Logo BlogBMW

Essai BMW ActiveHybrid 5 – l’air de rien…

A première vue, peu de choses distinguent la BMW ActivHybrid5 d’une 535i. Dans le cas présent, jamais le proverbe « il ne faut pas se fier aux apparences » n’aura été aussi juste…

Comment ça marche ?

La BMW ActivHybrid5 est ce que l’on appelle une « full hybrid », c’est-à-dire qu’elle peut circuler en mode 100% électrique. Et les progrès de la technologie lui permettent de se mouvoir à la seule énergie de EDF pendant 4 kilomètres et jusqu’à 60 km/h. Ensuite le moteur thermique reprend du service sans que l’on s’en apperçoive. Le feulement du 6 cylindres (pas comme sur une 528i… private joke) est toujours une qualité aussi appréciée.

Mais les motoristes accouplent pour la première fois ce six cylindres en ligne à BMW TwinPower Turbo à un moteur électrique et une boîte automatique 8 rapports afin de donner à cette série 5 un appétit d’oiseau.

 En terme de chiffres, le six cylindres en ligne de 225 kW (306 ch) animant la BMW 535i reçoit le renfort d’un moteur électrique délivre une puissance de 40 kW (55 ch) ce qui donne une puissance cumulée de 340 chevaux (les deux puissances ne s’ajoutent pas) et un couple total du système de 450 Nm maximum (dont 400 Nm entre 1 200 – 5 000 tr/mn pour le six en ligne). Le moteur silencieux est alimenté en énergie par une batterie lithium-ion (garantie 5 ans ou 100 000 km) intégrée dans le coffre à bagages (perte de 145 litres du volume de ce dernier) et il permet de rouler une en tout électrique et, donc, zéro émission dans la circulation urbaine jusqu’à 60 km/h sur 4 kilomètres… Le surpoids induit par rapport à un 535i est de 160 kg.

Mais les ingénieurs sont allés plus loin car ils utilisent le moteur électrique pour un effet « boost » en soutenant le moteur à essence par la production d’un couple moteur qui permet des relances sportives ! En décélération à des vitesses jusqu’à 160 km/h, le moteur thermique peut être coupé et entièrement découplé de la chaîne cinématique lorsque le mode ECO PRO est enclenché, créant un mode « roue libre ».

Bien entendu, pour éviter que le moteur ne tourne au ralenti lorsque la BMW ActiveHybrid 5 s’arrête aux feux ou qu’elle s’immobilise dans un embouteillage, celle-ci est dotée d’une fonction d’arrêt et de redémarrage adaptée à l’hybride, la fonction Hybrid Start Stop.

 Et ça marche ?

Non, pas du tout… Mais si !!! Ca marche et très bien même ! BMW annonce le 0 à 100 km/h en 5,9 secondes et une consommation moyenne de 6,4 à 7,0 litres de carburant aux 100 kilomètres, ce qui correspond à des rejets de CO2 de 149 à 163 g/km (valeurs relevées selon le cycle de conduite européen, en fonction des dimensions de pneus choisies).

Volant en mains, nous avons pu constater (selon l’ordinateur de bord) une consommation de 9 litres en roulant normalement. Mais elle peut descendre à 7.9 litres/100 si on roule « pied léger » et monter à 14 si on chausse des semelles de plomb… Ce qui est très raisonnable eu égard aux performances dont on dispose !

Petits détails

A l’extérieur, peut de choses différencient la version ActiveHybrid du reste de la gamme. On note la présence de la signature « ActiveHybrid 5 » apposée sur les montants arrière, les naseaux BMW arborant des lames galvanisées et les embouts d’échappement finition chrome mat servent de traits distinctifs extérieurs.

Toutefois, la BMW ActiveHybrid 5 est la seule représentante de la BMW Série 5 à pouvoir se parer d’une robe de couleur Bluewater métallisé.

A l’intérieur, on note la présence de marchepieds griffés « ActiveHybrid », d’une plaquette en aluminium portant la même signature sur la console centrale, d’un cache-moteur spécifique et de l’inscription « ActiveHybrid Power Unit » repérant le boîtier spécial de la batterie hautes performances dans le coffre à bagages.

Conclusion :

La gamme BMW atteindra en 2020 l’objectif fixé par la communauté européenne d’une émission moyenne de 101g de CO2/km. En 25, le gain aura été de 50 % grâce à une gamme de voitures hybrides comme cette série 5 que nous avons pu tester et qui s’affiche avec un surcout de 4000 euros par rapport à la 535i entièrement thermique pour un gain de consommation 10%. Il y a peu, la différence de prix entre un X6 « normal » sa version activehybrid était de 9000 euros. La production en masse fait baisser les prix. On attend avec impatience la ActiveHybrid 3 qui sera dévoilée en septembre.

    Demandez un essai ou une offre.

    Merci de saisir les champs ci-dessous afin que votre concessionnaire puisse vous contacter

    * Champs obligatoires.