Blog BMW

Boutique Accessoires
Je réserve un essai
Occasions BMW

Essai BMW X3 2.0d 184 ch. La maturité a du bon !

SAV… Sport Activity Vehicule. C’est dans cette catégorie que le X3 se positionne. A la fois sportif par ses performances et son comportement, mais aussi prédisposé à des activités familiales, il tente de concilier ce qui peut paraître difficilement conciliable. Et bien le mieux, c’est encore de vérifier nous même !

Ligne :

Le nouveau X3 tranche par rapport à l’ancien. Sa ligne est plus sportive et plus proche de celle d’un X5. Et on ne s’en plaindra pas !

L’avant du X3 2010 est plus en rapport avec le style de la marque et semble presque classique au regard de ce que l’on pu voir ces derniers temps. Les six lignes de contour du capot qui tendent vers la calandre apportent un côté robuste. Les projecteurs antibrouillard excentrés et les doubles optiques rondes reprennent l’organisation triangulaire des sources de lumière typique des modèles BMW X. Les optiques sont surmontées d’oeillères chromées qui leur donnent le regard concentré. Si notre modèle d’essai n’en était pas équipé, il est possible de disposer des feux de jour associés aux projecteurs xénon (en option) qui utilisent des anneaux brillants à diodes électroluminescentes.

C’est dans doute de profil que le X3 reste le plus « sage », tout en mettant en oeuvre un arrière fuyant vers le haut. Les surfaces concaves et convexes sont de la partie et sculptent l’ensemble jusqu’à la proupe qui est  marqué par des lignes horizontales et des feux arrière, très écartés, qui forment le  » T » caractéristique du design BMW. De nuit, les rampes de LED proposées avec l’option xénon créent une signature propre à BMW.

Si vous optez pour des jantes de grand diamètre, qui limiteront l’un usage tous chemins, la ligne n’en sera que plus sportive.

Intérieur :

Bonne nouvelle, BMW revient à des tableaux  plus en rapport avec ceux que l’on a connu avec les séries 3  E46 et Série 5 E 39 tout en apportant une touche de modernité. Ainsi, l’agencement horizontal du tableau de bord met l’accent sur la largeur de l’habitacle. L’orientation vers le conducteur, caractéristique de la marque, est renforcée par l’asymétrie de la console centrale. Et l’écran du système BMW iDrive (en option) qui englobe le GPS est intégré de façon harmonieuse. L’écran haute définition du système de navigation Professional, d’une diagonale de 8,8 pouces, est le plus grand dans le segment du nouveau BMW X3.

Pour les rangements, le X3 nouvelle version progresse avec des espaces de rangements, des vide-poches et des porte-gobelets. La place dévolue aux passagers arrières est suffisante pour, avec la position surélevée, disposer d’un confort total. Il y a là un progrès par rapport à l’ancienne version.

Le coffre à bagage du nouveau BMW X3 voit son volume varier entre 550 et 1600 litres, grâce à la banquette arrière rabattable en option en 40/20/40.

Au chapitre sécurité, on retrouve des airbags frontaux, des rideaux gonflables latéraux de tête, des ceintures trois points pour toutes les places avec limiteurs d’efforts et prétensionneurs pyrotechniques ainsi que des appuie-têtes actifs à l’avant et des fixations de sièges enfants ISOFIX à l’arrière.

Le toit panoramique en verre dont disposait notre modèle d’essai apporte une luminosité à l’habitacle très appréciable. Le systèmes audio Hi-fi dont nous disposions atteint le niveau d’un Harman Kardon des séries 3 E46, ce qui est une bonne référence !

Des options comme la commande automatique du hayon et le système d’attache-remorque à orientation électrique, l’affichage tête haute HUD, l’Adaptive Headlights (phares adaptatifs pivotants), le High Beam Assist (passage codes/phares automatique), le  régulateur de vitesse avec fonction freinage (en série sur le BMW X3 xDrive35i) et la caméra de recul avec fonction Top View sont au catalogue.

Moteur

Le X3 est disponible en essence (six cylindres en ligne xDrive28i et xDrive35i) mais c’est la version diesel quatre cylindres 2.0d de 184 chevaux que nous avons prise en mains et qui sera sans aucun la plus vendue, même si un six cylindres en ligne diesel s’offre à vous sur le xDrive30d (258 chevaux).

Le nouveau BMW X3 xDrive20d dispose d’un 2,0 litres quatre cylindres turbo en aluminium doté d’une injection directe Common-Rail qui développe 135 kW/184 ch à 4 000 tr/min et d’un couple maxi atteint 380 Nm sur une plage s’étendant de 1 750 à 2 750 tr/min. L’énergie ainsi développée permet d’accélérer de 0 à 100 km/h en 8,5 secondes et d’atteindre une vitesse maxi de 210 km/h.

La consommation moyenne annoncée par la BMW est de 5,6 litres/100 km et les émissions de CO2 de 149 g/km. Il est à noter que le nouveau BMW X3 xDrive20d à transmission automatique à huit rapports (!) offre les mêmes performances d’accélération, de vitesse maxi et de consommation avec des rejets de CO2 de 147 g/km.

Le moteur étonne par sa vigueur. Il accepte de monter dans le tours sans rechigner, même s’il faut passer le rapport supérieur pour retrouver du couple et que la poussée recommence. Il est discret à allure normale et se fait un peu plus présent si on le sollicite.

Sur route.

Une fois la position de conduite trouvée, on constate, comme sur tous les SUV et autres SAV, que l’on surplombe la route. La direction est précise.

Bien entendu, il ne faut pas attendre le comportement d’une Série 3 Touring ! On ressent quand même le poids et le fait que la voiture est haute. Mais il faut comparer cela avec les concurrents de la même catégorie que le X3. Et là, il est vrai que ce dernier marque des points ! On peut accélérer franchement grâce à la transmission intégrale BMW xDrive qui ne se contente pas d’optimiser la traction mais aussi de favoriser également le dynamisme sur route.

Les freins sont suffisants pour un usage normal. On dispose d’une bonne sensation à l’attaque de la pédale et on peut doser correctement la puissance que l’on souhaite appliquer.

Le maniement de la boîte ne pose aucun problème. Certes les verrouillages sont fermes, mais la précision est au rendez-vous.

Pour la première fois, une transmission automatique dispose de la fonction Start Stop automatique. Lorsque le véhicule est à l’arrêt à un croisement ou dans les embouteillages, le moteur s’arrête automatiquement. Dès que le conducteur retire son pied de la pédale de frein, il redémarre. Si l’on active la fonction Auto Hold, il suffit d’appuyer légèrement sur la pédale d’accélérateur.

Cette fonction Start Stop automatique est également proposée en série sur la boîte manuelle du BMW X3 xDrive20d. Ce modèle dispose en outre du Shift Point Display (affichage du rapport conseillé).

Par ailleurs, tous les modèles sont dotés de technologies permettant de réduire la consommation et les émissions polluantes : récupération de l’énergie au freinage, direction à assistance électromécanique (EPS), commande des blocs auxiliaires en fonction des besoins, châssis à architecture légère et pneus à faible résistance au roulement.

En série, le nouveau BMW X3 dispose d’une traction intégrale permanente qui répartie de manière variable les la puissance entre les roues avant et arrière.  Bien entendu le le Dynamic Stability Control (DSC) est de la partie ! Un système nouveau, le Performance Control, disponible en option, freine la roue arrière située à l’intérieur du virage. Cela ne remplace pas un pont autobloquant mais devrait, selon la marque, apporter une plus grande agilité. Nous ne l’avions pas sur le modèle essayé.

Conclusion :

Le nouveau X3 est plus statutaire. Il apporte des équipements haut de gamme (en option…) et un confort qui faisait défaut à l’ancien. A n’en pas douter, il devrait réussir à s’imposer sur un marché devenu très concurrentiel.

Remerciement : Merci à la concession BMW Bayern à Aix en Provence pour le prêt du X3 essayé ci-dessus.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE
Restez connectés
Facebook
Twitter
Instagram