BLOG BMW

BMW M1 Procar, retour sur une voiture de légende

La quatrième édition des Dix Mille Tours du Castellet s’est déroulée les 4, 5 et 6 octobre derniers sur le circuit Paul Ricard. Un modèle de voiture a particulièrement attiré l’oeil de notre photographe, Raymond Papanti durant l’épreuve: la BMW M1 Procar.

BMW M1  procar 16

Une occasion de retracer l’histoire de cette voiture de légende.

BMW M1  procar 18La M1 a fait sa notoriété grâce au championnat M1 Procar créé par Jochen Neerpasch, directeur de BMW Motorsport à ce moment-là. Avant la production de la M1 en 1978, BMW avait sorti en 1972 lors du Salon de Genève, la Turbo « Studie ». Jochen Neerspasch sort ce projet « e26 » appelé M1 des cartons quelques années plus tard. Ce sera la première voiture BMW siglée « motorsport ». Si l’exploitation commerciale de la M1 fut un échec, ce modèle version »Procar » a marqué l’histoire de la marque et du milieu automobile. En position centrale, cette BMW cachait sous son capot le fameux 6 cylindres en ligne 3,5l  24s. Avec une puissance de 277ch, un couple de 330 Nm et un poids de 1 300 kg, elle atteignait la vitesse de pointe de 262 km/h et abattait le 0 à 100 km/h en 5,6 secondes. Ses dimensions, 4359 mm de long, 1823 de large, 1138 mm de haut, un empattement de 2 560 mm et une garde au sol de 124 mm faisaient d’elle une voiture de course.

La M1 Procar

BMW M1  procar 22Pour Jochen Neerpasch, cette voiture était faite pour la compétition. En 1979, le directeur de BMW Motorsport a donc l’idée de créer un championnat M1 Procar. C’est la première fois qu’une épreuve est organisée avec la même voiture pour tous les participants. La M1 pour sa mutation en  compétition va être tout de même grandement modifiée: le nouveau bloc moteur développe 470 ch à 9 000 tr/min, la suspension est entièrement redessinée, une barre antiroulis réglable est ajoutée, les freins sont modifiés, le système de servo-frein  est supprimé et une une direction à crémaillère est mise ne place.  En revanche, la boîte de vitesses ZF d’origine est conservée, des rapports lui ont été ajoutés. A l’arrivée, la M1 Procar ne pèse plus que 1 020 kg, sa vitesse maximale atteint les 311 km/h et le 0 à 100 km/h est réalisé en 4,3 secondes.

BMW M1  procar 10Le championnat Procar se déroule de mai à septembre, en lever de rideau des huit Grands Prix de Formule 1 qui se déroulent en Europe. Une autre date supplémentaire est programmée à Donington Park dans le cadre d’une course en mémoire de Gunnar Nilsson dont les bénéfices sont reversés à l’association Gunnar Nilsson Cancer Fund.Sont invités à participer à cette course, les pilotes de F1 évidemment, ainsi que ceux du championnat du monde des voitures de Sport et du championnat européens des véhicules de tourisme (ETCC).

La course dure environ une demi-heure.

Le sacre de Nikki Lauda, comme un clin d’oeil

En 1979, Nikki Lauda, qui vit ses dernières heures en Formule 1 dans l’écurie Brabham-Alfa Roméo, remporte le championnat M1 Procar. Frustré par sa voiture qui n’était pas au point dans la compétition phare, le pilote autrichien montre que même en mettant un terme à sa carrière en F1, il reste un grand nom du sport automobile en emportant ce championnat atypique devant son rival de toujours, James Hunt et les Français Jacques Laffite et Didier Pironi. Tous les pilotes étaient donc tous logés à la même enseigne, car ils disposaient tous de la même voiture.

En 1980, changement d’organisation les courses ne se déroulent plus uniquement pendant les week-end de F1 et les pilotes sont désignés dès le début de la saison. C’est le Brésilien Nelson Piquet qui décrochera la victoire. Alain Prost partcipera également à cette compétition.

Le championnat Procar M1 ne survivra pas au-delà, la faute à un choix stratégique de la part de BMW qui annonce son retour en tant que motoriste en F1 chez Brabham, dirigé par un certain Bernie Ecclestone.

La Renaissance en 2008

BMW fait revivre son coupé deux portes. Le constructeur bavarois annonce le 30 juin 2008, le retour du championnat M1 Procar lors du Grand Prix d’Allemagne sur le circuit d’Hockenheim. Dix BMW M1 Procar originales participent à la course avec à bord des pilotes qui ont déjà participé au championnat et des pilotes en activité. Un siège passager est installé dans les voitures afin d’accueillir exceptionnellement un copilote. Et devinez qui va gagner la course le 19 juillet 2008…Nikki Lauda évidemment quasiment 30 ans après son dernier succès. Le dimanche juste avant le départ du grand Prix de Formule 1, c’est Jochen Neerpasch qui s’impose dans la deuxième course avec une BMW M1 Art Car d’Andy Warhol.

Photos: Raymond Papanti

  • Nos dernières vidéos...

  • Le BMW ConnectedDrive expliqué en vidéo

  • Essai de la BMW Série 2 Gran Tourer

  • BMW Genève 2016

  • La BMW Série 2 Active Tourer face à la BMW Série 2 Gran Tourer

  • Poursuivez la discussion sur le forum...

    Laisser un commentaire