Logo BlogBMW

DTM Classic Cup : Olaf Manthey décroche le titre 2022

Pour la saison inaugurale de la DTM Classic Cup, le titre a été remporté par Olaf Manthey, l’un des grands noms du sport auto en GT et un ex-vice champion du DTM.

Manthey décroche le titre 2022 DTM Classic Cup

Pilote de course un jour, pilote de course toujours ! Cela vaut également pour Olaf Manthey. Le double vice-champion du DTM (1984 et 1985) ne peut nier avoir toujours une certaine ambition, même à 67 ans.

« Compte tenu de mon âge avancé, je suis effectivement un peu fier », commente-t-il. Le pilote né à Bonn a décroche le titre de la DTM Classic Cup, nouvelle série pour les voitures historiques du DTM. Il est aussi rapide que jamais : Olaf Manthey, également connu pour sa moustache caractéristique, apprécie chaque moments passés derrière un volant.

Manthey se sent bien dans le paddock du DTM où la DTM Classic Cup évolue à domicile. C’est un « retour aux sources » qu’il apprécie vraiment. Après tout, il a toujours amené sa caravane aux courses, même lorsqu’il courait en DTM. Seule exception : ses deux années chez Mercedes.

« Ensuite, je devais aller à l’hôtel ! » Aujourd’hui, il voyage à nouveau avec son camping-car, et avec sa femme Renate. « Elle est toujours venue avec moi depuis 1978. Personne ne me connaît sans ma femme. » Les « Schumänner », comme Olaf appelle affectueusement ses coéquipiers Jürgen et Peter, voyagent également avec leur camping-car. « On traîne ensemble, on fait des barbecues ensemble, on rit beaucoup, c’est amusant. »

Olaf Manthey, toujours vaillant !

Olaf Manthey a fait la connaissance des « Schumänner » lors de courses d’endurance au Nürburgring en 2002, alors que les pilotes Sarrois avec leur Hyundai partageaient le box des stands avec l’équipe Porsche de Manthey Racing.

« Nous nous sommes tout de suite très bien entendus. À l’époque, c’était déjà un excellent équipage », se souvient Manthey. En 2010, ils ont couru ensemble pour la première fois lors de la course des 24h Classic au Nürburgring.

Dans la DTM Classic Cup, Manthey a alterné avec Jürgen « Adi » et Peter Schumann dans la BMW 635 CSi. « Ils ont fait un travail absolument impeccable », loue-t-il les efforts des frères et souligne un adage de sa vie de pilote. « Je ne monte pas dans toutes les voitures car je ne veux toujours pas me blesser pendant une course. »
Manthey utilise habilement les 340 chevaux du six cylindres en ligne. « La 635 est très fiable, vraiment lourde et un peu lente et comme les pneus sont vraiment étroits, il faut vraiment bien les manier. » C’est là que Manthey en tant que pilote de course est nécessaire, il aime ce défi.

La saison vient à peine de s’achever, mais les trois hommes se tournent déjà vers l’année prochaine. Les Schumann construisent une voiture supplémentaire. Et puis, il y a aussi les projets Audi. Lors de la finale, Manthey a déjà piloté l’Audi 200 Quattro de Thomas Wandel lors de la deuxième course.

Avec cette voiture, Manthey a établi un record du monde de vitesse (326,4 km/h sur 1 000 km) à Nardo en Italie en 1989. Manthey avait entreposé une ancienne voiture de record similaire de la star américaine Bobby Unser dans un bâtiment près de sa résidence à Bad Bodendorf.
Puis, la catastrophe des inondations dans la vallée de l’Ahr s’est produite le 14 juillet 2021. Le bâtiment a sombré dans les inondations, tout comme la légendaire Audi. Aujourd’hui, Anton Werner, un passionné d’Audi, reconstruit la voiture et Manthey veut la faire courir, en trouvant le juste équilibre entre rapidité et plaisir.

    Demandez un essai ou une offre.

    Merci de saisir les champs ci-dessous afin que votre concessionnaire puisse vous contacter

    * Champs obligatoires.