Blog BMW

BMW Motorrad Festival Wheels And Waves 2018
Boutique Accessoires
Je réserve un essai
Occasions BMW

BMW Motorrad se la joue Custom aux Wheels and Waves 2018

C’était la fête à Biarritz en juin dernier. L’édition 2018 du Wheels and Waves a mis à l’honneur, une fois de plus, l’esprit des motos custom et du surf, entre autres. Ces deux « religions » d’un nouveau genre se retrouvent, chaque année, entourées de sable fin et de vagues parfaites. Le prêche de cette année a été marqué par les reliques exposées par BMW Motorrad et la participation de pilotes talentueux.

Les 4 jours qui constituent le Festival Wheels and Waves ont été marqués par des concerts, des performances d’artistes, des vagues, du skate, des concerts… et des courses de motos. Le tout dans une ambiance conviviale et authentique faisant la signature et la réputation du Wheels and Waves.

Les motos d’antan au Wheels and Waves

Pour l’occasion, BMW Motorrad n’a pas hésité à se doter d’un stand qui a mis à l’honneur pour la première fois les motos anciennes de la Marque. Les visiteurs ont pu découvrir la BMW R 67/2 ISDT et la BMW R 50 Zabroky. Toutes deux témoignent des gênes de la customisation présents dans l’esprit de la Marque. La BMW R5 Hommage est exposé aux côtés de sa version originale de 1936, montrant alors l’attachement de BMW Motorrad pour son passé, et son présent.

Trois plateaux de courses

En plus de ce stand fixe bien agrémenté, la Marque engageait plusieurs motos sur les différentes courses. Sur les épreuves Punk’s Peak, la BMW 700 RS a fait un passage d’honneur, avec Vincent Prat aux commandes, qui est le grand chef d’orchestre du Festival.

Sur le Swank Rally, le public a pu voir en action une BMW R65 de 1979 préparée Scrambler.

Quand au circuit de Flat Track, deux BMW G 310 R ont pris le départ dans la catégorie Rookie regroupant les motos de moins de 600 cc, dont la Coq’hardie #1 préparée par l’équipe de Moto Store Docks de Marseille. La concession s’est déjà faite remarquer au Custom Contest en finissant quatrième avec une BMW R Nine T entièrement revue.

Au niveau des modifications, les équipes ont dû lui donner une allure de moto de flat track : la coque a été entrièrement refabriquée sur mesure, en l’équipant d’ouïes spécifiques. L’échappement est équipé par Remus, et l’admission ont été revue, mais le moteur est resté d’origine. Ces préparations ont été réalisées avec l’aide des équipes de l’Antirouille, artisan basé à La Ciotat.

BMW Motorrad Festival Wheels And Waves 2018

Tom Barrer #1

Tom Barrer aux commandes

Tom Barrer était aux commandes de cette G 310 R de 148 kilos, qui faisait ses premiers pas dans la discipline. Grand gagnant du GS Trophy France en 2012, le freerider a pu apprécier les qualités de la moto préparée par la concession Marseillaise. « Elle est légère, maniable, joueuse, et surtout accessible à tous » : autant dire que le caractère joueur du deux roues lui a tapé dans l’oeil, surtout dans ce format Flat Track où les courses sont courtes et mouvementées : « On fait 5 tours de 300 mètres, et chaque tour dure à peu près une vingtaine de secondes ».

A ses cotés, Sébastien Saphores maniait une G 310 R préparée en vue de la course du Flat Track du Salon de Lyon 2018 : nous en reparlerons très bientôt. Nous retrouverons aussi ces deux pilotes touche à tout lors de la prochaine édition du GS Trophy France, en septembre prochain où ils assureront l’encadrement des épreuves.

Merci à Tom Barrer pour l’entretien accordé.

Crédits photo : BMW Motorrad

LAISSEZ UN COMMENTAIRE
Restez connectés
Facebook
Twitter
Instagram