Logo BlogBMW

Cette superbe BMW Z8 de 2002 aux enchères chez RM Sotheby’s

La BMW Z8 est certainement l’une des plus belles, sinon la plus belle réalisation du constructeur bavarois de ces 25 dernières années. L’iconique Roadster est à la vente aux enchères chez RM Sotheby’s, avec une estimation coquette.

L’iconique BMW Z8 aux enchères

C’est un effet de surprise lors du salon Motorshow de Tokyo 1997 lorsque BMW présenta la Z07. Un roadster avec un hommage délibéré à la 507. L’étude de style reprenait l’inspiration des formes pour de nombreux éléments stylistiques. Ce design à la fois rétro et moderne a fait mouche, et le roadster rejoint les lignes de production deux ans plus tard.

Et pour un lancement en grandes pompes, puisque l’agent James Bond 007 roulait déjà en BMW depuis deux films déjà, la BMW Z8 allait y trouver sa place. Pour l’anecdote, dans « Le Monde ne suffit pas », ce n’est pas vraiment une BMW Z8 qui est malmenée. Oui, car en plus de ne faire qu’une courte apparition, elle sera découpée en deux dans sa longueur par un hélicoptère équipé d’une scie. Mais comme les premiers modèles n’étaient pas prêts, la production utilisa une mule. Un châssis tubulaire de Ford Cobra sur lequel on monta une carrosserie en fibre de verre ressemblant à la Z8.

Un modèle de 2002 à la vente

Malgré son style étonnant, élégant et décalé, le roadster BMW Z8 n’a pas connu un grand succès. Il a même placé le constructeur allemand dans une situation financière délicate.

Sous ses airs rétro, se cache en fait une vraie voiture moderne. La Z8 est assemblée sur un châssis en aluminium avec des panneaux de carrosserie du même métal. La tenue de route était même assurée par une suspension indépendante aux quatre roues (y compris une configuration sophistiquée à cinq bras à l’arrière). Des freins à disques assistés, un système antipatinage ASC+T, le tout pour un modèle propulsion.

BMW n’a pas lésiné sur les moyens pour ce projet incroyable, allant même par un mode d’assemblage à la main. Elles seront assemblées dans l’usine de Munich de 1999 à 2003 et avec une production totale de 5 702 exemplaires.

Simpliste mais prometteuse

Elle parait désuète au premier abord, elle en offre beaucoup plus pour son propriétaire en réalité. Bardée d’options, elle propose un réglage de la colonne de direction électrique. Elle dispose du GPS, de la climatisation, des sièges sport à réglage électrique en six points. Et pour rouler cheveux au vent, il faut un système audio Harman Kardon à 10 haut-parleurs et chargeur six CD.

Mais évidemment ce qui fait rêver dans cette BMW Z8, c’est sa motorisation. Le V8 5,0l de 400 ch, qui propulsait le roadster en 4″7 dans l’exercice du 0 à 100 km/h. La VMAX est toujours bridée électroniquement à 250 km/h mais elle était équipée d’une boîte manuelle à 6 rapports.

Ce modèle proposé à la vente par RM Sotheby’s date de 2002 et ne compte que 37 330 km au compteur. Elle est aujourd’hui proposée par la Rey Collection avec son toit rigide argent titane métallisé assorti. Cet élément lui permet d’adopter un look de vrai coupé en masquant sa capote en toile noire.

A sa sortie, la BMW Z8 était vendue pour 235 000 DM, ce qui correspondrait à 120 000 € aujourd’hui. Mise aux enchères, son estimation est faite entre 185 000 et 215 000 €, la vente est programmée au 10 décembre prochain.

    Demandez un essai ou une offre.

    Merci de saisir les champs ci-dessous afin que votre concessionnaire puisse vous contacter

    * Champs obligatoires.