Logo BlogBMW

BMW développe des phares laser pour les voitures.

Après les projecteurs Full LED, les feux laser sont l’étape suivante dans l’évolution logique de l’éclairage des véhicules de tourisme. Les ingénieurs de BMW y travaillent dès à présent pour pouvoir intégrer cette technologie aux modèles de série. Par la suite, le laser pourrait permettre de développer des fonctions entièrement nouvelles, pour encore plus de sécurité et de confort, tout en apportant une contribution importante, par son efficacité énergétique, aux économies d’énergie et à la réduction de la consommation.

La lumière laser a des rayons presque parallèles.

Par définition, le laser diffère très nettement de la lumière solaire ou des autres sources lumineuses connues. La lumière laser est monochromatique, c’est-à- dire qu’elle est constituée d’une seule longueur d’onde. D’autre part, elle est « cohérente », c’est-à-dire que ses oscillations sont synchrones. Elle peut ainsi produire un faisceau de rayons lumineux quasiment parallèles, d’une grande luminance, mille fois plus intense que celle des LED traditionnelles. Ces propriétés permettent d’obtenir des phares d’automobiles au laser dotés de fonctionnalités entièrement nouvelles. En outre, la grande efficacité du système au laser permet également de diviser à nouveau par deux la consommation énergétique par rapport aux projecteurs à LED. En un mot : le laser permet d’économiser du carburant.

La forte intensité lumineuse du laser peut parfois présenter des risques pour les personnes et les animaux, mais ces risques sont absents dans le cas de l’utilisation pour les phares des voitures de tourisme, notamment parce que le laser n’est pas émis directement, mais est d’abord transformé pour être adapté au trafic automobile. La lumière obtenue est donc très claire, blanche, très agréable à l’oeil, avec une dépense énergétique très réduite.


L’une des principales nouveautés est la taille des diodes laser.

Par comparaison, une LED ordinaire, comme source lumineuse unique de forme carrée, mesure un millimètre de côté, ce qui est déjà très petit. Une diode laser ne mesure qu’un centième de cette taille, c’est-à-dire dix microns (μm), ce qui, ne serait-ce que pour l’intégration de la source lumineuse au véhicule, ouvre déjà de toutes nouvelles perspectives. Pour autant, les ingénieurs de BMW ne prévoient pas de miniaturiser à l’extrême les phares, ce qui serait théoriquement possible ; au contraire, la surface des projecteurs doit conserver ses dimensions apparentes habituelles, de sorte que le phare reste un élément structurant du design de BMW. Il sera néanmoins possible de tirer parti des avantages offerts par ce faible besoin d’espace pour déterminer la profondeur et l’emplacement du phare, et donc la conception de l’ensemble de la carrosserie.

La technologie laser présente un autre avantage dont les ingénieurs de BMW entendent tirer le meilleur parti : sa grande efficacité. Il suffit d’indiquer deux valeurs pour bien prendre la mesure de l’efficacité du système : la lumière laser peut produire environ 170 lumen (unité photométrique de mesure du flux lumineux produit) par watt, contre 100 en moyenne pour une lumière par LED. Avec un tel rendement, BMW utilisera bien évidemment la technologie du laser pour augmenter l’efficacité énergétique de l’ensemble du véhicule.

Dès lors, quoi de plus naturel que de célébrer la première application de l’éclairage laser en l’intégrant à la BMW i8 Concept, concept-car de la nouvelle sous-marque BMW i ? BMW i incarne ainsi une nouvelle conception du segment premium, qui va bien au-delà des critères de durabilité.