Logo BlogBMW

PIGUET-JOHAIS troisièmes du championnat FFSA avec la BMW M4 GT4

C’est un long et beau weekend qui nous attendait au Circuit Paul Ricard pour la dernière épreuve du championnat de France des circuits FFSA 2017. Retour en photos et vidéos sur cet évènement avec les BMW M4 GT4 du BMW Team France.

Nous étions donc présent pour suivre le championnat FFSA des circuits, catégorie GT4.

Voici les forces en présence du côté du Team BMW France : à gauche, la BMW M4 GT4 de la catégorie PRO-AM pilotée par le duo Julien Piguet (le Pro) et Frédéric Johais (l’Amateur). A droite, une autre BMW M4 GT4 engagée en AM (Amateurs) pilotée par le duo Jean Claude Lagniez et Grégoire Depauw. Les deux voitures sont préparées par le team EKRIS.

Avant le départ de la première course Julien Piguet (ci-dessus en photo) explique que « le bilan de la saison, à ce stade, est positif. Nous sommes partis de très loin ! J’ai racheté  l’écurie l’an dernier et nous avons reçu les voitures tardivement. Si à Nogaro, lors de la première course, on m’avait dit qu’on serait troisième au championnat pilotes avant de venir ici, je ne l’aurait pas cru. Mais depuis, nous avons beaucoup travaillé ! Nous avons amélioré plein d’éléments et de paramètres qu’on a mis bout à bout : les performances de la voiture, des pilotes et des mécanos, la fiabilité, la stratégie… Nous ne sommes pas partis en vacances et ça a payé. On est passé proche de la victoire à Dijon, on était bon à Pau… Puis il y a eu deux victoires à Magny Cours ! » C’est donc un vent d’optimisme qui traverse le stand BMW, surtout que Julien a réalisé la pole position pour la course de dimanche.

 

Julien LEIMER (photo ci-dessus) est Team manager et l’ingénieur de course sur la BMW M4 GT4 N°9. Il regrette que,  » nous ayons été informé mardi 10 octobre, à quelques jours de la course, qu’il nous fallait, dans le cadre de la BOP (balance des performances, censée niveler le niveau entre les voitures NDLR) relever le nez de la voiture de 7 mm et emporter un lest de 15 kilos… Or, vendredi 6 octobre, nous avons roulé au Paul Ricard en tests avec l’ancienne BOP ! » Du coup, ce changement a non seulement perturbé les préparatifs de l’équipe, mais il a aussi des conséquences sur la fiabilité de la BMW M4 GT4 et, d’une certaine façon, la sécurité des pilotes. En effet, il y a beaucoup de grip sur cette piste et nous avons  une des meilleures vitesse de pointe… du coup, on arrive très fort au freinage et, on comme on a de bons frein, les pilots peuvent se permettre de freiner assez tard … Tout cela engendre tellement de force sur la jambe d’amortisseur qu’elle cède au freinage ! »

De plus, pour bien faire fonctionner la M4 GT4, il faut intervenir sur beaucoup de réglages. Pour avoir du grip sur le train avant il faut qu’elle « pique du nez » sinon les pilotes affrontent du sous virage qui a tendance à empirer sur une course et à l’inverse, il peut y avoir trop de grip et cela provoque du survirage, ce qui empêche de bien passer la puissance au sol en sortie de courbe… Quand on prend en compte tes contraintes, on apprécie encore plus la pole position de la M4 GT4 N°9 et on regrette l’abandon, lors de la première course, de la M4 GT4 888 sur rupture de suspension.

 

Frein avant droit de la M4 GT4 numéro 888.

En version de route, la BMW M4 dispose d’une répartition des masse de 50% à l’avant et autant à l’arrière. En la dépouillant pour la mettre sur la piste, elle affiche, pour l’épreuve du Paul Ricard,  52,16% sur l’avant. A sec, à vide, le poids d’homologation est de 1400 kilos auquel il faut ajouter 65 kilos de lest, 80 kg d’essence et 90 kilos pour le pilote avec son équipement… Soit un total de 1655 kilos sur la grille de départ.  « C’est lourd  » explique Julien LEIMER qui précise « mais on n’est pas GT3 qui permet plus de modifications techniques. Par conséquent, on est un peu aux limites de ce que l’on peut faire accepter à la voiture en course« .

Julien PIGUET « apprécie le GT4 car le travail fait par SRO est énorme. Il n’y avait plus de championnat de France GT et nous avons été le premier team à s’engager. De plus, BMW est partenaire avec la Leading Car et le Safety Car » 

 

 

 

Lors de la première course, Julien PIGUET et Frédéric JOHAIS (BMW N°9) ont terminé second en PRO-AM, tout comme Jean Claude LAGNIEZ et Grégoire DEPAUW en AM (BMW N°6).

Pour la seconde épreuve, la N°9 finit quatrième de la course, après avoir occupé la tête tout au long du premier relai, et la N°6 se classe 7ème de sa catégorie.

Au championnat PRO AM, les pilotes de Julien PIGUET et Frédéric JOHAIS sont troisièmes, le team est 4ème. Jean Claude LAGNIEZ et Grégoire DEPAUW sont 8ème du championnat en AM.

Galerie photos des deux courses au Circuit Paul Ricard – BMW M4 GT4


 

Retour en vidéo sur le FFSA GT4

Le debrief de fin de championnat de Julien PIGUET

Marion nous présente la mascotte du team ;)

Une fois garé, on est accueilli par une belle brochette de BMW M !

 

    Demandez un essai ou une offre.

    Merci de saisir les champs ci-dessous afin que votre concessionnaire puisse vous contacter

    * Champs obligatoires.