes aviation réglables en hauteur (en série à partir de la finition Lounge) dont la qualité nous a laissé perplexe : il faut les manier avec Essai-BMW-Gran-Tourer-20douceur et ne pas s’appuyer dessus…

Comme vous pouvez le voir sur la vidéo de présentation au salon de Genève, le volume du coffre évolue pour atteindre entre 560 et 720 litres selon la position de la banquette. Une fois toutes les banquettes rabattues, on dispose d’un plancher plat et de 1 820 litres de chargement, voire 1 900 si vous avez opté pour l’option 5 places (c’est gratuit, on vous retire les deux sièges, ce qui libère un compartiment de plus). Par contre, avec 7 personnes à bord, il faudra voyager léger car le coffre offre 145 litres… ou avoir recourt à un coffre de toit.

Les 6e et 7e places offrent une solution pour des enfants de moins de 16 ans. Pour des adultes, même si on y accède facilement grâce à la banquette coulissante, il faudra se limiter à un court trajet. A noter : il est possible d’installer trois sièges enfant  sur la banquette centrale.

Enfin, le catalogue BMW pour les accessoires est très garni et va du support pour tablette au porte manteau…


  • Nos dernières vidéos...

  • Le BMW ConnectedDrive expliqué en vidéo

  • Essai de la BMW Série 2 Gran Tourer

  • BMW Genève 2016

  • La BMW Série 2 Active Tourer face à la BMW Série 2 Gran Tourer

  • Poursuivez la discussion sur le forum...

    Laisser un commentaire