Blog BMW

Boutique Accessoires
Je réserve un essai
Occasions BMW

Genève – BMW Vision ConnectedDrive.

Qu’est-ce que le « BMW ConnectedDrive » ? C’est l’interconnexion du conducteur, du véhicule et de l’environnement.

Et qu’est-ce que le « BMW Vision ConnectedDrive » ? C’est un concept-car qui nous présente le futur et le potentiel du « BMW ConnectedDrive » à travers trois aspects : sécurité, infodivertissement et confort.

Le concept-car :

Roadster biplace, la BMW Vision ConnectedDrive présente  des formes caractéristique de BMW : long capot moteur, long empattement et habitacle reculé. Le capot moteur et le pare-brise se fondent l’un dans l’autre pour former une surface homogène et conférer une silhouette ultrabasse et sportive à la BMW Vision ConnectedDrive.

Inspiré du concept de portes innovant de la BMW Z1, sur laquelle elles s’escamotent par voie électromécanique, permettant ainsi de rouler portes ouvertes sans être en infraction avec la loi, le système mis en œuvre sur la BMW Vision ConnectedDrive présente une évolution de cette idée. À l’ouverture de la porte, ses deux éléments coulissants – un élément extérieur et un élément intérieur – disparaissent dans le corps du véhicule et libèrent ainsi l’accès à bord. Alors que l’enveloppe extérieure glisse vers l’avant, le panneau intérieur coulisse dans l’autre sens pour se noyer dans la partie arrière de la voiture.

Come on board…

A l’intérieur de son concept-car, BMW a mis en place une organisation gestuelle à trois niveaux – appelés aussi couches ou strates. Chaque niveau symbolise l’un des trois volets couverts par BMW ConnectedDrive – confort, infodivertissement, sécurité – et intègre certaines fonctionnalités, commandes et visuels qui y sont rattachés.

Il faut bien être attentif à cette nouveauté stylistique qui n’a pas émis en œuvre gratuitement et qui sans doute se retrouvera dans les voitures de route de la marque. Cette organisation, appelée  «layering»,  brise les volumes importants, comme par exemple le tableau de bord, créant ainsi des espaces pour certaines fonctions comme le système d’aération, les éléments de commande ou encore des rangements.

Pour l’occasion, des guide-lumière de différentes couleurs marquent les trois niveaux et lorsqu’une fonctionnalité est activée, des surfaces transparentes et des guide-lumière permettent de suivre le cheminement de l’information à travers la voiture et font ainsi ressortir l’interaction entre l’environnement, le véhicule et le conducteur.

Sécurité

Il s’agit ici de présenter les mesures relatives à la sécurité active, telles que les aides à la conduite et surtout la façon dont on transmet l’information au conducteur. Ainsi, une première strate  entoure le conducteur à bord du véhicule et toutes les lignes convergent dans le cockpit qui est repris par le «Cône de vision» – une surface transparente dans le capot moteur, qui s’ouvre en cône vers le conducteur et symbolise le regard concentré du conducteur sur la route.

Le pare-brise sert de support à l’affichage tête haute et visualise toutes les informations importantes pour la situation de conduite donnée, telles que la vitesse, les indications de navigation et la consommation, sans que le conducteur ne doive détourner les yeux de la route. Situé sous la visière du tableau de bord, le combiné en trois dimensions à programmation libre fournit des informations plus détaillées venant compléter celles projetées sur l’affichage tête haute.

Tous les capteurs logés sur la partie avant sont intégrés dans les ensembles optiques qui, tels des yeux, saisissent la zone en aval de la voiture. Il en est de même sur la partie arrière de la voiture, où l’ensemble des capteurs, y compris les caméras saisissant la zone en amont, est logé dans les optiques arrière.

Infodivertissement

La strate «infodivertissement» entoure celle dédiée à la sécurité et élargit le rayon d’action au passager. Par un geste embrassant les deux sièges, le volet infodivertissement crée un niveau de communication entre le conducteur et son passager et, en jouant aussi sur l’agencement de l’espace, il favorise ainsi l’échange actif et le dialogue entre eux. Des guide-lumière délimitent aussi la sphère dédiée à l’infodivertissement.

L’information représentée par la lumière file vers les zones d’information du conducteur et de son passager en passant par une bride enlaçant les deux sièges, pour être affichés sur les instruments prévus à cet effet. Le tableau de bord s’étendant devant le passager intègre le visuel d’information passager qui ouvre à ce dernier l’accès au monde du divertissement.

Lorsque ce visuel est désactivé, il se fond dans le tableau de bord et reste invisible. Il suffit d’effleurer la surface, habillée d’un tissu transparent, pour réveiller le visuel. Une surface tactile réagissant même à travers le tissu permet de commander et de piloter les fonctions d’infodivertissement du bout des doigts.Des éclats de lumière dans le tissu s’illuminent lorsqu’on les touche et donne un retour d’information au conducteur qui confirme son action. La voiture entre en interaction avec le passager.

Confort

La troisième strate comprend le véhicule en tant que tel et, élément central pour BMW ConnectedDrive, elle place le niveau de communication des deux occupants avec le monde extérieur au centre de l’intérêt. Sur la BMW Vision ConnectedDrive, le lien entre le véhicule et le monde extérieur s’exprime essentiellement sur les contours de la voiture. Ainsi par exemple, deux antennes en forme de lame se substituant aux rétroviseurs extérieurs visualisent le lien vers l’univers des données. Navigation, infos route ou Internet mobile – elles saisissent des informations relatives au confort, les transmettent à bord ou émettent des informations vers l’extérieur.

Et demain ?

Dès aujourd’hui, les ingénieurs de BMW planchent sur la mise en pratique des fonctionnalités présentées. Mais imaginez un peu…  Vous êtes seul à bord de la BMW Vision ConnectedDrive. Une fois les portés fermées, votre smartphone se connecte automatiquement avec le véhicule. La voiture se synchronise avec votre agenda et sait, donc, que dans un instant vous avez rendez-vous en ville avec un collègue pour déjeuner. Elle reprend l’adresse du restaurant pour le guidage à destination et cherche un itinéraire permettant de rallier celle-ci à temps. Ce faisant, elle tient compte tant des données de circulation actuelles pour calculer l’itinéraire avec d’éventuelles préférences définies au préalable, comme le choix de la voie la plus rapide ou de la route la plus économique. Les parkings disponibles et les offres de mobilité alternatives que représentent les transports en commun sont également pris en considération.

En route vers le restaurant, vous recevez un sms de votre ami(e). L’affichage tête haute vous informe de l’arrivée du texto que vous pouvez alors lire sur le combiné d’instruments ou bien écouter grâce à la restitution vocale assurée par la fonction text-to-speech. Votre collègue vous écrit qu’il est déjà sur place, mais qu’il y a beaucoup trop de monde au restaurant. Il vous demande si vous connaissez une alternative. Vous activez donc le service de renseignements de BMW Assist : votre interlocuteur personnel au centre d’appel BMW ConnectedDrive cherche pour vous un restaurant de la même catégorie se trouvant à proximité et réserve une table à votre nom, après avoir demandé votre confirmation !

En plus, ce service de concierge envoie l’adresse du nouveau restaurant à votre système de navigation, vous confirmez la nouvelle destination dans la planification d’itinéraires et le guidage à destination est lancé. Ensuite, vous activez la fonction texto du véhicule et, grâce à la fonction speech-to-text, vous dictez un sms destiné à votre collègue pour lui faire parvenir l’adresse du nouveau restaurant.

Un fois garé, vous descendez confortablement, et le véhicule fait tout seul le créneau ! Bon app !

Le futur n’est pas aussi loin que cela…

Mais certaines choses sont déjà actives depuis 2006… Ainsi, pour faciliter à ses clients le dernier bout de chemin à parcourir sans voiture, BMW propose la possibilité d’envoyer un plan couvrant les derniers mètres du voyage à un terminal mobile grâce à la fonction «send to phone»…

À partir de 2011, l’application pour iPhone «BMW Connected» vous permettra d’utiliser, en intégration optimale, par exemple Facebook, Twitter ou une webradio à bord de votre BMW. L’écran de bord offre au conducteur un accès direct aux fonctions iPod les plus récentes telles que Genius, ce qui lui permet d’établir automatiquement des listes de lecture à partir de morceaux d’un genre similaire se trouvant dans sa bibliothèque de musique. Toutes les listes de lecture mises en mémoire sont affichées avec leurs pochettes d’origine – comme sur l’iPhone ou l’iPod

CET ARTICLE VOUS A PLU ? PARTAGEZ-LE !
LAISSEZ UN COMMENTAIRE
Restez connectés
Facebook
Instagram