BLOG BMW

BMW M5: en route vers les 4 roues motrices

Les membres du M Club France et du Forum Motorsport-Passion le craignaient et cela semble se confirmer avec la prochaine BMW M5. Les sportives de la firme bavaroise sont en train de connaître une transition importante… Reconnues pour leur qualité de propulsion (puissance transmise aux roues arrière), les BMW M risquent de basculer vers le 4 roues motrices.

essai BMW M5 F10 55

Un choix qu’ont fait depuis un bon moment ses concurrents Mercedes et Audi. La transmission intégrale devient une obligation pour ces sportives. Ainsi apposé à côté du sigle BMW M5, la nouvelle génération devrait accueillir le xDrive.

essai BMW M5 F10 37Les puristes peuvent se poser la question suite aux décisions prises par le constructeur bavarois, si à l’aube du centenaire de la marque, BMW ne serait-il pas en train de prendre un virage radical, perdant quelques valeurs qui ont fait la notoriété de la marque à commencer par la propulsion.

L’arrivée de la gamme Active Tourer (Série 2 Active Tourer et Gran Tourer), puis la Série 1 et le nouveau X1, ont déjà basculé vers la traction alors les BMW M en mode xDrive…le changement c’est maintenant!

Selon BMW Blog, la firme munichoise commercialisera la BMW M5 en Europe en deux ou quatre roues motrices au choix (OUF!), en revanche c’est xDrive oblige de l’autre côté de l’Atlantique pour le marché américain.

Rappelons que l’actuel patron de BMW Motorsport dont on vous avait parlé, Franciscus Van Meel, est l’ex responsable de la division RS d’Audi. Afin d’éteindre les réactions incendiaires de certains passionnés, celui-ci a tenu à préciser que même en quatre roues motrices, la configuration resterait très typée « propulsion » avec une puissance envoyée majoritairement à l’arrière.

Alors question de mode ou de copier les concurrents pour rester dans la course? Une autre raison peut-être soulevée, les moteurs se révèlent de plus en plus puissants, la future BMW M5 étant annoncé avec le V8 biturbo actuel surboosté à 600 ch. Il serait donc plus aisé de dompter tous ces poneys avec une transmission intégrale surtout à la sortie des virages.

Les BMW M sont en train de glisser tout doucement vers la transmission intégrale, connaîtront-elles bientôt un moteur plug-in hybrid?

A lire aussi:

Futures M5 et M6 : intégrales ou propulsions ? Les deux selon l’humeur !

Van Meel annonce la couleur de BMW M

Audi débarque chez BMW M

  • Nos dernières vidéos...

  • Le BMW ConnectedDrive expliqué en vidéo

  • Essai de la BMW Série 2 Gran Tourer

  • BMW Genève 2016

  • La BMW Série 2 Active Tourer face à la BMW Série 2 Gran Tourer

  • Poursuivez la discussion sur le forum...

    Laisser un commentaire