BLOG BMW

Essai: BMW 118d avec le pack M Sport

La dernière génération de la Série 1 a mis notamment en avant la M135i. Mais les modèles diesel ne sont pas en reste. Nous avons essayé en mode « sport »  la 118d avec la finition pack M Sport ( 5 500€).

Essai 118d BMW 7

La motorisation

Essai 118d BMW 10Comme sur la 116d, la 118d dispose d’un quatre cylindres en ligne diesel à technologie BMW TwinPower Turbo comprenant un turbocompresseur à géométrie d’admission variable, une injection directe à rampe commune et injecteurs à solénoïde. Elle développe ainsi 143 ch à 4000 tr/min pour un couple de 320 Nm à 1750 tr/min. Avec la boîte automatique, le passage de 0 à 100 km/h se fait en 8,9 secondes et on atteint la vitesse maximale de 212 km/h. La consommation moyenne est annoncée à 4,5 l/100 km en cycle mixte. On constate que les performances sont au rendez-vous lors de notre essai. En mode sportif, nous atteignons une consommation de 7 l/100 km seulement. En revanche on aimerait un moteur un peu plus discret et surtout un start and stop.

 Le châssis

Le châssis dispose d’un essieu avant à jambes de suspension à double articulation (en grande partie en aluminium) et tirants, doté d’une barre antiroulis et d’un essieu arrière à cinq bras. La répartition des charges sur essieux est équilibrée avec pratiquement 50% sur l’essieu avant pour 50% sur l’essieu arrière, ce qui donne une dynamique supplémentaire par rapport à sa devancière. Si vous aimez les châssis sportifs, vous serez gâtés. On est bien suspendu et on apprécie le comportement homogène. Même en usage sportif, cette 118d peut compter sur de très bons freins Sport M (compris dans le pack Sport M sans supplément). Attention! Si vous souhaitez une version un peu plus souple, évitez, dans ce cas, les jantes de grande taille. Toujours avec le pack, comme sur notre modèle, vous disposez du choix des suspensions adaptatives.

Essai 118d BMW 3Le choix de la boîte de vitesse

Lors de notre essai, nous disposions de la boîte automatique à huit rapports qui est un régal de douceur et de réactivité. On peut choisir n’importe quel mode (auto ou manuel), elle donne toute satisfaction et s’accorde parfaitement avec le moteur diesel. A recommander si votre budget vous le permet (2 150 euros).

Le design

En extérieur, le modèle essayé dispose de tous les atouts du pack M Sport avec la Shadow Line. Essai 118d BMW 9On retrouve ainsi des jantes en alliage léger 18 pouces style 386 M à rayons en étoile, les grilles de calandre avec 8 barreaux verticaux plus épais, le kit aérodynamique M  et la sortie d’échappement chromée noire.  A l’intérieur, l’esprit M Sport se poursuit avec le volant gainé cuir,  et les sièges avant sport, ainsi qu’un ciel de pavillon « Anthrazit » et du chrome sur le tableau de bord sans oublier les emblèmes M notamment sur le volant.

Si le design de la Série 1 de base est déjà appréciable, il rencontre plus de succès avec le Pack M et une couleur claire comme le blanc de notre modèle d’essai. On note également la climatisation automatique 3 zones et les projecteurs bi-xénon.

On a aimé:

La ligne avec le pack M

La finition haut de gamme

Le châssis

La boîte automatique 8 rapports

On a moins aimé:

Le moteur rugueux

Le start  and stop peu discret

Photos: Laurent Sanson www.auto-mag.info

  • Nos dernières vidéos...

  • Le BMW ConnectedDrive expliqué en vidéo

  • Essai de la BMW Série 2 Gran Tourer

  • BMW Genève 2016

  • La BMW Série 2 Active Tourer face à la BMW Série 2 Gran Tourer

  • Poursuivez la discussion sur le forum...

    Un commentaire

    Laisser un commentaire